Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Les parents trentenaires

Allongement des études, précarisation de plus en plus grande des emplois sous le sarkozysme éclairé ou simple envie d’être installé dans son travail avant d’avoir tous les moyens d’acheter un porte-bébé en coton bio du Brésil, le parent se fait de plus en plus tardif . C’est aussi l’âge dans lequel un certain nombre d’individus déclarent avoir suivi suffisamment de thérapies et de voyages de découvertes et être désormais prêts à devenir parents. En plus désormais, juré, dans cet objectif de vie, ils feront attention à leur santé. Désormais d’ailleurs ils se sont mis au jus d’orange frais.

Un excellent moyen d’ailleurs lorsque l’on habite dans une zone pleine de jeunes ou de futurs parents trentenaires est d’ouvrir un stand de jus de fruits premium. Les salles de yoga, les coopératives bios et les restaurants à brunchs sont d’excellents moyens de gagner de l’argent sur ces catégories de population.

Mais, rien ne bat l’obsession des trentenaires pour les jus d’orange, si et seulement s'ils sont coûteux. Le jus de fruit idéal d’un jeune parent coûte entre 4 et 6 euros. Il est généralement enrichi avec des plantes plus ou moins médicinales à commencer par le guarana, reconnu dans la croyance populaire du jeune parent trentenaire comme le summum de l’énergisation. Et l’énergisation c’est bien quand on est réveillé plusieurs fois par nuit par les pleurs de bébé.

Une fois désaltéré, le jeune parent trentenaire se livre à une autre de ses activités : inonder le net des photos du bambin. Certes qu’il est doux de temps en temps d’évoquer le petit bout de choux, sa bouille et ses gazouillis. Mais le parent a décidé une chose : depuis le début de l’humanité, il est le premier ou la première à avoir un enfant. Jamais telle chose n’était survenue depuis l’époque neandertale ou la dernière victoire socialiste aux présidentielles.
Et de ce fait, il se doit de signaler le moindre frémissement de cette expérience jamais réalisée au monde sur les réseaux sociaux et le moindre propos du bambin, une fois doué de la parole, est immédiatement reporté en statut, comme celui d’un chef de chez Apple lors d’une keynote par un fanboy éperdu.

Pour le parent trentenaire, naître est une expérience presque mystique, qui se doit non seulement d’être célébrée, ce qui est bien normal mais surtout d’être évangélisée. Un jeune parent aura tendance à dire à ses amis ne disposant pas encore de progéniture, surtout s'ils sont de sexe féminin « Et toi alors, c’est pour quand ? ». Une expérience comparable à un culte ou à une séance de yoga mais avec plus de cris. Et de presser de questions indiscrètes ceux qui tentent sans succès de les rejoindre dans l’univers de la parentalité "Mais vous avez essayé de manger bio ?" "Vous tentez souvent ?" plus flippantes les unes que les autres.

Je me permets enfin de féliciter notre ami Benjamin Solly, responsable du présent site, et sa femme pour la naissance de leur premier bébé. Tous mes vœux à eux. Pour ma part cela devrait être fin juin si tout va bien. Cela tombe bien, il y a une salle de yoga et du jus d’orange pressé près de chez moi.
Fringants impétrants, nous partagerons alors une activité commune : être parents trentenaires.

Retrouvez tous les billets de Romain Blachier sur son blog Lyonnitude(s).



Tags : romain blachier |

Commentaires 6

Déposé le 03/04/2012 à 10h54  
Par Bertrand Dunogier Citer

Un peu moins bobo m'étant exilé en banlieue, derrière le TOP fantôme, je me sens un peu moins concerné par le jus d'orange frais... allez comprendre.

30 ans est un bel âge pour avoir un enfant, mais je me permets de te dire "bonne chance" quand même, Romain :-)

Déposé le 02/04/2012 à 23h41  
Par @Zazou999 Citer

Moi j'avais 26 ans pour mon 1er parce qu'il a fallu que j'attende que mon utérus veuille bien s'accorder à mes voeux. Sinon, je l'aurais eu à 24 ans voire 23. Du coup mon 2ème est arrivé à 28 ans... Presque trentenaire donc. Mais c'est franchement mieux quand on est jeune, avant trente ans, pour garder le contact pendant l'adolescence, et pouvoir parler, discuter. Voilà c'est mon expérience.

Déposé le 02/04/2012 à 22h10  
Par sandrin Citer

là on parle des parents trentenaires bobos, moule dans lequel on est tombé les 4 pieds devant et la poussette a suivi ;-)

mais outre le fait qu'à 30 ans on gagne mieux sa vie et qu'en général on est aussi plus posé, on peut aussi boire du jus de pamplemousse !

Déposé le 02/04/2012 à 21h12  
Par littlecelt Citer

Quelque soit l'âge même si j'ai une préférence pour la vingtaine et la diff de génération est moindre et quoi qu'on en dise devenir parent c'est super :D

Déposé le 02/04/2012 à 20h25  
Par romain blachier Citer

Parker a écrit le 02/04/2012 à 19h15

Grands dieux ! Heureusement que j'ai été parent vingtenaire !

cela pourrait faire l'objet d'un prochain billet les parents vingtenaires

Déposé le 02/04/2012 à 19h15  
Par Parker Citer

Grands dieux ! Heureusement que j'ai été parent vingtenaire !

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.