Vénissieux : l'adolescente qui s'est défenestrée va mieux

Vénissieux : l'adolescente qui s'est défenestrée va mieux
Photo d'illustration - LyonMag

Son pronostic vital n'était plus engagé mardi soir.

Selon Le Progrès, la jeune femme de 14 ans qui a sauté lundi du 7e étage d'un immeuble des Minguettes à Vénissieux a été amortie dans sa chute par une voiture. Elle est tout de même polytraumatisée et reste hospitalisée à Lyon Sud.
En grande souffrance psychologique, la victime se disait harcelée par un camarade d'école au collège Elsa-Triolet où elle était scolarisée. La famille de l'adolescente avait d'ailleurs demandé à ce qu'elle soit changée d'établissement le 2 octobre. Toujours selon le Progrès, son frère de 21 ans a été interpellé lundi après avoir eu une explication avec un collégien de 15 ans. Ce dernier avait, semble t-il, mal parlé à la jeune fille le matin même. Selon l'élève, le frère était armé d'un couteau, mais lorsqu'il a été interpellé, les policiers n'ont pas trouvé d'arme blanche. Ce n'est qu'au moment de son arrestation que le grand frère a apparemment appris le geste désespéré de sa petite soeur. Il a été relâché en fin de journée. Une cellule psychologique a été mise en place ce mardi au collège Elsa-Triolet.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.