Lyon : 1800 personnes dans la rue pour manifester contre les Identitaires

Lyon : 1800 personnes dans la rue pour manifester contre les Identitaires
La tête du cortège samedi après-midi dans les rues de lyon - LyonMag.com

Le collectif de vigilance contre l'extrême droite du Rhône est à l'origine de ce rassemblement.

Les militants d'extrême-droite encadrés par la police - LyonMag.com
Les militants d'extrême-droite encadrés par la police - LyonMag.com

Selon la police, ils étaient 1800 à s'élancer en début d'après-midi de la place des Terreaux. Les manifestants entendaient ainsi demander la fermeture du local La Traboule, situé dans le quartier Saint Jean, et qui sert de lieu de ralliement aux identitaires lyonnais.
Pour appuyer cette demande de fermeture, le collectif de vigilance 69 avait évoqué dans un communiqué de nombreuses agressions à caractère raciste de la part des locataires de la Traboule.
Par ailleurs, une cinquantaine de militants d'extrême droite se sont eux aussi rassemblés au niveau du quartier Saint Jean obligeant la police a bloqué les accès entre la Presqu'île et le Vieux-Lyon afin d'éviter les affrontements. Les différents partis se sont affrontés par des échanges verbales ou encore en chantant la Marseillaise.
En fin d'après-midi, la Préfecture a indiqué qu'il n'y avait eu aucun incident.

X
16 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
leon69 le 17/02/2013 à 20:27
Foldire a écrit le 17/02/2013 à 11h14

S'ils était 1800 hier, alors ils étaient plus d'un million à Lyon contre le mariage pour tous.
Le Préfet communique-il les chiffres que Paris lui ordonne ?
Au vu des chiffres fantaisistes systématiquement annoncés et qui ne correspond pas aux comparaisons faites entre les manifestations, on se pose sérieusement la question.

mon ami ils étaient vraiment 1800 a 5% près

Signaler Répondre

avatar
babar le 17/02/2013 à 14:34

Donc les asiatiques seraient de "bons immigrés", contrairement aux bougnoules qui vous posent apparemment "problème". Et alors vous proposez quoi exactement ? Tous les arabes à la mer, ou tous les arabes dans des camps. Allez jusqu'au bout de vos idées plutôt que de rester dans l'insinuation. Franchement vous avez régressé depuis les années 80. Au moins à l'époque vous assumiez votre discours sur la "race supérieure" au lieu de vous cacher derrière une rhétorique demi-molle.

Signaler Répondre

avatar
MAX le 17/02/2013 à 12:38
Julia a écrit le 17/02/2013 à 10h29

Vous semblez disposer de statistiques inédites, pourriez-vous nous indiquer vos sources ? Et puisque vous êtes si bien renseigné, vous pourrez peut-être nous donner quelques informations complémentaires, comme par exemple :
- la part des personnes "musulmanes" (c'est pratique, ça évite de dire "arabe" ou "bougnoule") parmi les personnes frappées par le chômage de longue durée
- la part des personnes "musulmanes" parmi les personnes sortant du système scolaire sans diplôme ni qualification
- la part des personnes "musulmanes" parmi les personnes vivant sous le seuil de pauvreté
- la part des personnes "musulmanes" parmi les personnes victimes d'abus policiers tels que les contrôles au faciès, les violences verbales ou physiques
- la part des personnes "musulmanes" parmi les personnes condamnées à de la prison ferme ou subissant le régime de la détention provisoire, par rapport à celles qui, à inculpation égale, bénéficient de mesures de sursis ou de libération sous contrôle judiciaire

Voici en effet quelques données à prendre en compte lorsque l'on veut parler de l'univers carcéral.
Ah, mais j'oubliais : vous ne pouvez pas disposer de ces chiffres, étant donné que les statistiques ethniques sont prohibées. J'en déduis que votre science doit trouver ses sources dans ce fameux "bon sens de comptoir". On s'en passera, donc.

Pourquoi à votre avis, nous n'avons pas de problème avec la communauté asiatique par exemple? Elle a un mode de vie, des coûtumes et une religion différente?

Signaler Répondre

avatar
@ Ni Pour Ni Contre le 17/02/2013 à 12:34

"Et si on ajoute à ça le bruit et l'odeur..."

Signaler Répondre

avatar
bobobo le 17/02/2013 à 12:11

1800 gauchistes caviar, ça paraît beaucoup

Signaler Répondre

avatar
Ni pour Ni contre le 17/02/2013 à 11:29
Julia a écrit le 17/02/2013 à 10h29

Vous semblez disposer de statistiques inédites, pourriez-vous nous indiquer vos sources ? Et puisque vous êtes si bien renseigné, vous pourrez peut-être nous donner quelques informations complémentaires, comme par exemple :
- la part des personnes "musulmanes" (c'est pratique, ça évite de dire "arabe" ou "bougnoule") parmi les personnes frappées par le chômage de longue durée
- la part des personnes "musulmanes" parmi les personnes sortant du système scolaire sans diplôme ni qualification
- la part des personnes "musulmanes" parmi les personnes vivant sous le seuil de pauvreté
- la part des personnes "musulmanes" parmi les personnes victimes d'abus policiers tels que les contrôles au faciès, les violences verbales ou physiques
- la part des personnes "musulmanes" parmi les personnes condamnées à de la prison ferme ou subissant le régime de la détention provisoire, par rapport à celles qui, à inculpation égale, bénéficient de mesures de sursis ou de libération sous contrôle judiciaire

Voici en effet quelques données à prendre en compte lorsque l'on veut parler de l'univers carcéral.
Ah, mais j'oubliais : vous ne pouvez pas disposer de ces chiffres, étant donné que les statistiques ethniques sont prohibées. J'en déduis que votre science doit trouver ses sources dans ce fameux "bon sens de comptoir". On s'en passera, donc.

Vous voulez pas un mouchoir, vous allez nous faite pleurer.
Savez vous qu'un mulsuman (comme vous dîtes dans votre commentaire) vient en France un an avant sa retraite, et bien il touche le minima de retraite en France, même si il n'a jamais cotisé. Nos "pauvres" retraités qui eux ou elles ont cotisés touchent le même minima, et pourtant eux ou elles ont cotisés.
Pour vous est ce normal ?
Comment voulez vous que l'on réduise "notre dette' si on donne de partout.
Il faut que l'on réagisse.
Maintenant si ces "personnes" sortent du système scolaire, et bien c'est qu'ils le veulent.
Et quant à parler de violence verbale, il me semble que celles ci sont plus contre nous...
Pour le chômage longue durée c'est la même chose.
Venez vivre dans certains quartiers de Lyon, et vous comprendrez.

Signaler Répondre

avatar
Foldire le 17/02/2013 à 11:14

S'ils était 1800 hier, alors ils étaient plus d'un million à Lyon contre le mariage pour tous.
Le Préfet communique-il les chiffres que Paris lui ordonne ?
Au vu des chiffres fantaisistes systématiquement annoncés et qui ne correspond pas aux comparaisons faites entre les manifestations, on se pose sérieusement la question.

Signaler Répondre

avatar
Julia le 17/02/2013 à 10:29

Vous semblez disposer de statistiques inédites, pourriez-vous nous indiquer vos sources ? Et puisque vous êtes si bien renseigné, vous pourrez peut-être nous donner quelques informations complémentaires, comme par exemple :
- la part des personnes "musulmanes" (c'est pratique, ça évite de dire "arabe" ou "bougnoule") parmi les personnes frappées par le chômage de longue durée
- la part des personnes "musulmanes" parmi les personnes sortant du système scolaire sans diplôme ni qualification
- la part des personnes "musulmanes" parmi les personnes vivant sous le seuil de pauvreté
- la part des personnes "musulmanes" parmi les personnes victimes d'abus policiers tels que les contrôles au faciès, les violences verbales ou physiques
- la part des personnes "musulmanes" parmi les personnes condamnées à de la prison ferme ou subissant le régime de la détention provisoire, par rapport à celles qui, à inculpation égale, bénéficient de mesures de sursis ou de libération sous contrôle judiciaire

Voici en effet quelques données à prendre en compte lorsque l'on veut parler de l'univers carcéral.
Ah, mais j'oubliais : vous ne pouvez pas disposer de ces chiffres, étant donné que les statistiques ethniques sont prohibées. J'en déduis que votre science doit trouver ses sources dans ce fameux "bon sens de comptoir". On s'en passera, donc.

Signaler Répondre

avatar
jojo69 le 17/02/2013 à 08:09

10% de musulmans en France qui représentent 80% de la population carcérale. Pas besoin de grand discours!

Signaler Répondre

avatar
pleurnicheuse69 le 16/02/2013 à 22:04

Et pia pia pia les gens sont méchants avec moi parce que je suis blanche et belle et issue d'un peuple aux traditions puriséculaires et gna gna gna je suis blonde aux yeux bleus et tous les gauchistes sont racistes contre moi et d'abord si vous êtes contre les fascistes alors c'est que vous êtes intolérants parce que les fascistes eux au moins ils nous protègent des racistes anti-blanc qui viennent jusque dans nos bras égorger nos filles et nos pains au chocolat...

Signaler Répondre

avatar
joyeuse42 le 16/02/2013 à 21:07

des insultes j'en entends souvent ainsi que mes amies on vous demande une cigarette vous repondez que vous ne fumez pas on vous traite sale p...et de sal... on vous crache dessus que dire lorsqu'on est seule dans la rue ou dans le métro?

Signaler Répondre

avatar
foutraque le 16/02/2013 à 20:52

Creus et ses copains de la gauche caviar ont fait promenade en ville

Signaler Répondre

avatar
un lyonnais aussi le 16/02/2013 à 20:10

Les arguments de l'extrême-droite tournent décidément de plus en plus à la victimisation. 1- C'est pas nous c'est les autres qui sont intolérants. 2- C'est pas nous c'est les autres qui sont racistes. Franchement on vous a connus plus combatifs les gars. C'est ça le nouveau visage de la race supérieure ? Je suis déçu.

Signaler Répondre

avatar
Vision Jeune le 16/02/2013 à 20:08

@Une lyonnaise: du racisme anti-blanc ? C'est vrai qu'il est tellement présent.. (ironie).

Signaler Répondre

avatar
Bibou69 le 16/02/2013 à 19:01

L'extreme-gauche prêche la démocratie et la tolérance mais refuse que ses adversaires puissent s'exprimer et même simplement exister ...
S'il y a un danger pour la démocratie il faut plutôt regarder du coté de cette gauche violente et sectaire qui jette l'anathème sur ses adversaires pour justifier leur interdiction.

Signaler Répondre

avatar
une lyonnaise le 16/02/2013 à 18:21

On parle d'agressions à caractère raciste, mais on devrait aussi parler d'agressions à caractère raciste dans l'autre sens.
Car souvent on se fait traiter de sale français, de sale con de blanc bec... Etc ...
je ne peux pas tout écrire,
Arrêtons de toujours pointer le caractère raciste dans un sens, et essayons de regarder les deux sens.
Le racisme se fait des deux côtés.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.