Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Romain Blachier - DR

Sondage de l’UMP : cinq concurrents et 24 points

Romain Blachier - DR

Ca y est le résultat est enfin tombé, après quelques couacs, l’UMP a présenté à ses candidats à la candidature le sondage effectué sur leur popularité.

On peut se demander quels tripatouillages sont intervenus pour que sa présentation aie été autant différée. Mais bref.

La presse, pour commenter les résultats, est pour une fois unanime.

 "C’est la claque" titre le Progrès,  il n’y a aucun leader renchérit Rue 89,  un mouchoir de poche et deux inconnus pour Lyon Mag, l’UMP en panne de leader à Lyon pour France 3, Lyon Capitale affichant elle qu’il n’y a pas de leader à l’UMP de Lyon.

Aurais-je osé écrire pareils titres sur mon blog qu’on m’aurait traité d’infâme sectaire stipendié…. mais les médias ne font que refléter la triste réalité du parti conservateur à Lyon.

Tout le monde à l’UMP perd dans cette histoire de sondage.

Rien d’injuste ni de surprenant à cela. On serait bien en peine à l’UMP de Lyon d’émettre une proposition novatrice pour notre ville ou d’annoncer une action menée par leurs élus dans le mandat qui se termine.

Faire de la politique ce n’est pas dire "je suis de droite donc je m’oppose au Maire parce qu’il a une étiquette de gauche" mais c’est avoir une vision ou à minima un projet pour le territoire dont on veut avoir l’honneur de prendre la charge.

Dans d’autres partis de droite, qu’à l’UMP, certains l’ont compris en émettant des propositions, certes discutables, certes parfois mal ficelées mais proposant au moins deux ou trois points autres que "je voudrais tenter de m’asseoir dans le fauteuil de la place de la Comédie mais je sais pas quoi faire après".

A ce jeu là, le grand perdant du jour est Michel Havard.
Cinq ans chef du principal groupe de l’opposition sans que l’on sache son avis sur le moindre dossier de fond, sans émettre une proposition, sans prendre position sur des dossiers comme le Grand Stade. Exploit du mandat : il aura réussi à faire exploser son groupe en deux. Avec les moyens du groupe UMP, il se retrouve moins  bien placé dans les sondages que son rival, Emmanuel Hamelin, pourtant bâillonné par ses amis ces dernières années.

Mais au risque de fâcher quelques uns  sur ce site, Havard, homme par ailleurs sympathique, n’est pas vraiment plus à la peine que les autres concurrents : ni Hamelin, ni Fenech, pourtant député depuis plus de 10 ans, jouissant d’une exposition médiatique de magistrat, de chasseurs d’apocalyptiques et de spécialiste de l’Afrique lusophone, ni Berra, pourtant ex-ministre et star involontaire du web à intervalles réguliers, ne sont connus des Lyonnais.

Pire pour l’ego en termes d’intentions de vote, ces roués de la politique font quasiment jeu égal avec  la cinquième concurrente, Myriam Pleynard.

En réalité ni Havard, ni Berra, ni Hamelin, ni Fenech n’ont de valeur ajoutée pour leur camp. On pourrait présenter n’importe qui sous l’étiquette UMP qu’il ferait le même score que nos notables installés de la droite lyonnaise…Les lyonnais sondés ne souhaitent pas leur confier les clés du bureau du Maire.

Le Maire justement : Gérard Collomb justement : avec 24 points d’avance sur ses concurrents est le vrai gagnant du sondage et se retrouve dans des intentions à peu près similaires qu’avant d’affronter Dominique Perben.

Ces sondages sont dus, bien sûr sans doute à la gauche, même si Collomb n’est pas le plus orthodoxe des socialistes mais aussi largement à la droite. Après tout de Raffarin à Borloo nombreux sont ceux qui trouvent que le Maire PS actuel est aussi le meilleur candidat pour la droite… sans doute les électeurs UMP les ont-ils écoutés. Ou, comme cela l’est montré sondage après sondage, l’action menée plait au-delà des clivages.

Cette action justement, si elle est prolongée comme le souhaitent les répondants au sondage, devra se faire sur un bilan, salué mais aussi sur un projet. La majorité municipale va déjà devoir éviter de se diviser. Et puis surtout travailler à équipe renouvelée et une plate-forme de qualité sur de nombreux sujets, à commencer par l’innovation, l’économie, le rayonnement international ; l’environnement… C’est sur une vision que se gagne une ville, pas sur l’étiquette d’un flacon.

Ce dont devraient se souvenir nos cinq comparses de l’UMP…

Retrouvez tous les billets de Romain Blachier sur son site.



Tags : romain blachier |

Commentaires 8

Déposé le 23/03/2013 à 21h38  
Par bachiibouzouk Citer

" ou d’annoncer une action menée par leurs élus dans le mandat qui se termine."
En même temps vu le petit nombre des élus d'opposition c'est sur face à l'équipe de gauche qui rafle les sièges grâce au mode de scrutin ce n'est pas facile pour eux d’être audibles.
"C’est sur une vision que se gagne une ville, pas sur l’étiquette d’un flacon. "
Lyon est pourtant aujourd'hui clairement une ville socialiste

Déposé le 23/03/2013 à 08h36  
Par romainblachier Citer

Arthur a écrit le 22/03/2013 à 17h21

Monsieur Blachier.

Sans être original vous résumez ce que tout le monde dit.

En revanche, permettez-moi de pointer une petite erreur de votre part. Dominique Perben était mieux placé que les candidats actuels dans les sondages. Il a même fait une remontée durant l'hiver. Pourtant il était l'horrible parisien, celui que tout le monde avait acceuilli à bras ouvert avant de le poignarder maintes fois.
Perben n'est plus là. Et la droite lyonnaise est encore plus mal qu'avant. Oui mais... Perben n'est plus là, il n'y a donc plus un élu d'envergure de droite à Lyon, pas un capable de fournir une vraie réflexion sur la ville.

Bonjour

Ce que beaucoup ont dit après moi plutôt...;) plus sérieusement comme je le dis il y a consensus sur le résultat (à part chez les intéressés et leurs soutiens mais c'est le jeu) du coup que des analyses convergent c'est logique.

Perben a été mieux placé dans les sondages vous avez raison à ce moment la mais justement je pointe qu'à un an des municipales le sondage est l'équivalent de l'effondrement de Perben juste avant l'affrontement avec Collomb (et pas un an avant). Ce qui est encore pire justement.

Sur le reste entièrement d'accord. Et, comme vous le savez, les sondages sont souvent plus favorables que la réalité à ceux qui les commandent...

bien à vous

Déposé le 22/03/2013 à 17h21  
Par Arthur Citer

Monsieur Blachier.

Sans être original vous résumez ce que tout le monde dit.

En revanche, permettez-moi de pointer une petite erreur de votre part. Dominique Perben était mieux placé que les candidats actuels dans les sondages. Il a même fait une remontée durant l'hiver. Pourtant il était l'horrible parisien, celui que tout le monde avait acceuilli à bras ouvert avant de le poignarder maintes fois.
Perben n'est plus là. Et la droite lyonnaise est encore plus mal qu'avant. Oui mais... Perben n'est plus là, il n'y a donc plus un élu d'envergure de droite à Lyon, pas un capable de fournir une vraie réflexion sur la ville.

Déposé le 22/03/2013 à 14h28  
Par Questionnade Citer

Foldirossi a écrit le 22/03/2013 à 11h01

Monsieur Blachier ne feignez pas savoir que le meilleur candidat factuel de la droite à Lyon, c'est Gérard Collomb.

Avez-vous lu le billet?:)

Déposé le 22/03/2013 à 11h01  
Par Foldirossi Citer

Monsieur Blachier ne feignez pas savoir que le meilleur candidat factuel de la droite à Lyon, c'est Gérard Collomb.

Déposé le 22/03/2013 à 08h59  
Par Foldire Citer

L'UMP comme le PS ce ne sont plus des partis politiques ce sont des syndicats qui servent des intérêts privés différents.

Déposé le 21/03/2013 à 23h28  
Par cogitem7 Citer

Le big bang de la droite lyonnaise va t-il enfin se produire? C'est ce que ,je préconisais voici quelques mois sur mon blog le 29 avril dernier et également soulevé dans un hebdomadaire lyonnais.

Je le répète, ce dont souffre la droite lyonnaise, c'est qu'elle n'est pas en phase avec la nouvelle sociologie lyonnaise. De plus, comme l'a très bien dit Michel Noir, la droite à Lyon n'existe pas politiquement et idéologiquement. Cela est le résultat d'une absence de travail - en profondeur - sur le terrain et de son inexistence politique dans les arrondissements, je n'en veux pour preuve sur un arrondissement que je connais qui est le 7eme.

Cela ne sert à rien de montrer le bout de son nez à un an, à peine des Municipales dans les divers arrondissements, dont le nôtre. Ce travail en amont qui n'est pas fait depuis de longues années ne permet donc pas à une opposition d'engranger des résultats. De ce fait, elle est indolore, inaudible et donc invisible. J'ajoute qu'il est impératif et urgent de virer tous ces élus qui depuis des années sont des vieux chevaux de retour dont certaines et certains après 18 ans de mandat n'ont pas été capables de créer des équipes et une osmose entre l'électorat de droite et eux-mêmes. Il y a dans les élus UMP de Lyon, une crise profonde de la "reconnaissance" de ceux-ci par rapport à leur électorat, à leurs sympathisants qui militant, dans les associations leur sont pourtant proches. C'est une véritable distanciation, démontrée dans leurs comportements, lors des CICA notamment dédaignant aller à leur rencontre.
Ils démontrent ainsi par ce comportement, un véritable mépris de ceux qui les ont fait rois.

Un Gaulliste indigné

Claude JEANDEL

Déposé le 21/03/2013 à 19h57  
Par GILB Citer

C est bien ce que je dis depuis longtemps, la Droite à Lyon n'a aucun laeder charismatique. Beaucoup de candidats, de bien sympathiques candidats, des gens honnetes et compétents ....mais qui ne sont connus que des militants ....or , rapellons le fortement;
ce sont les citoyens qui votent pas que les militants.
Alors ? ou on fait venir une pointure exterieure ...Borloo eut été magnifique à Lyon.......mais risqué, les coups de poignard volent bas. Ou en desespoir de cause ne reste que la solution la plus douloureuse pour tous les candidats de DRoite, l'Union Sacrée des droites lyonnaises. Mais ça au pays des traboules où tout se décide ce n est pas demain la veille.
Alors ? Alors ....Comme dirait Nabila ...."Allo" ...Collomb remercie par avance les différents candidats de Droite d avoir aussi activement participé à sa 3eme élection....Merci qui ?

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.