Perrin-Gilbert opposée à Collomb en 2014 : des élus du 1er fustigent leur maire

Perrin-Gilbert opposée à Collomb en 2014 : des élus du 1er fustigent leur maire
Gilles Buna a notamment co-signé le communiqué des élus du 1er - LyonMag

Ce mardi matin, Nathalie Perrin-Gilbert mettait un pied dans les municipales en promettant que le GRAM, son groupe de réflexion, ne serait pas absent à Lyon et dans d'autres communes de la Métropole.

NPG a notamment fustigé le bilan de Gérard Collomb. "Le compte n'y est pas", expliquait la maire PS du 1er arrondissement en précisant que la vie quotidienne des Lyonnais s'était dégradée depuis dix ans.
Après la couverture médiatique de sa conférence de presse, neuf élus de son arrondissement ont tenu à réagir et à se désolidariser de son action.
"Nous apprenons la volonté de Mme PERRIN-GILBERT de proposer une alternative à la majorité municipale. C’est hélas là le fruit d’une trajectoire personnelle que nous désapprouvons", écrivent les élus. Parmi eux, Gilles Buna, adjoint écologiste de Gérard Collomb ou encore Grégory Climent, premier adjoint de NPG.
"Nous, élu-e-s du 1er arrondissement, sommes fiers au contraire du bilan de cette majorité qui s’est toujours voulue de rassemblement et dont les réalisations font aujourd’hui la fierté des lyonnais.
Pour ce qui nous concerne, nous continuerons donc à œuvrer, au quotidien, pour améliorer la vie des habitants du 1er arrondissement dans une relation de confiance renforcée avec le Maire de Lyon et la mairie centrale."

Si Nathalie Perrin-Gilbert pensait leur proposer de rallier le GRAM en mars 2014, c'est râpé.

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Lisa le 12/06/2013 à 23:12

Pathétique cette Perin Gilbert ! Inutile.

Signaler Répondre

avatar
Bernard le 12/06/2013 à 08:16

elle, au moins, elle des c.

Bravo Nathalie, vos analyses sont justes - mais pour passer à LYON, il faut "franc-maçonner" c'est contraire à la démocratie, mais obligatoire ...

c'est le baron qui tient le micro !

Signaler Répondre

avatar
bienvenue! le 11/06/2013 à 21:22

Nathalie Perrin-Gilbert la meilleure alliée de la droite lyonnaise?

Signaler Répondre

avatar
Nope le 11/06/2013 à 18:11

Il n'y a que trente deniers pour payer les Judas et pas sûr que tous retrouvent leurs comptes en obéissant aveuglément sans recul critique aux ordres de Dieu-Collomb

Signaler Répondre

avatar
Lucien le 11/06/2013 à 18:09

La guéguerre des clans des deux petits, mais tout petits chefaillons, se déchainent sur la toile...

Dans moins de un an, vous retournerez dans le bac à sable d'où vous on sorti par ignorance, les électeurs.

Signaler Répondre

avatar
Vaugelas le 11/06/2013 à 18:07

Ecrire de manière idéologique : élu-e-s

Ca se veut mainstream.

Mais quand, dans le même texte, on oublie de faire pareil pour lyonnais ou encore habitants ca fait pitié.

Signaler Répondre

avatar
vgl le 11/06/2013 à 17:55

NPG ou comment être seule face à son équipe d'élus, déjà le cas en 2008 elle avait fâché toute son équipe sérieusement et hop ça recommence. Si j'étais au GRAM je ne poserai des questions mais bon je suis pas au GRAM...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.