Municipales à Lyon : qui pour mener la liste EELV en mars prochain ?

Municipales à Lyon : qui pour mener la liste EELV en mars prochain ?
DR

Ce samedi, de 9h à 18h, Europe-Écologie Les Verts organise ses Assises Citoyennes à Lyon.

Emeline Baume DR
Emeline Baume DR

Comme son nom l’indique, il y sera question d’ateliers et de grands débats sur la direction que doit prendre la 3e ville de France.
Mais c’est aussi à l’issue de cette journée que la liste EELV pour les municipales 2014 connaîtra son candidat. Ou plutôt ses candidats puisque le parti écolo a prévu de présenter un tandem paritaire. Quatre candidats à l’investiture sont en lice pour cette sorte de primaire dont on connaît déjà l’issue à moitié.

Etienne Tête - LyonMag.com
Etienne Tête - LyonMag.com

Seule femme à s’être signalée, Émeline Baume, conseillère d’arrondissement dans le 1er, sera forcément élue. Pour la deuxième partie du binôme, ce sera plus disputé car Pierre Hémon (adjoint aux Personnes Âgées à la Ville de Lyon), Etienne Tête et Bruno Charles (conseillers municipaux) ont fait savoir leur volonté d’en découdre avec Gérard Collomb au premier tour de la municipale lyonnaise.

Bruno Charles -DR
Bruno Charles -DR

Alors que les résultats seront connus à 16h, la "campagne" reste calme, plus calme que celle de l’UMP. Pas de conférences de presse quotidiennes (pas du tout en réalité), pas de directeurs de campagne (Emeline Baume donne directement son numéro de portable sur sa profession de foi), les votants, qui doivent être adhérents EELV ou être signataires de l’appel "Un nouveau souffle pour Lyon"  et s’acquitter d’un don de 2 euros, et les journalistes n’ont pas encore droit aux escarmouches savoureuses.
Quoique. Philippe Meirieu, qui avait signifié à Lyon Capitale son désir de ne pas se présenter, a apporté son soutien à Etienne Tête. Idem pour Raymonde Poncet et Pascale Bonniel Chalier. L’avocat, grand opposant au Grand Stade de l’Olympique Lyonnais et habituel frondeur des méthodes Collomb, rajoute ainsi du poids à sa candidature. Et éclaircit un peu plus sa position, compte tenu des précédents Meirieu-Collomb. Sur sa profession de foi, Etienne Tête n’y va pas de main morte : "Gérard Collomb, même discours en comparant la cité des gones à Londres, Munich, Barcelone. Un habillage pour remettre à plus tard la réponse aux demandes sociales, et pour arroser d'aides publiques un réseau de relations, d'hommes d'affaires".

Pierre Hémon - LyonMag.com
Pierre Hémon - LyonMag.com

Pour Pierre Hémon, c’est un coup dur. Il avait lancé le putsch en promettant que les Verts ne repartiraient pas (du moins au premier tour) avec le maire sortant en mars prochain. Habile tacticien, il avait même "dragué" Nathalie Perrin-Gilbert et son GRAM. Sans succès.
Quant à Bruno Charles, c’est le challenger. Le conseiller municipal qui siège également au Grand Lyon mise sur la transition énergétique pour susciter l’intérêt des électeurs écologistes et s’éloigner des positions anti-Collomb de ses concurrents.
Une fois désigné, le binôme pourra partir en campagne. Distribuera-t-il plus de coups à droite ou à gauche ? Tout dépendra du candidat masculin élu.
Parviendra-t-il à mener sa barque jusqu’en mars 2014 sans être pris dans les filets de Gérard Collomb ? Rien n’est moins sûr.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
mic123 le 29/06/2013 à 16:52

E. TETE qui veut se venger de G. COLLOMB et E. BEAUME dont l'ambition est importante, les verts sont des alliés difficiles pour le parti socialiste....

Signaler Répondre

avatar
Cumulus Plancus le 29/06/2013 à 10:41

Une belle brochette d'écologistes de circonstance qui renient Gégé qui les a fait... Le reniement c'est comme le goût du sang pour les chiens de chasse...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.