Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

LyonMag

Villeurbanne : les Gratte-Ciel fêtent leurs 80 ans

LyonMag - Les Gratte-Ciel de Villeurbanne

Pour célébrer le quatre-vingtième anniversaire des Gratte-Ciel du centre-ville de Villeurbanne, la ville voit les choses en grand.

De nombreux évènements sont prévus du 17 juin au 31 août à l'occasion de cet "anniversaire exceptionnel" comme le précise Jean-Paul Bret, maire de Villeurbanne. Une passerelle éphémère de 250 mètres de long, traversant le cours Emile Zola, sera érigée. Elle symbolisera "le passage d'un espace-temps et un passage géographique". Ayant un coût de 552 000 euros et financée par moitié par des mécènes privés, elle permettra de relier l'ancien centre-ville au nouveau qui sera en construction dans les dix années à venir. La ville prévoit de doubler le centre-ville de Villeurbanne afin de répondre aux nouveaux besoins de la municipalité et des habitants. Un projet "rare car on veut doubler le centre-ville dans une contrainte urbanistique mais c'est ce qui fait son originalité" notifie le maire.


D'ici là c'est bien dans le quartier historique que 27 portraits de Villeurbannais seront affichés sur les dix-huit tours porteuses placées tous les 10 mètres le long de la passerelle. L'objectif de cette idée est de placer "l'humain au coeur de l'architecture" a annoncé Bernard Sevaux, directeur de l'Action et du développement culturels de Villeurbanne. Toujours dans cet esprit, 160 photos d'habitants seront projetées, le soir, sur les façades de la ville. La passerelle est un "lieu qui va focaliser de nombreux évènements" précise le maire car des expositions sur l'histoire de la construction des Gratte-Ciel et des visites guidées seront également proposées à l'intérieur des colonnes. Des spectacles de musique et de danse auront lieu le 17 juin à 19h, jour de son inauguration. Un grand forum urbain se tiendra les 27 et 28 juin sur le thème "Le centre-ville ; les centres : la métropole". Patrice Papelard, directeur artistique des Invites de Villeurbanne, insiste sur la fait qu'il y aura beaucoup de couleurs tout au long des évènements pour traduire "la tolérance, une valeur essentielle". 


Pour rappel, les Gratte-Ciel de Villeurbanne ont été inauguré le 17 juin 1934 par le Maire Lazare Goujon. Ce projet a vu le jour dans le but de créer le propre centre-ville de Villeurbanne car la ville était menacée d'être annexée par Lyon. A ce même moment la ville connaît une explosion démographique : "beaucoup de personnes étaient mal logées il était alors nécessaire de construire des logements sociaux" confie Valérie Disdier, directrice de la Maison de l'architecture Rhône-Alpes. A côté du projet social, les Gratte-Ciel de Villeurbanne constituent une véritable oeuvre architecturale unique qui confère à la ville son identité.


Ce quatre-vingtième anniversaire est particulier pour Villeurbanne car 2014 marque le point de départ de l'extension du projet de 1934 lancé par Lazard Goujon. C'était un projet qui posait la question de centralité, aujourd'hui "l'extension du centre-ville est en marche ; la ville s'inscrit dans une aire métropolitaine" déclare Valérie Disdier.



Tags : villeurbanne | gratte-ciel | anniversaire |

Commentaires 8

Déposé le 13/07/2014 à 20h06  
Par OZ Citer

Précision à Marc : Coût de cette passerelle 552 000 euros payé par la Mairie mais au total 1 200 000 euros (source d'un commerçant qui à validé cette construction) !!!!!!!

Déposé le 25/06/2014 à 13h21  
Par Marc Citer

Le compte Facebook de M. Bret, très actif durant la campagne, semble deserté depuis la fin des élections...
J'ai tout de même posté cette question à M. le Maire, mais je ne rêve pas à une réponse... :
"Bonjour Mr Bret,
J'ai lu que la passerelle installée cours Emile Zola ainsi que les festivités qui l'accompagnent, à l'occasion des 80 ans du quartier, auraient coûté près de 550.000 €uros, dont une moitié financée par des mécènes, et l'autre moitié par la municipalité.
Confirmez-vous ces chiffres ?
Si tel est le cas, ne pensez-vous pas que les Villeurbannais(es) auraient préféré voir ces 200.000 € dépensés dans un projet... Utile ?
Car si les caisses de Villeurbanne sont trop pleines au point de monter un échafaudage éphémère pour traverser une rue juste au dessus d'un passage piéton et rejoindre une place à 10 mètres au dessus du sol plutôt que sur le trottoir, je veux bien qu'on baisse les impôts et qu'on laisse tomber ce genre d'extravagances..."

Déposé le 25/06/2014 à 13h19  
Par Marc Citer

Tidou a écrit le 15/05/2014 à 15h37

Lazare Goujon est l´un de mes ancêtres. Honneur aux Gratte-Ciel, projet visionnaire et pari réussi, à la différence de la Duchère par exemple.

Je suis pas sûr qu'un tel gaspillage d'argent public lui fasse honneur !!!

Déposé le 30/05/2014 à 20h35  
Par OZ Citer

Dépenser notre argent de cette façon c'est une HONTE ... Nous aurions dû avoir le droit de voter une telle dépense! Les SOCIALISTES n'entendent pas le mécontentement de l'ensemble des Français ? ... 552 000 euros ... c'est vraiment SCANDALEUX, il y a d'autres priorités que ce genre de festivités !

Déposé le 15/05/2014 à 15h42  
Par MagalieT Citer

552 000 € pour une passerelle éphémère :-O ! Ils sont fou ! La commune va dépenser 276000€ pour quelque chose qui ne durera pas ! Et vous n'avez pas trouvé plus utile ? Je donne des exemples : Création de place dans les écoles, ouvrir une crèche.

Ce sont nos impôts !! Comme le dit l'autre commentaire Vous appelez ça de l'argent public bien géré ?? C'est une honte !

Déposé le 15/05/2014 à 15h37  
Par Tidou Citer

Lazare Goujon est l´un de mes ancêtres. Honneur aux Gratte-Ciel, projet visionnaire et pari réussi, à la différence de la Duchère par exemple.

Déposé le 15/05/2014 à 14h51  
Par sebperloste Citer

C'est un scandale ! Comment peut on se permettre de dépenser l'argent publique de cette façon ! Il a craqué un mandat de trop ! Ville la mieux géré de France la preuve que c'est bidon !

Si y a une action contre faites moi signe !

Déposé le 14/05/2014 à 22h32  
Par Gone de Villeurbanne Citer

"Ayant un coût de 552 000 euros et financée par moitié par des mécènes privés"
Quoi Jean Paul Bret ???? fait appel au privé ? A l'agent privé ?
Que se passe-t-il ?

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.