Djamila Bouguerra : "Changer l'image de Vaulx-en-Velin"

Djamila Bouguerra : "Changer l'image de Vaulx-en-Velin"
Djamila Bouguerra

Tête de liste Modem à Vaulx-en-Velin, Djamila Bouguerra veut dynamiser cette ville détenue depuis 17 ans par le communiste Maurice Charrier.

Votre parcours politique ?
Djamila Bouguerra : J’ai d’abord intégré l’association des français musulmans rapatriés en 1979, car j’ai toujours été attirée par les actions sociales. Puis en 1995, après les problèmes au Mas du Taureau, on a décidé de monter une liste indépendante, “Le choix vaudais”, car on voulait faire tomber Charrier, qui donnait une mauvaise image de Vaulx-en-Velin. Et on a quand même fait 7,9%. Ensuite, en 2004, j’ai adhéré à l’UDF. Puis j’ai été candidate aux cantonales de 2004 où j’ai fait 4,23% et aux législatives de 2007 où j’ai obtenu 6,7%.
Pourquoi vous vous présenter aux municipales ?

Parce que je veux changer l’image de Vaulx, qui est associée aujourd'hui à la délinquance, le chômage, la misère... Alors que c'est une ville dynamique, avec des jeunes qui débordent d'énergie, d'idées... Voilà pourquoi on veut améliorer l'image de Vaulx, d'abord en rendant la ville plus propre. Mais aussi en construisant des petites maisons au lieu de toujours monter ces immeubles immenses. Le Mas du Taureau, on dirait Gaza ! Bref, je veux embellir la ville, ce qui permettra d'attirer de nouvelles entreprises. Car aujourd’hui, il y a encore des patrons qui refusent de s'installer à Vaulx car ça nuit à leur image ! Et en 17 ans, Charrier n’a rien fait pour changer ça.
Vous stratégie pour le second tour ?
On est prêt à s'allier avec la liste qui intégrera nos idées dans leur programme. Qu'elle soit de gauche ou de droite.

Portrait
Djamila Bouguerra
48 ans, mariée, 2 enfants de 24 et 20 ans
Fonctionnaire au Sgap, le secrétariat général pour l’administration de la police
Parcours : Née en Algérie, elle arrive en France à 3 ans. En 1979 elle passe un concours administratif et entre à la préfecture comme adjointe administratif au service des rapatriés. Avant d'intégrer le SGAP.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
saakila@live.fr le 10/01/2015 à 15:47

avatar
saakila@live.fr le 10/01/2015 à 15:46

cc. une femme. bien

Signaler Répondre

avatar
Akila sarah le 10/01/2015 à 15:37

une femme bien kiss

Signaler Répondre

avatar
atchoume le 22/01/2014 à 20:39

a QUOI TE SERRE T IL TOUT CA ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.