Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

DR

Vénissieux : le rapporteur du Conseil d’Etat plaide pour l’annulation des élections municipales

DR

Les Vénissians devront-ils bientôt retourner aux urnes ?

Déjà annulées par le tribunal administratif de Lyon, les élections municipales pourraient de nouveau être invalidées par le Conseil d'Etat. Le dossier était examiné ce vendredi, et le rapporteur public a plaidé pour l'annulation du scrutin, selon des informations du Progrès. La décision définitive devrait être prononcée d'ici trois semaines.

Pour rappel, le tribunal administratif de Lyon avait annulé en octobre le scrutin après avoir examiné deux recours ; le premier, déposé par le préfet du Rhône, demandait l'annulation de l'élection d'Yvan Benedetti et d'Estelle Gagon, les deux conseillers d'ultra-droite de la liste Vénissieux fait Front. Le second, déposé par Christophe Girard (Divers Droite) demandait l'annulation pure et simple des deux tours du scrutin.
La justice avait considéré que le préfet n'aurait pas dû autoriser la liste d'extrême droite conduite par Yvan Benedetti à participer à l'élection car des personnes y avaient été inscrites sans le savoir ou sans connaître la véritable nature de la liste. La maire PC Michèle Picard avait de son côté annoncé déposer un recours auprès du Conseil d'Etat. Si le recours est en revanche accepté, la décision du tribunal administratif sera suspendue, voire annulée, tous les élus pourraient réintégrer le conseil municipal avec les conseillers, à l'exception d'Yvan Benedetti et Estelle Gagon, déclarés inéligible pour un an.

 Selon les avocats de Christophe Girard, une nouvelle élection pourrait avoir lieu les 22 et 29 mars prochain, en même temps que les départementales. Ce qui ouvrirait instantanément les négociations entre partis, et notamment le Parti Communiste et le Parti Socialiste, malgré l'animosité ambiante entre leurs représentants locaux.



Tags : vénissieux | élections municipales | conseil d'état | vénissieux 2015 |

Commentaires 2

Déposé le 24/01/2015 à 08h11  
Par MAX Citer

Le plus inquiet dans cette histoire, c'est RIVALTA qui risque de tout perdre!

Déposé le 23/01/2015 à 21h04  
Par A la soupe! Citer

La maire PC Michèle Picard, se bat pour que ne soit pas invalidée l’élection de conseillers FN?

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.