Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

photo d'illustration - LyonMag.com

Création et suppression d’entreprises : bilan positif pour la Métropole de Lyon

photo d'illustration - LyonMag.com

Alors que la situation au niveau de l’emploi reste difficile en France, la Métropole de Lyon conserve un fort dynamisme.

C’est le bilan d’une enquête de l’INSEE publiée ce jeudi et qui porte sur le renouvellement du tissu économique du territoire métropolitain entre 2003 et 2013.

Avec 100 000 établissements en 2003, la Métropole de Lyon a enregistré en moyenne chaque année 3000 établissements supplémentaires et 4000 emplois salariés. Un rythme plus fort que la moyenne régionale et nationale.

 

Concernant le renouvellement des établissements entre 2003 et 2013, sur 100 nouvelles structures, l’INSEE estime à 72 les créations pures d’entreprise. A l’inverse, sur 100 sociétés qui disparaissent, 66 fermeront définitivement ou temporairement, 28 seront déplacés vers un autre site et 6 seront rachetés.

Globalement, "21 % des établissements sont apparus au cours de l’année et 18 % ont disparu dans le même temps, soit un taux de renouvellement de 39 %", explique l’INSEE. 68 000 emplois sont créés tandis que 64 000 sont supprimés, ce qui permet la création nette de 4000 emplois. D’une manière générale, c’est l’emploi marchand dans les services qui est le plus dynamique, alors qu’il diminue dans l’industrie.

On notera également que, sur la Métropole, les gains d’emploi salarié ne sont pas particulièrement dus aux créations d’établissements mais plutôt aux établissements déjà présents sur le territoire.

 

 

Cette dynamique profite en tout cas aux communes voisines. La croissance annuelle de l’emploi salarié marchand de la partie Ouest-Monts du Lyonnais, et de la zone Est Lyonnais – Pays de l’Ozon est boostée par la présence de la Métropole, assure l’INSEE.



Tags : créations d'entreprises | métropole de Lyon |

Commentaires 1

Déposé le 22/10/2015 à 18h18  
Par Estelle Citer

Non mais c'est normal qu'il y'ait plus de créations que de suppressions, le greffe a du mal à enregistrer le papier pourtant pré remplis pour le lancement de fermeture d'établissement... Par contre ils arrivent très bien à remplir celui de création... honte d'être français !!!

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.