L’arrêté anti-expulsions de Vénissieux annulé par la justice

L’arrêté anti-expulsions de Vénissieux annulé par la justice
L'arrêté anti-expulsion de Michèle Picard a été annulé par la justice - Lyonmag.com

Le tribunal administratif de Lyon a suspendu l’arrêté municipal interdisant les expulsions sur la commune de Vénissieux.

Cet arrêté avait été signé par Michèle Picard, au lendemain de la fin de la trêve hivernale, mais contesté aussitôt par la Préfecture du Rhône.
La maire communiste de Vénissieux empêchait également les coupures d’eau, de gaz et d’électricité, ainsi que les saisies mobilières sur le territoire de sa commune.

Les expulsions locatives devraient donc reprendre prochainement, mais Michèle Picard affirme, dans un communiqué, que "le combat contre l’injustice et l’indignité nationale continue".

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Benoui2 le 12/05/2016 à 17:35

il est beau l électoralisme!
accessoirement, je ne comprendrais jamais pourquoi on n encadre pas le nombre de logements sociaux par commune... OK, il faut bien aider les plus faibles économiquement, mais de la a les regrouper tous dans les memes villes.... on en vient a créer des villes ghetto... ça va a l encontre de la volonté de mixité!

Signaler Répondre

avatar
stop le 12/05/2016 à 17:29

Vivement que la mairie de Venissieux passe à droite! On n'en peut plus des communistes et des socialistes.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.