Un ado de 13 ans soupçonné d’avoir incendié les ateliers de l’Opéra de Lyon à Vénissieux

Un ado de 13 ans soupçonné d’avoir incendié les ateliers de l’Opéra de Lyon à Vénissieux
photo d'illustration - Lyonmag.com

Les faits remontent au 28 mars dernier à Vénissieux. Les ateliers de l’Opéra de Lyon étaient saccagés.

Un camion avait été incendié, des extincteurs vidés et le bâtiment fouillé. Les dégâts avaient été estimés à plus de 600 000 euros.

Ce mercredi, un adolescent de 13 ans, habitant à Vénissieux, a été interpellé, indique la Sûreté Publique. Le suspect a reconnu sa présence sur les lieux, mais nie avoir mis le feu.

Il sera présenté à la maison de justice et du droit le 16 novembre prochain pour destruction volontaire de bien par incendie, dégradations volontaires de biens privés et tentative de vol.

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Post monétaire le 24/10/2016 à 14:27
lol a écrit le 24/10/2016 à 14h15

les bisounours sont convaincus qu'il suffit de mettre quelqu'un en prison pour qu'il ne recommence pas

oui, les bisounours sont au pouvoir depuis la nuit des temps !
:o)

Vivement qu'on mette réellement ce monde en lumière, tel qu'il est, peuplé d'hypocrites qui font passer la violence pour une preuve de supériorité alors que c'est juste l'expression d'une infériorité mentale.

Signaler Répondre

avatar
lol le 24/10/2016 à 14:15
mdr monétaire a écrit le 24/10/2016 à 13h55

" je pense qu'il est mieux de le conscientiser réellement en lui imposant de réparer les dégâts afin qu'il comprenne ce que c'est que la destruction et la réparation."

Post-monétaire qui vit dans le monde des bisounours MDR

les bisounours sont convaincus qu'il suffit de mettre quelqu'un en prison pour qu'il ne recommence pas

Signaler Répondre

avatar
mdr monétaire le 24/10/2016 à 13:55
Post monétaire a écrit le 24/10/2016 à 11h41

Vous soulevez une question de l'éducation :
"est-ce que la violence permet de soigner un problème ?"

La solution de facilité est effectivement de mettre une baffe à un gamin lorsqu'il fait une connerie.
Mais ce serait oublier que l'enfant a besoin de comprendre. Et plutôt que de mettre une baffe lorsqu'un gamin casse une vitre, je pense qu'il est mieux de le conscientiser réellement en lui imposant de réparer les dégâts afin qu'il comprenne ce que c'est que la destruction et la réparation.
En plus, comme en général on fait des conneries lorsqu'on s'emmerde, là, ils sont occupés à faire des choses intelligentes, qui leur apprennent des choses.

Mettre des baffes, donne un repère que "c'est le plus violent qui a raison" et je ne pense pas que cela fasse une bonne société.

(et pour la solution "amende", il est évident que "faire payer monétairement" n'a jamais résolu quoi que ce soit, même si ça donne une impression de "responsabilisation".)

" je pense qu'il est mieux de le conscientiser réellement en lui imposant de réparer les dégâts afin qu'il comprenne ce que c'est que la destruction et la réparation."

Post-monétaire qui vit dans le monde des bisounours MDR

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 24/10/2016 à 11:41
Sakura a écrit le 23/10/2016 à 11h39

post monétaire, vu que le plus souvent les parents ne sont pas solvables et pas assurés, ils payent rarement et de fait c'est nous tous qui payons pour eux.

Le problème de nos jours, c'est que l'on a tellement donné de droits aux enfants que les parents ne savent plus quoi faire. Dans le temps quand on manquait de respect à un adulte on se prenait une baffe, aujourd'hui si vous faites de même, vous pouvez vous retrouver convoqué devant la justice (pour info cela s'est passé réellement récemment). Donc on se retrouve devant des parents démunis face des jeunes qui connaissent tres bien leurs droits.. Dans le temps quand une gamine de 7 ans, vous traitez de connasse, les parents intervenaient pour reprendre la gamine, aujourd'hui de bon nombre de parents ne disent rien , et si par malheur vous avez osé grondé la gamine vous même, vous vous faites agresser par les parents (je l'ai vécu..) donc aucune raison que la môme change..
Je ne dis pas qu'il faille faire un retour en arrière car il y a eu des excès mais on est passé d'une époque ou les parents avaient tous les droits sur leurs enfants à une époque ou les enfants ont tous le droits. Donc que l'on ne s'étonne pas de voir autant de jeunes partir en vrille de plus en plus jeunes )... mais comme je ne suis de nature optimiste, et que je sais qu'avec les bonnes méthodes une majorité de jeunes sont récupérables

Vous soulevez une question de l'éducation :
"est-ce que la violence permet de soigner un problème ?"

La solution de facilité est effectivement de mettre une baffe à un gamin lorsqu'il fait une connerie.
Mais ce serait oublier que l'enfant a besoin de comprendre. Et plutôt que de mettre une baffe lorsqu'un gamin casse une vitre, je pense qu'il est mieux de le conscientiser réellement en lui imposant de réparer les dégâts afin qu'il comprenne ce que c'est que la destruction et la réparation.
En plus, comme en général on fait des conneries lorsqu'on s'emmerde, là, ils sont occupés à faire des choses intelligentes, qui leur apprennent des choses.

Mettre des baffes, donne un repère que "c'est le plus violent qui a raison" et je ne pense pas que cela fasse une bonne société.

(et pour la solution "amende", il est évident que "faire payer monétairement" n'a jamais résolu quoi que ce soit, même si ça donne une impression de "responsabilisation".)

Signaler Répondre

avatar
Optimisme le 23/10/2016 à 13:52
Sakura a écrit le 23/10/2016 à 11h39

post monétaire, vu que le plus souvent les parents ne sont pas solvables et pas assurés, ils payent rarement et de fait c'est nous tous qui payons pour eux.

Le problème de nos jours, c'est que l'on a tellement donné de droits aux enfants que les parents ne savent plus quoi faire. Dans le temps quand on manquait de respect à un adulte on se prenait une baffe, aujourd'hui si vous faites de même, vous pouvez vous retrouver convoqué devant la justice (pour info cela s'est passé réellement récemment). Donc on se retrouve devant des parents démunis face des jeunes qui connaissent tres bien leurs droits.. Dans le temps quand une gamine de 7 ans, vous traitez de connasse, les parents intervenaient pour reprendre la gamine, aujourd'hui de bon nombre de parents ne disent rien , et si par malheur vous avez osé grondé la gamine vous même, vous vous faites agresser par les parents (je l'ai vécu..) donc aucune raison que la môme change..
Je ne dis pas qu'il faille faire un retour en arrière car il y a eu des excès mais on est passé d'une époque ou les parents avaient tous les droits sur leurs enfants à une époque ou les enfants ont tous le droits. Donc que l'on ne s'étonne pas de voir autant de jeunes partir en vrille de plus en plus jeunes )... mais comme je ne suis de nature optimiste, et que je sais qu'avec les bonnes méthodes une majorité de jeunes sont récupérables

Non
Cette génération est foutue et va plomber la société jusqu'à l'âge de 40 ans, voire un peu moins
L'âge où ceux qui ont vraiment fait les cons meurent
Et celui où les autres se rendent compte enfin de ce qu'ils sont et n'ont plus la ressource physique pour lutter contre le système qui les aspire comme un camion poubelle avale les sacs au petit matin.
L'optimisme ne dispense pas d'être réaliste

Signaler Répondre

avatar
Sakura le 23/10/2016 à 11:39

post monétaire, vu que le plus souvent les parents ne sont pas solvables et pas assurés, ils payent rarement et de fait c'est nous tous qui payons pour eux.

Le problème de nos jours, c'est que l'on a tellement donné de droits aux enfants que les parents ne savent plus quoi faire. Dans le temps quand on manquait de respect à un adulte on se prenait une baffe, aujourd'hui si vous faites de même, vous pouvez vous retrouver convoqué devant la justice (pour info cela s'est passé réellement récemment). Donc on se retrouve devant des parents démunis face des jeunes qui connaissent tres bien leurs droits.. Dans le temps quand une gamine de 7 ans, vous traitez de connasse, les parents intervenaient pour reprendre la gamine, aujourd'hui de bon nombre de parents ne disent rien , et si par malheur vous avez osé grondé la gamine vous même, vous vous faites agresser par les parents (je l'ai vécu..) donc aucune raison que la môme change..
Je ne dis pas qu'il faille faire un retour en arrière car il y a eu des excès mais on est passé d'une époque ou les parents avaient tous les droits sur leurs enfants à une époque ou les enfants ont tous le droits. Donc que l'on ne s'étonne pas de voir autant de jeunes partir en vrille de plus en plus jeunes )... mais comme je ne suis de nature optimiste, et que je sais qu'avec les bonnes méthodes une majorité de jeunes sont récupérables

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 14/10/2016 à 12:44
Flamme a écrit le 13/10/2016 à 19h15

et les parents de ce jeune plein d avenir?
seront ils eux aussi mis en cause du fait de leur responsabilité tutélaire sur leur mineur de fils?

... a moins que ce soit de la faute de la société, de vous, de nous, de moi... ce qui semble évident!

La loi française prévoit déjà la responsabilité parentale, donc si vous voulez que les parents payent, suivez le dossier :o)

Signaler Répondre

avatar
Flamme le 13/10/2016 à 19:15

et les parents de ce jeune plein d avenir?
seront ils eux aussi mis en cause du fait de leur responsabilité tutélaire sur leur mineur de fils?

... a moins que ce soit de la faute de la société, de vous, de nous, de moi... ce qui semble évident!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.