Prix des transports en commun : Lyon, 32e ville la plus chère au monde

Prix des transports en commun : Lyon, 32e ville la plus chère au monde
Des contrôleurs TCL - LyonMag

S'il y a bien un dossier sur lequel le Sytral a du mal à convaincre la majorité des usagers, c'est le prix des tickets et des abonnements TCL.

Rare source de revenus, elle est essentielle au syndicat des transports en commun lyonnais pour réaliser de nouvelles lignes et entretenir le réseau.

Selon l'étude de la plateforme de déménagement Movinga sur l'indice du prix des transports publics dans le monde, les Lyonnais déboursent chaque mois 60 euros pour prendre les TCL. Lyon est ainsi la 32e ville la plus chère au monde en termes d'abonnements et de tarifs.
Ce n'est pas la première ville française du classement : Paris est 21e avec un coût moyen mensuel de 70 euros, tandis que Nantes est 30e avec 63 euros à débourser en moyenne.

Londres en Angleterre est considérée comme la ville la plus chère au monde puisqu'il faut généralement débourser 143,85 euros par mois pour emprunter les transports en commun. Le podium est complété par Dublin en Irlande (120 euros) et Sydney en Australie (108,89 euros).

A contrario, prendre les transports au Caire en Egypte ne coûte presque rien : 6,09 euros, soit un peu plus de ce qu'il faut débourser pour prendre trois tickets TCL.
Les deux autres villes les moins chères du monde sont Hanoi au Vietnam et Jakarta en Indonésie.

Tags :

TCL

ticket

sytral

12 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Post monétaire le 02/02/2017 à 16:43
PM encore tout faux ! a écrit le 02/02/2017 à 15h50

Vous dites vraiment n'importe quoi d'un commentaire à l'autre, c'est pas possible !!!!

vous avez dit ""Autrement dit, le prix des transports en commun serait exprès chers, pour privilégier la voiture"
et je vous est répondu que c'est à Londres où, au contraire, on a pas privilégié mais plutôt banni la voiture, que les transports en commun sont les plus chers du monde !

A cette réponse montrant vos affirmations erronées vous rétorquez, en détournant le sujet "C'est dommage, vous démontrez par vous même qu'en ayant mis des péages, le déplacement en voiture est encore plus cher qu'en transport en commun" ... ???!!!
Non, désolé, je vous démontrait juste que c'est à Londres, ville où la voiture est bannie que les transports en commun sont les plus chers.

ça devient usant et ridicules vos pirouettes loufoques partant dans tous les sens...

Prenez la phrase complète cher manipulateur anonyme :

"Autrement dit, le prix des transports en commun serait exprès chers, pour privilégier la voiture et par voie de conséquence, pour maintenir un prix de l'immobilier d'habitation près de l'immobilier de bureau, artificiellement cher. "

Rapportez vous au commentaire sur lequel j'avais réagi, ça vous évitera bien des soucis mentaux, à savoir :

celui déposé le 01/02/2017 à 22h11 Par rantanplan

:o)

Signaler Répondre

avatar
PM encore tout faux ! le 02/02/2017 à 15:50
Post monétaire a écrit le 02/02/2017 à 15h24

C'est dommage, vous démontrez par vous même qu'en ayant mis des péages, le déplacement en voiture est encore plus cher qu'en transport en commun (déjà cher).

:o)

Donc au final : le prix des transports (en commun ou en voiture) est exorbitant, l'immobilier intra muros est à un prix exorbitant.
Tout est raccord, sauf les informations dans votre tête.
:o)

Vous dites vraiment n'importe quoi d'un commentaire à l'autre, c'est pas possible !!!!

vous avez dit ""Autrement dit, le prix des transports en commun serait exprès chers, pour privilégier la voiture"
et je vous est répondu que c'est à Londres où, au contraire, on a pas privilégié mais plutôt banni la voiture, que les transports en commun sont les plus chers du monde !

A cette réponse montrant vos affirmations erronées vous rétorquez, en détournant le sujet "C'est dommage, vous démontrez par vous même qu'en ayant mis des péages, le déplacement en voiture est encore plus cher qu'en transport en commun" ... ???!!!
Non, désolé, je vous démontrait juste que c'est à Londres, ville où la voiture est bannie que les transports en commun sont les plus chers.

ça devient usant et ridicules vos pirouettes loufoques partant dans tous les sens...

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 02/02/2017 à 15:24
PM encore tout faux ! a écrit le 02/02/2017 à 11h32

"Autrement dit, le prix des transports en commun serait exprès chers, pour privilégier la voiture et par voie de conséquence, pour maintenir un prix de l'immobilier d'habitation près de l'immobilier de bureau, artificiellement cher. "

Londres la ville où les transports en commun sont les plus chers au monde dément votre remarque !

Péage instauré et hormis les taxis très peu de voiture à Londres pourtant en tête du hit Parade ! Et le prix de l'immobilier à Londres : EXORBITANT !

C'est dommage, vous démontrez par vous même qu'en ayant mis des péages, le déplacement en voiture est encore plus cher qu'en transport en commun (déjà cher).

:o)

Donc au final : le prix des transports (en commun ou en voiture) est exorbitant, l'immobilier intra muros est à un prix exorbitant.
Tout est raccord, sauf les informations dans votre tête.
:o)

Signaler Répondre

avatar
Benoui2 le 02/02/2017 à 14:25

il manque un point a mon avis essentiel : est on en pouvoir d achat constant ou pas?

pcq si ce n est pas le cas, qu elle est la part de 6,09€ dans le budget moyen d un habitant du Caire?
idem pour ceux de Dulin, Sydney....????
A t on mis en place un système de pondération en fonction de la qualité, distance,...?

pcq bruts, comme cela, ces chiffres et ce classement me semble sans réelle valeur... comme pour faire du buzz...

Signaler Répondre

avatar
pnld le 02/02/2017 à 13:57
Gab a écrit le 02/02/2017 à 09h06

Avec le projet FILLION qui veut alléger la charge des entreprises, c'est 300millions d'euros (versement transport ou 1,85% de la masse salarial) de recettes du SYTRAL qui seraient supprimés.
Cela aurait comme conséquence un doublement voir plus de l’abonnement et des tickets de transport payé part l'usagé.

Bof ! ceux qui ne veulent pas payer ne payent pas. Vous avez assisté comme moi aux contrôleurs très tolérants avec la "diversité visible" et intraitable avec l'usager lambda.

Signaler Répondre

avatar
PM encore tout faux ! le 02/02/2017 à 11:32
Post monétaire a écrit le 02/02/2017 à 10h41

Intéressante analyse.

Autrement dit, le prix des transports en commun serait exprès chers, pour privilégier la voiture et par voie de conséquence, pour maintenir un prix de l'immobilier d'habitation près de l'immobilier de bureau, artificiellement cher.
?

Le pire, c'est que ça se tient !
Si les transports en commun étaient nombreux et gratuits, plus personne ne s'emmerderait avec une voiture en ville.
:o)

"Autrement dit, le prix des transports en commun serait exprès chers, pour privilégier la voiture et par voie de conséquence, pour maintenir un prix de l'immobilier d'habitation près de l'immobilier de bureau, artificiellement cher. "

Londres la ville où les transports en commun sont les plus chers au monde dément votre remarque !

Péage instauré et hormis les taxis très peu de voiture à Londres pourtant en tête du hit Parade ! Et le prix de l'immobilier à Londres : EXORBITANT !

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 02/02/2017 à 10:41
rantanplan a écrit le 01/02/2017 à 22h11

Il est intéressant de constater éventuellement un lien entre coût de l'immobilier et coût des transports: peut-on imaginer que si les transports sont chers, il devient d'autant plus intéressant d'habiter au centre et donc qu'on soit prêt à payer encore plus cher pour se déplacer moins ?
Si ce lien était avéré, une politique de transport peu cher et efficace serait un moyen puissant de faire baisser les tarifs de l'immobilier en étendant la zone économiquement viable d'habitation. L'intérêt de voir les choses ainsi c'est que cela modifie le rapport coût bénéfice de la politique des transports.

Intéressante analyse.

Autrement dit, le prix des transports en commun serait exprès chers, pour privilégier la voiture et par voie de conséquence, pour maintenir un prix de l'immobilier d'habitation près de l'immobilier de bureau, artificiellement cher.
?

Le pire, c'est que ça se tient !
Si les transports en commun étaient nombreux et gratuits, plus personne ne s'emmerderait avec une voiture en ville.
:o)

Signaler Répondre

avatar
Gab le 02/02/2017 à 09:06

Avec le projet FILLION qui veut alléger la charge des entreprises, c'est 300millions d'euros (versement transport ou 1,85% de la masse salarial) de recettes du SYTRAL qui seraient supprimés.
Cela aurait comme conséquence un doublement voir plus de l’abonnement et des tickets de transport payé part l'usagé.

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 01/02/2017 à 22:25

Question à l'auteur de l'article : Avez vous tenté les transports en commun à Hanoï ?
Moi oui, et j'ai tout de suite compris pourquoi les vietnamiens ont tous un scooter
Maintenant, je suis le premier à pester quand je vois les TCL augmenter chaque année bien plus que l'inflation
Jamais content...

Signaler Répondre

avatar
rantanplan le 01/02/2017 à 22:11

Il est intéressant de constater éventuellement un lien entre coût de l'immobilier et coût des transports: peut-on imaginer que si les transports sont chers, il devient d'autant plus intéressant d'habiter au centre et donc qu'on soit prêt à payer encore plus cher pour se déplacer moins ?
Si ce lien était avéré, une politique de transport peu cher et efficace serait un moyen puissant de faire baisser les tarifs de l'immobilier en étendant la zone économiquement viable d'habitation. L'intérêt de voir les choses ainsi c'est que cela modifie le rapport coût bénéfice de la politique des transports.

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 01/02/2017 à 18:04
Un biais dans le classement a écrit le 01/02/2017 à 15h20

On pourrait dire qu'à Paris, en comparaison avec l'offre de transports utilisable, cela coûte moins cher qu'à Lyon vu que les 70€ correspondent à tous les transports en commun de l'Île de France alors qu'à Lyon il faut payer un abonnement plus cher encore pour pouvoir utiliser les TER dans le périmètre des TCL. D'autres villes comme Strasbourg ou Lille permettent d'utiliser les TER avec l'abonnement de transports en commun sans surcoût. On devrait y penser à Lyon aussi...

Les transports en commun de Paris sont en partie payés par tous les français, parce que la SNCF est derrière.

Donc c'est difficile de comparer "qui paye quoi".

Mais dans le classement vous oubliez toutes ces villes dont les transports en communs sont gratuits (en France)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Gratuité_des_transports_en_commun#Liste_des_villes_ayant_mis_en_place_la_gratuit.C3.A9

Signaler Répondre

avatar
Un biais dans le classement le 01/02/2017 à 15:20

On pourrait dire qu'à Paris, en comparaison avec l'offre de transports utilisable, cela coûte moins cher qu'à Lyon vu que les 70€ correspondent à tous les transports en commun de l'Île de France alors qu'à Lyon il faut payer un abonnement plus cher encore pour pouvoir utiliser les TER dans le périmètre des TCL. D'autres villes comme Strasbourg ou Lille permettent d'utiliser les TER avec l'abonnement de transports en commun sans surcoût. On devrait y penser à Lyon aussi...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.