Une cure de jouvence pour le métro lyonnais

Une cure de jouvence pour le métro lyonnais
Extérieur d'une nouvelle rame du métro lyonnais - DR

Ce lundi, le Sytral présentait son plan « Avenir Métro ». Un plan ambitieux de modernisation du réseau métropolitain lyonnais, qui verra notamment l’arrivée de rames flambant neuves dès 2019.

Intérieur d'une nouvelle rame du métro lyonnais - DR
Intérieur d'une nouvelle rame du métro lyonnais - DR
Le métro lyonnais fêtera ses 40 ans l’année prochaine. Quarante années de service qui seront récompensées par un lifting du réseau. C’est ce que le Sytral, le syndicat mixte en charge de l’exploitation des TCL, a appelé son plan "Avenir Métro". Destiné à faire face à l’augmentation du trafic, ce plan se compose de divers volets.

Au programme donc, de nouvelles rames qui devraient commencer à coloniser les souterrains dès la fin 2019. Et c’est la ligne B qui en profitera en premier, avec l’arrivée de 4 de ces nouvelles rames totalement automatisées. Elles cohabiteront dans un premier temps avec celles déjà en services. Dès 2020, les anciennes rames devraient finir par être complétement remplacées par les nouvelles. À noter également qu’il sera possible de lier deux rames lors des heures de pointes, donnant ainsi un train de 72 mètres pouvant emporter jusqu’à 650 passagers.

La ligne D elle, bénéficiera également de nouvelles rames en renfort de celles présentes. Mais c’est aussi le système de pilotage automatique qui sera intégralement revu sur la ligne. Et ce dans le but de correspondre à celui imposé par les nouvelles rames.

La ligne A quant à elle, récupérera les anciennes rames de la ligne B qui viendront renforcer la fréquence. Une manière de faire qui rappelle l’idée "des poupées gigognes" selon la présidente du Sytral, Annie Guillemot. Et d’ajouter que "pour le moment, [le Sytral] se tient à ce qui a été prévu par le plan de mandat."

Des rames plus modernes

D’un point de vue technique, pas de grandes révolutions. Les nouvelles rames du métro lyonnais conservent la même longueur (36 mètres), mais les deux voitures seront reliées pour former des "rames boa".  De quoi proposer "une vraie continuité avec une plus grande modernité" d’après Régine Charvet-Pello, designer-manager pour le Sytral.

L’accessibilité a aussi été privilégiée, avec des portes plus larges de 30 centimètres (1,60 mètre contre 1,30 actuellement). Les espaces pour les personnes à mobilités réduite ont également fait l’objet d’une attention particulière pour être intégrés, d’après Annie Guillemot : "On va pouvoir être plus accessible, notamment pour les personnes en fauteuils roulants."

Les couleurs des nouveaux métros lyonnais resteront quant à elle proches de ce que nous connaissons. Les sièges arboreront "une assise en velours, avec un revêtement doux au toucher". Censés être plus confortables, ces nouveaux sièges seront en revanche légèrement moins nombreux. Une manière d’augmenter la capacité de ces nouvelles rames.

Et quant à la question de l’emploi qu’implique cette automatisation des rames, Annie Guillemot a exprimé sa préoccupation par rapport aux 47 postes de chauffeurs concernés. Et de rappeler que ce plan "Avenir Métro" va également générer "400 emplois à temps plein sur 3 ans concernant le matériel roulant […] et 200 emplois sur le Grand Lyon pour la réalisation du nouveau système de pilotage automatique."

17 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Post monétaire le 26/04/2017 à 11:27
NostroNimbus a écrit le 25/04/2017 à 19h56

En fait, c'est le fond du débat que vous abordez là
Pourquoi continuer à travailler alors que le travail disparait, ou perd son sens ?
Sans doute pour continuer à exister car sans travail, pas de rôle social, pas de reconnaissance des autres, pas d'estime de soi, etc...
Il faut donc continuer à exister socialement une fois que le travail aura disparu et ce n'est pas du tout une question d'argent
Exister demain, je ne saurais pas imaginer les sens que ça aura, mais ce sera en tout cas très différent de ce que nous avons connu jusqu'à présent
Le travail ne sera plus l'intégrateur social surpuissant qui gouverne l'humanité depuis si longtemps. Ça va nous secouer

".........ce n'est pas du tout une question d'argent........."


Sûr !
sans revenus dans une société monétaire obligatoire...
Vous êtes un adepte du revenu universel basé sur l'exploitation du pétrole ?

:o)

Signaler Répondre

avatar
NostroNimbus le 25/04/2017 à 19:56
Melenchon 2022 a écrit le 25/04/2017 à 18h07

Tous les métiers peuvent etre faits par des robots ou des singes (voir film la planete des singes).

Alors pourquoi continue t on a travailler ?

En fait, c'est le fond du débat que vous abordez là
Pourquoi continuer à travailler alors que le travail disparait, ou perd son sens ?
Sans doute pour continuer à exister car sans travail, pas de rôle social, pas de reconnaissance des autres, pas d'estime de soi, etc...
Il faut donc continuer à exister socialement une fois que le travail aura disparu et ce n'est pas du tout une question d'argent
Exister demain, je ne saurais pas imaginer les sens que ça aura, mais ce sera en tout cas très différent de ce que nous avons connu jusqu'à présent
Le travail ne sera plus l'intégrateur social surpuissant qui gouverne l'humanité depuis si longtemps. Ça va nous secouer

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 25/04/2017 à 18:32
Melenchon 2022 a écrit le 25/04/2017 à 18h07

Tous les métiers peuvent etre faits par des robots ou des singes (voir film la planete des singes).

Alors pourquoi continue t on a travailler ?

Parce que nous sommes dans un système monétaire et que le "revenu" est obligatoire pour avoir le droit de vivre ?

:o)

Vivement une société post-monétaire.
(c'est chiant de lire toujours la même chose, hein ? Ainsi vous pouvez comprendre ce que je ressens à vous lire parler toujours des mêmes problèmes en tournant en rond... :o)

(et 2 smiley pour philosmiley)

Signaler Répondre

avatar
Melenchon 2022 le 25/04/2017 à 18:07
Nostromo a écrit le 05/04/2017 à 06h06

Combat d'arrière garde...
Ce n'est pas 50 conducteurs en moins, mais TOUS les conducteurs à terme
Car inévitablement le transport, à commencer par le métro, va s'automatiser pour des raisons évidentes de sécurité mais aussi d'efficacité
Il faut se poser maintenant la question de l'homme dans la société post travail. Car oui, le travail tel que nous l'avons connu est en train de disparaitre.
Dommage que ce sujet, porté (un peu) par Hamon soit complètement oublié

Tous les métiers peuvent etre faits par des robots ou des singes (voir film la planete des singes).

Alors pourquoi continue t on a travailler ?

Signaler Répondre

avatar
ex-UMP le 25/04/2017 à 17:05

Est-ce que c'est vraiment nécessaire d'investir autant d'argent pour simplement améliorer le "design" des wagons ?

L'argent sera mieux utilisé dans le développement de nouvelles lignes.

On veut des transports en commun efficaces, fiables et utiles.
Le design ou la décoration des stations, on s'en fout.

Signaler Répondre

avatar
glandu le 12/04/2017 à 11:13
Nostromo a écrit le 05/04/2017 à 06h06

Combat d'arrière garde...
Ce n'est pas 50 conducteurs en moins, mais TOUS les conducteurs à terme
Car inévitablement le transport, à commencer par le métro, va s'automatiser pour des raisons évidentes de sécurité mais aussi d'efficacité
Il faut se poser maintenant la question de l'homme dans la société post travail. Car oui, le travail tel que nous l'avons connu est en train de disparaitre.
Dommage que ce sujet, porté (un peu) par Hamon soit complètement oublié

Ferme les frontières à l'immigration et tout se réequilibrera....

Signaler Répondre

avatar
couderc.benjamin le 12/04/2017 à 10:57

Super on va se battre pour s'asseoir maintenant! et l'idée de signaler la place pour handicapé n'est à mon sens pas utile, dorénavant ces personnes vont se sentir obligées de se placer à cet endroit et pas à un autre, alors que c'est simplement du bon sens, si quelqu'un arrive en fauteuil on lui fait de la place et basta! pas besoin de stigmatiser encore plus leur différence.

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 05/04/2017 à 06:06
pilou01 a écrit le 04/04/2017 à 16h10

Si vous le dites. En fait environ 50 conducteurs en moins. ..

Combat d'arrière garde...
Ce n'est pas 50 conducteurs en moins, mais TOUS les conducteurs à terme
Car inévitablement le transport, à commencer par le métro, va s'automatiser pour des raisons évidentes de sécurité mais aussi d'efficacité
Il faut se poser maintenant la question de l'homme dans la société post travail. Car oui, le travail tel que nous l'avons connu est en train de disparaitre.
Dommage que ce sujet, porté (un peu) par Hamon soit complètement oublié

Signaler Répondre

avatar
normal le 04/04/2017 à 19:54

Et la dès barrière de sécurité sur le quai ? À non pas assez de client tombe sur les voies bientôt après un statistiques peut être

Signaler Répondre

avatar
pilou01 le 04/04/2017 à 16:10
EricdeLyon a écrit le 04/04/2017 à 15h30

Les nouvelles rames seront climatisées, pour les anciennes pas de changement. Le changement du système de pilotage améliorera peut-être la fiabilité et réduira sans doute les pannes, après une période de rodage sans doute Il y aura besoin de plus de conducteurs sur la ligne À vu l'augmentation de la fréquence, donc des conducteurs pourront continuer d'y travailler. Le doublement des rames aux heures de pointe est sans doute une excellente décision

Si vous le dites. En fait environ 50 conducteurs en moins. ..

Signaler Répondre

avatar
EricdeLyon le 04/04/2017 à 15:30

Les nouvelles rames seront climatisées, pour les anciennes pas de changement. Le changement du système de pilotage améliorera peut-être la fiabilité et réduira sans doute les pannes, après une période de rodage sans doute Il y aura besoin de plus de conducteurs sur la ligne À vu l'augmentation de la fréquence, donc des conducteurs pourront continuer d'y travailler. Le doublement des rames aux heures de pointe est sans doute une excellente décision

Signaler Répondre

avatar
mb le 04/04/2017 à 09:32

Et si on en profitait pour changer l'horrible signal sonore de fermeture des portes ?

Signaler Répondre

avatar
Zeus. le 04/04/2017 à 00:14

Donc d'après la photo la différence entre les rames du futur et celles d'aujourd'hui, c'est que dans le futur elles seront propres mais qu'on pourra plus s'assoir.

Signaler Répondre

avatar
rorotreb le 03/04/2017 à 23:28

Et la climatisation !?? Dès qu'il fait un peu chaud, ça devient intenable dans les rames, même à 7h du matin...

Signaler Répondre

avatar
Lucide réflexion le 03/04/2017 à 20:20

A quand un métro fiable, qui n'est pas arrêté tous les jours pour x raisons....
C'est bien beau d'avoir des rames neuves, belles et tout ce que vous voulez, mais si la fiabilité du réseau n'est pas au rendez-vous, notamment si Keolis Lyon reste l'exploitant ad vitam aeternam, la galère continuera régulièrement!!!

Signaler Répondre

avatar
charps le 03/04/2017 à 20:01

La climatisation est prévue j'espère ?!

Signaler Répondre

avatar
Montchatoise le 03/04/2017 à 18:37

A quand un métro montchat/centre ville

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.