Métropole de Lyon : Véronique Sarselli candidate des Républicains pour succéder à Collomb

Métropole de Lyon : Véronique Sarselli candidate des Républicains pour succéder à Collomb
Véronique Sarselli - DR

Son nom revenait avec insistance depuis quelques jours. Véronique Sarselli est la candidate du groupe Les Républicains et Apparentés de la Métropole pour succéder à Gérard Collomb au poste de Président de la Métropole de Lyon.

La maire LR de Sainte-Foy-lès-Lyon a jusqu’au 10 juillet pour « présenter le sens de sa candidature et échanger avec l’ensemble des conseillers métropolitains ». Une candidature expliquée par le groupe LR qui "s’est toujours positionné dans une opposition assumée mais positive en déterminant tous ses votes en fonction de l’intérêt général de ses habitants et pour que les engagements pris auprès des concitoyens soient portés dans les politiques métropolitaines".

Véronique Sarselli aura face à elle Richard Llung, le candidat qui assume la voix contestataire de socialistes comme Jean-Paul Bret et David Kimelfeld, le maire du 4e arrondissement dont la candidature a été validée par Gérard Collomb.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Renouveau le 02/07/2017 à 21:01

Je vote Véronique SARCELLI,

Avec Mr COLLOMB La Métropole a été réduite aux tsars de la CROIX ROUSSE et de LYON 9e, et tous super enrichis avec l'argent des contribuables lyonnais.

Dehors KIMENFELD, qui est faux comme tout, et toute l'ancienne clique à Collomb qui s'est fondue en intérêts personnels et ont traités leurs contribuables comme des moins que rien.

Notre Président de la République s'est bien fait avoir avec Collomb, il nous fait honte au gouvernement, il n'a ni compétences ni prestance.

Signaler Répondre

avatar
les froussards le 01/07/2017 à 08:07

Lyon est censé être culturellement et historiquement une ville centriste.Pourquoi ces mêmes centristes et particulièrement l'UDI ne présentent-t-ils pas leur candidat ?pourquoi sont-ils toujours planqués derrière les Républicains ? les élus concernés cherchent-ils avant tout à garantir leur avenir et leur trajectoire personnelle au détriment de leurs propres valeurs ?....
Ils cherchent de plus en plus leurs électeurs qui ne se sentent plus concernés par cette stratégie de la planque permanente.

Signaler Répondre

avatar
un contribuable le 30/06/2017 à 18:00

Pourquoi pas ?
Ras le bol de la dictature du baronnet cumulard

et cette candidature, pour une élection par les maires des communes concernées, est le reflet que ce qu'ont exprimé les électeurs aux dernières élections municipales qui ont voté majoritairement à droite,

et c'est ensuite que colomb avait fait sa sauce habituelle pour débaucher des maires en leur donnant une présidence et une rémunération complémentaire pour attirer les quelques faibles (qui se foutent de leurs électeurs) qui ont mordu à l'hameçon et ont ainsi fait le jeu du colon en lui apportant les quelques qui lui manquaient pour à nouveau abuser de son pouvoir pour un moment

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.