Présidence de la Métropole : Jean-Paul Bret votera finalement pour David Kimelfeld

Présidence de la Métropole : Jean-Paul Bret votera finalement pour David Kimelfeld
Jean-Paul Bret - LyonMag

Alors que l’adjoint au maire de Villeurbanne, Richard Llung, décide de se présenter à la présidence de la Métropole de Lyon, Jean-Paul Bret préfère quant à lui soutenir David Kimelfeld. 

"Un soutien de raison", a évoqué le premier magistrat PS de Villeurbanne dans une interview accordée au Progrès, qui serait favorable aux "intérêts des Villeurbannais".

Le maire de Villeurbanne souhaite notamment pallier les difficultés rencontrées lors du précédent mandat de Gérard Collomb par son vote. Un fonctionnement plus simple et en accord avec son parti politique, le PS, loin des macronistes : telle est la volonté de Jean-Paul Bret et de deux autres de ses comparses.


Pourtant, David Kimelfeld, encore aujourd'hui entre En Marche et le PS, faisait bel et bien partie des soutiens Lyonnais d’Emmanuel Macron durant la campagne présidentielle. La maire de Villeurbanne s’était insurgé de cette décision et avait alors demandé la démission de David Kimelfeld de la fédé PS du Rhône.

Et le dauphin de Gérard Collomb risque bien de prendre, au moins pendant un moment, ses ordres à Beauvau. Or, Jean-Paul Bret est en guerre ouverte avec Gérard Collomb depuis les élections législatives et la défaite de Najat Vallaud-Belkacem.

11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
felon le 02/07/2017 à 18:03

Ça y est Bret va voter pour en marche ! C'est vrai que la déculottée de Belkacem adu l'inviter a changer de camp !!

Signaler Répondre

avatar
froussards le 02/07/2017 à 14:39

Lyon est censé être culturellement et historiquement une ville centriste.Pourquoi ces mêmes centristes et particulièrement l'UDI ne présentent-t-ils pas leur candidat ?pourquoi sont-ils toujours planqués derrière les Républicains ? les élus concernés cherchent-ils avant tout à garantir leur avenir et leur trajectoire personnelle au détriment de leurs propres valeurs ?....Que ne feraient-ils pour avoir même un strapontin au poulailler ?...
Ils cherchent de plus en plus leurs électeurs qui ne se sentent plus concernés par cette stratégie de la planque permanente....courage , fuyons !

Signaler Répondre

avatar
sans souci le 02/07/2017 à 12:28

A la soupe.......

Signaler Répondre

avatar
Perou@LC le 01/07/2017 à 22:03

,C'est un politicien ? A bon ! Vu ces propos, j'ai cru que c'était un humoriste !

Signaler Répondre

avatar
paletuviers le 01/07/2017 à 18:40

sacrer Bret tu nous feras tjrs rire

Signaler Répondre

avatar
gegene le 01/07/2017 à 17:28

N'oubliez pas les 21 maires des Monts d'or, élus comme divers droite; mais élus avec les voix de droite qui siègent avec G. COLLOMB au nom du groupe SYNERGIE. Mais en 2020, ils vont pleurer car toutes les communes ne seront plus représenter à la Métropole. Scrutin de liste oblige, s'il ne lache pas Kimefield maintenant, ils n'auront plus aucun
pouvoirs en 2020, seules les grosses communes décideront. Pire un conseiller municipal d'opposition pourra siéger à la place du maire ou de son représentant et prendre des décisions inverses aux intérêts de la commune.

Signaler Répondre

avatar
le gaulois le 01/07/2017 à 17:24

gégé t a encore engourdi

Signaler Répondre

avatar
le gaulois est de retour le 01/07/2017 à 17:23

jean Paulo 1 er t es toujours le même

Signaler Répondre

avatar
bebert le 01/07/2017 à 17:15

la preuve qu'il n'est plus en guerre conre collomb. Quel est le prix de la trahision ?

Signaler Répondre

avatar
kasneh le 01/07/2017 à 17:12

Malgré, cet imposant trio, Vallaud/Taubira/Hidalgo, soutenu par Bret, partait perdant. CQFD

Signaler Répondre

avatar
Bret le traitre! le 01/07/2017 à 13:30

Un traitre de plus!
Qu'il quitte le PS au moins!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.