Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Fouziya Bouzerda - LyonMag

Sytral : un joli lot de consolation à près d’un milliard d’euros

Fouziya Bouzerda - LyonMag

"Michel Mercier attendra le tout dernier moment au mois d’octobre avant d’annoncer quel est son choix entre le Sénat et la présidence de la COR".

Ainsi s’exprime un élu qui connaît bien l’ancien Garde des Sceaux. Un autre ajoute que cette façon de ne rien dire et de laisser planer le doute jusqu’au bout est une façon pour lui "de montrer le mépris qu’il a pour les élus en général et Michèle Vullien en particulier". Il est vrai que la maire de Dardilly est suspendue au choix de Mercier. S’il reste sénateur, elle peut sans problème prendre la suite de Annie Guillemot comme présidente du Sytral. Que Mercier quitte la haute assemblée et c’est elle qui le remplace. Dans ce cas, il semble acquis que le poste reviendrait à la Modem Fouziya Bouzerda.

 

La dame n’a pourtant aucune compétence particulière en matière de transports en commun. Elle n’a même jamais montré le moindre intérêt pour ce secteur. À la Ville de Lyon, elle est adjointe en charge du commerce et des marchés. À la Métropole, elle est désormais déléguée à l’insertion par l’économie. En fait, il s’agirait de lui offrir un lot de consolation pour n’avoir pas été investie comme candidate En Marche ! dans la 3e circonscription. Les macronistes se sont rangés derrière Jean-Louis Touraine.

 

Comme lot de consolation, on a vu pire. Le Sytral c’est un budget de 841 millions d’euros et plus de 110 employés. "C’est une Formule 1", ajoute un spécialiste qui se demande s’il serait vraiment prudent "de confier le volant à quelqu’un qui commence à peine à apprendre à conduire". N’en déplaise à ceux qui soutiennent Bouzerda, on ne s’improvise pas présidente de ce syndicat en quelques semaines. Quelles que soient les qualités de l’avocate qui n’a encore jamais siégé au Sytral, il lui faudra des mois pour maîtriser les dossiers et comprendre les enjeux. De deux choses l’une : où l’on part pour une longue période d’immobilisme où bien, ce qui serait un moindre mal, ce sont les ingénieurs et les administratifs qui vont prendre le pas sur les politiques.

 

La perspective de l’élection de Fouziya Bouzerda fait grincer des dents. Notamment à gauche où l’on ne manque pas de souligner que celle-ci a déjà eu droit à son lot de consolation en héritant de la prestigieuse deuxième vice-présidence à la Métropole. En outre, Fouziya Bouzerda est déjà largement occupée avec ses fonctions d’adjointe au maire de Lyon et de vice-présidente de la Métropole. On peut légitimement se demander où elle trouvera le temps de se consacrer au Sytral.

 

Son élection ressemblerait à une bien mauvaise tambouille politicienne. Elle prouverait que les pratiques anciennes restent d’actualité.

Pourtant, il existe au sein du conseil syndical des élus tout à fait aptes à en occuper la présidence. Si l’on veut absolument une femme, il serait tout à fait possible d’élire la jeune Sarah Peillon. Si on préfère un homme d’expérience, on peut se tourner vers le maire du 8e Christian Coulon.

S’il s’agit de faire une fleur aux centristes du Modem qui se sont mis En Marche, on a le choix entre Jean- Luc da Passano (il est vrai déjà très occupé avec la présidence de la Serl), le maire de Limonest Max Vincent ou même son collègue de Saint-Genis Laval Roland Crimier.

Enfin, on pourrait également envisager de choisir un vrai passionné des transports en commun et des déplacements en mode doux ; dans ce cas, pas de souci. Le maire LR de Meyzieu Christophe Quiniou, adepte du vélo en toutes circonstances, pourrait être l’homme de la situation.



Tags : sytral | bouzerda | Vullien |

Commentaires 9

Déposé le 27/09/2017 à 07h26  
Par nana plus Citer

Jusqu'à quand on devra supporter ce Michel Mercier et quand est ce que la justice fera son travail et le bilan financier en s'intéressant aussi à ses copains politiques bénéficiaires. ....
On compte sur notre Président et ses promesses sur la moralité retrouvée dans notre pays

Déposé le 26/09/2017 à 13h30  
Par Petaudier Citer

Ce sera Fouziya, que vous le vouliez ou non.

Déposé le 26/09/2017 à 11h53  
Par acajou Citer

la bonne popote entre copains...

l immoralité dans toute sa splendeur...

tu m étonnes que la France se casse la figure!

Déposé le 26/09/2017 à 11h36  
Par Uro Citer

"Adepte du vélo en toute circonstance" donc forcément compétent pour présider le SYTRAL !
On nous prend vraiment pour des cons !

Déposé le 25/09/2017 à 19h34  
Par Madame Irma Citer

louk a écrit le 25/09/2017 à 17h38

elle a déjà pris un bus, cette dame ???

pas plus que Macron.

Post monétaire Déposé le 25/09/2017 à 18h55  
Par Post monétaire Citer

Mais qui a écrit cet article ???
Sous marin de qui ?
.
".........Sarah Peillon......."
.
La dame qui dit dans un blabla de présentation
http://sarahpeillon.com/plan-de-deplacements-urbains-intervention/
"placer les usagers au cœur de la démarche de manière à faire évoluer les comportements en permettant à chacun de s’approprier les différents outils du système de mobilité."
mais qui n'a rien fait pour faire rentrer les associations d'usagers dans le Sytral ?

Déposé le 25/09/2017 à 17h38  
Par louk Citer

elle a déjà pris un bus, cette dame ???

Déposé le 25/09/2017 à 17h24  
Par gab Citer

Et MERCIER continu de pavoiser et de faire le beau, mais il faudrait que la justice s'intéresse un peu à lui !!!

Déposé le 25/09/2017 à 16h38  
Par PollutionPolitique Citer

Et c'est avec ça que la France est en marche,

Tout poste qui est à pourvoir ce sont les compétences, quelle tambouille avec l'argent du contribuable honnête.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.