Jean-François Debat, président du groupe PS à la Région : "La méthode Wauquiez fait perdre du temps à la Région"

Le maire de Bourg-en-Bresse et président du groupe PS à la Région Auvergne-Rhône-Alpes, Jean-François Debat, était l'invité ce lundi matin de Gérard Angel, dans les Coulisses du Grand Lyon.

Jean-François Debat, président du groupe PS à la Région : "La méthode Wauquiez fait perdre du temps à la Région"
Jean-François Debat - LyonMag

Principal opposant de Laurent Wauquiez, Jean-François Debat a réaffirmé que, selon lui, le président de la Région faisait du clientélisme. "La Région a une tradition d'équilibre des subventions et des traitements. Et je constate qu'en deux ans, Le Puy-en-Velay a eu deux fois plus par habitant qu'Aurillac sur des projets très importants. Laurent Wauquiez a par ailleurs eu du mal a expliqué pourquoi, lors du Tour de France, alors qu'il y avait cinq villes en Auvergne-Rhône-Alpes qui l'accueillaient, il y avait 150 000 euros pour le Puy et zéro pour les autres", a réagi ce dernier. Et d'ajouter que "c'est un aspect de la pratique clientéliste de Laurent Wauquiez."

Sur le "plan Marshall" voulu par Laurent Wauquiez pour les lycées de la région, le maire de la préfecture de l'Ain a dénoncé une manœuvre politicienne. "C'est une politique de gribouille. Depuis un an et demi, Laurent Wauquiez a gelé tous les nouveaux projets. En Auvergne-Rhône-Alpes, on votait environ dix à douze nouveaux projets de réhabilitation de lycées par an. En un an et demi, Laurent Wauquiez en a fait voter quatre et maintenant il dit 'ah mince, on a pris du retard, alors il faut voter un plan Marshall'. Le seul problème, c'est que le temps perdu ne se rattrape pas", a détaillé Jean-François Debat. Et de conclure "on a perdu un an et demi sur la réhabilitation des lycées, comme sur les politiques territoriales ou sur le développement économique. La méthode Wauquiez fait perdre du temps à la Région."

Les Coulisses du Grand Lyon à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en podcast sur LyonMag.com.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Anti W le 03/10/2017 à 12:09
Dehors ! a écrit le 02/10/2017 à 10h33

Ce monsieur commence vraiment à nous gonfler.
Qu'il s'occupe de Bourg.
De toute façon même aux prochaines élections, il ne passera pas.
Il veut la place que Monsieur Queyranne lui avait promis.
Monsieur Queyranne était élu et l'année suivante devait lui laisser la place.
Monsieur Débat est rancunier, mais pas grave les Lyonnais ne veulent pas de lui !

Toutes les fois qu'un article parle de Monsieur Debat vous écrivez des propos haineux sans aucun fondement.
Monsieur Wauquiez est un président qui s'occupe principalement de son élection à la présidence de LR.
Monsieur Debat assure son rôle d'opposant en critiquant la politique menée par la majorité régionale.
Je vous rappelle que heureusement les lyonnais ne sont pas les seuls à participer aux élections régionales.
Vu le peu de réaction des lyonnais vis à vis de leurs conseillers municipaux élus sous l'étiquette PS qui passent sans vergogne sous LREM lorsque monsieur Collomb l'exige me fait dire : heureusement que tous les citoyens de la Région peuvent voter.

Signaler Répondre

avatar
@dehors le 02/10/2017 à 15:31

et sur le fond? il semble que ses propos aient du sens. Sur les lycées en particulier, la gestion du dossier par l'équipe Wauquiez est catastrophique... Ça joue d'abord les cow-boys en pensant être plus malin que tout le monde, avant de se confronter aux dossiers et finir par revenir au point de départ

Signaler Répondre

avatar
Dehors ! le 02/10/2017 à 10:33

Ce monsieur commence vraiment à nous gonfler.
Qu'il s'occupe de Bourg.
De toute façon même aux prochaines élections, il ne passera pas.
Il veut la place que Monsieur Queyranne lui avait promis.
Monsieur Queyranne était élu et l'année suivante devait lui laisser la place.
Monsieur Débat est rancunier, mais pas grave les Lyonnais ne veulent pas de lui !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.