Une équipe de braqueurs intégralement interpellée 48 heures après les faits

Une équipe de braqueurs intégralement interpellée 48 heures après les faits
Photo d'illustration - LyonMag

Ils sont quatre hommes, âgés de 19 à 33 ans, à avoir été mis en examen et écroués ce lundi à Lyon.

Le 26 octobre dernier, ils sont soupçonnés d’avoir braqué le magasin AD automobile de Villeurbanne. Ce jour-là, trois malfaiteurs avaient attaqué la boutique pour repartir avec une caisse qui contenait 3000 euros. Ils avaient ensuite pris la fuite à bord d’une Renault Mégane RS signalée volée. Mais arrivé à Vaulx-en-Velin, le chauffeur du véhicule avait perdu le contrôle et avait terminé sa course contre un mur, deux kilomètres plus loin. Un passant avait alors conduit l'un des braqueurs blessés à l’hôpital Edouard Herriot.

Gravement touché aux jambes, il avait été placé en garde à vue. La vidéosurveillance permettra ensuite aux policiers d’identifier un second homme qui sera arrêté une heure plus tard à Villeurbanne. Un autre suspect, soupçonné d’être le chef du commando, est lui interpellé dans un appartement. Enfin, le dernier suspect, identifié comme le chauffeur, sera arrêté deux jours plus tard par la police lyonnaise dans le troisième arrondissement de Lyon. Lors des investigations, la caisse contenant 700 euros, des munitions, des cagoules et des serflex seront retrouvés.

Trois des suspects ont reconnu leur participation au braquage. Le dernier a nié. Après avoir été présentés ce lundi au parquet, ils ont été placés en détention provisoire. 

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Zozo69 le 02/11/2017 à 19:08

Bravo la police !

Signaler Répondre

avatar
jéromiade le 01/11/2017 à 19:41

Sans trop nous tromper, nous dirons que l'hopital a fait ce qu'il faut en soignant l'accidenté voyou ...

Donc à vaincre sans péril, peut on triompher avec gloire ?

Signaler Répondre

avatar
Pigé le 01/11/2017 à 15:52

Pour une fois... C'est vraiment l'arbre qui cache la forêt.

Signaler Répondre

avatar
amateur le 01/11/2017 à 13:08

a cet age la cela ce voi que cest des amateurs .suivant

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.