Hubert Julien-Laferrière, député LREM du Rhône : "Je me considère toujours comme un homme de gauche"

Le député La République en marche de la 2e circonscription du Rhône, Hubert Julien-Laferrière, était l'invité ce mardi matin de Gérard Angel, dans les Coulisses du Grand Lyon.

Hubert Julien-Laferrière, député LREM du Rhône : "Je me considère toujours comme un homme de gauche"
Hubert Julien-Laferrière - LyonMag

L'ancien maire du 9e arrondissement a commencé par revenir sur son action à l'Assemblée nationale depuis son élection. "Dès le départ, j'ai pris la responsabilité d'être rapporteur. (…) Dans la cadre du projet de loi de finance, je suis donc rapporteur du budget de l'aide publique au développement, un budget de 2,7 milliards d'euros. Mon travail, depuis le mois de juillet, c'est d'analyser ce budget ou de faire des propositions", a détaillé Hubert Julien-Laferrière.

Ancien élu du Parti socialiste, ce dernier a également donné sa vision des réformes budgétaires en cours, vues par beaucoup comme une politique de droite faite pour les riches. "Je me considère toujours comme un homme de gauche. Il faut moins regarder le fait qu'aujourd'hui vous avez effectivement 10 % des personnes les plus riches en France qui vont gagner 1,5 % de plus. On oublie en revanche de regarder que les 10 % les moins riches vont gagner en moyenne 3 % de plus. (...) C'est un travail de répartition des richesses qui permet aux plus modestes de gagner un petit plus", a expliqué Hubert Julien-Laferrière, défendant les orientations budgétaires du gouvernement.

Les Coulisses du Grand Lyon à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en podcast sur LyonMag.com.

16 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Les gros’ mithos... le 09/11/2017 à 13:40

Etre de gauche,ne veut plus rien dire ,sauf pour les vendus et les profiteurs.

Signaler Répondre

avatar
reconstruire le 09/11/2017 à 08:56
post politique a écrit le 07/11/2017 à 09h59

Le Président Macron dit qu'il n'est "ni de droite ni de gauche"...Or, voila un élu qui affirme rester un homme de gauche.Que ne l'a-t-il dit alors pendant sa campagne ? Où est la cohérence ? Où est la lisibilité pour les citoyens ?

Par ailleurs, les réformes économiques et budgétaires dont il est un des rapporteurs sont plus d'idéologie et d'inspiration droitières que de gauche.Cela ajoute de l'opacité à la posture générale d'une personne qui a toujours milité et construit sa carrière à gauche.
Il est vrai que l'opportunisme malsain et nauséabond fait partie des "qualités" ou des "dons" revendiqués par beaucoup d'élus dont les Français ne veulent plus.

Oui, tout est dit et à méditer....surtout pour l'intéressé !!!

On "reconstruit" avec des matériaux déjà usés....pauvre France !

Signaler Répondre

avatar
Le Canut de Lyon le 08/11/2017 à 17:36

Un homme de Gauche, mais sans parole. Rappelons quand même que ce brave homme a été candidat du PS jusqu'au lendemain de l'élection présidentielle avant de passer chez En Marche ! De plus, que penser de quelqu'un qui donne sa parole devant les militants PS qu'il ne les trahira pas en allant chez En marche pour avoir la désignation du PS, et renie sa parole...
Un traître, pardon, un "constructif", ça se dit comme ça maintenant.
Mais surtout, un homme sans parole....

Signaler Répondre

avatar
glandu le 08/11/2017 à 17:15
Pas aveugle a écrit le 08/11/2017 à 12h28

A tous les Députés de la majorité présidentielle,
arrêtez de prendre les français pour des idiots avec votre taxe sur les yachts pour faire "social".
Les riches français ont trouvé la solution depuis longtemps pour ne pas payer d'impôts sur ces bateaux.
Il est plus facile de faire payer les retraités que de faire payer les riches.
Vous êtes à la solde du président des riches.
Vous ne méritez que le mépris des français en espérant qu'ils vous renvoient à vos chères études aux prochaines élections législatives.

Bonjour; bien sur qu'il est de gauche comme tous ses frères qui augmentent la CSG puisque celle ci est la marque des gauchistes. De plus tout comme Ayrault le prof d'allemand nul en gestion il tape sur les retraités ce qui est plus simple que de revoir les aides aux assos gochistes.

Signaler Répondre

avatar
Pas aveugle le 08/11/2017 à 12:28

A tous les Députés de la majorité présidentielle,
arrêtez de prendre les français pour des idiots avec votre taxe sur les yachts pour faire "social".
Les riches français ont trouvé la solution depuis longtemps pour ne pas payer d'impôts sur ces bateaux.
Il est plus facile de faire payer les retraités que de faire payer les riches.
Vous êtes à la solde du président des riches.
Vous ne méritez que le mépris des français en espérant qu'ils vous renvoient à vos chères études aux prochaines élections législatives.

Signaler Répondre

avatar
Berneuil le 08/11/2017 à 12:25

Un homme de gauche ?

elle est bien bonne !

Ces bourgeois de gauche me feront toujours rire.
à titre d'information : M. Julien-Laferrière descend d'une très grande famille de juristes qui s'étant illustrée au conseil d'Etat depuis au moins 150 ans n'a pas fait montre d'un progressisme échevelé.
Rien à voir avec Léon Blum, par exemple.

et on veut nous la jouer "progressiste" à Lyon, dans ce quartier de bobos ?

Signaler Répondre

avatar
Roberta le 08/11/2017 à 09:55

Cet individu, c'est le degré 0 de la politique...

Signaler Répondre

avatar
Zerf le 07/11/2017 à 19:49

Vive les clowns, vive le cirque en marche!

Signaler Répondre

avatar
ah super le 07/11/2017 à 15:14

La gauche met en oeuvre des politiques de droite quand elle est au pouvoir, alors merci, mais la petite précision anecdotique de monsieur n'a de subtilité que pour lui.

Et encore, uniquement quand il se voit dans un miroir sans doute.

Signaler Répondre

avatar
manu le 07/11/2017 à 11:11

Quelle honte ! Parler en pourcentage pour faire du slogan !! Et en euros, ça fait combien, +1,5% de pouvoir d’achat pour les plus riches et +3% pour les plus pauvres ?? Ça se dit de gauche ce mec encore !!??

Signaler Répondre

avatar
Retraité de gauche en colère le 07/11/2017 à 10:48

Mais vous n'avez pas honte monsieur le Député de vous pensez de gauche.
Vous avez voté l'augmentation de la CSG, la suppression de l'ISF et toutes les lois de droite du Président Macron.
Pour défendre l'augmentation de CSG des retraités, toute la "macronie" a vomi des arguments fallacieux pour justifier l'injustifiable.
Vous les LREM qui pensez que les retraités sont des privilégiés, réfléchissez un peu (pour une fois) aux données de l'INED : une surmortalité pour les hommes nés entre 1941 et 1951 ainsi que pour les femmes nées entre 1941 et 1956. La mort précoce est-elle un privilège ?

Signaler Répondre

avatar
post politique le 07/11/2017 à 09:59

Le Président Macron dit qu'il n'est "ni de droite ni de gauche"...Or, voila un élu qui affirme rester un homme de gauche.Que ne l'a-t-il dit alors pendant sa campagne ? Où est la cohérence ? Où est la lisibilité pour les citoyens ?

Par ailleurs, les réformes économiques et budgétaires dont il est un des rapporteurs sont plus d'idéologie et d'inspiration droitières que de gauche.Cela ajoute de l'opacité à la posture générale d'une personne qui a toujours milité et construit sa carrière à gauche.
Il est vrai que l'opportunisme malsain et nauséabond fait partie des "qualités" ou des "dons" revendiqués par beaucoup d'élus dont les Français ne veulent plus.

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 07/11/2017 à 09:45

"j'ai pris la responsabilité d'être rapporteur. "
C'est pas joli de rapporter...!!
En tout cas à moi les macronistes ne me rapportent rien ...

Signaler Répondre

avatar
Guignols obs le 07/11/2017 à 09:14

Sans blague ?!

Signaler Répondre

avatar
ordrejuste le 07/11/2017 à 08:37

Bravo,
Voila un bon exemple de langue de bois et de retournement de veste. un vrai faux cul de politicien en sorte qui suit l'ombre de son mentor Gerard Collomb à qui il est redevable de tout. Cet homme de gauche, enfin qui se dit de gauche aurait dit si c'était fillon qui avait été élu que faire ce cadeau aux riches est un véritable scandale, car c'est un vrai cadeau aux riches que c'est empressé de faire Macron et comme le dit Bonnel qui s'y connait en richesse puisque qu'il va bénéficier de ce cadeau fiscal ca ne créera pas d'emploi.
C'est une véritable désolation que tous ces politicards à qui beaucoup d'entre nous n'accordent aucune crédibilité et ne votent plus.

Signaler Répondre

avatar
marche ou crève le 07/11/2017 à 08:20

et les 80% du milieu vont y perdre

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.