Des étudiants de Lyon 2 découvrent un trésor médiéval à Cluny

Des étudiants de Lyon 2 découvrent un trésor médiéval à Cluny
Cet anneau sigillaire en or a été découvert à Cluny par des étudiants lyonnais - DR Alexis Grattier - Université Lumière Lyon 2

Neuf étudiants en Master d’archéologie à l’Université Lyon 2 ont participé à la découverte d’un véritable trésor médiéval en septembre dernier lors de fouilles menées à l’abbaye de Cluny en Saône-et-Loire.

Cette découverte a été présentée ce mardi en conférence de presse.

Ont notamment été mis à jour plus de 2 200 deniers et oboles en argent, datant probablement de la première moitié du XIIe siècle, 21 dinars musulmans en or, frappés au début du XIIe siècle en Espagne et au Maroc, mais aussi une feuille d’or ou encore un anneau sigillaire en or, orné d’une intaille antique de couleur rouge figurant le buste d’un dieu et comportant une inscription.

La découverte s’avère d’autant plus exceptionnelle qu’il s’agit là du premier trésor clunisien du XIIe siècle retrouvé dans son contexte histoire, à savoir l’abbaye de Cluny, a fait savoir ce mardi l’équipe de Lyon 2.

Ces différents objets vont être étudiés prochainement pour être datés de façon plus précise.

12 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Prout le 16/11/2017 à 12:40

FABULEUX !!!! Bravo à cette équipe de jeunes

Signaler Répondre

avatar
kamel69110 le 15/11/2017 à 16:33

et ceux qui pensaient qu'on étaient arrivés qu'à partir des années 60...

Signaler Répondre

avatar
Exact ! le 15/11/2017 à 15:31
croumir a écrit le 14/11/2017 à 17h47

Quant on voit les restes de cette immense abbaye romane, la plus grande du monde médiéval, on comprend que la révolution de 1789 a été un désastre pour notre patrimoine et pas qu'à Cluny. Pas mieux que les talibans avec les bouddhas de Bamyian ou daesch avec les temples de Palmyre.

Rien qu'à Saint Denis où les gisants de nos rois de France ont été détruits et profanés...
Sans compter les multiples statues brisées, alors qu'elles avaient survécu à la haine protestante lors des guerres de religion...

Signaler Répondre

avatar
Pigé le 15/11/2017 à 11:30
kurneval 75 a écrit le 15/11/2017 à 10h09

Les cathédrales ont été sauvé à la dernière minute mais les façades et porches ont été martelé pour casser les figures. La révolution a déterré les morts , rois et saints pour les brûler. Elle a guillotiné des milliers de personnes et génocider une région la Vendée : 600 000 morts en tuant systématiquement les femmes et les enfants. Et après elle continue depuis 200 ans de détruire tout l'héritage chrétien.

Vous vous reprenez en glissant sur d'autres sujets.
Comparer la période révolutionnaire française aux horreurs de l'État islamique, par ailleurs séparés par plus de deux siècles, sachant qu'il s'agit d'un côté du soulèvement du peuple d'un pays, de l'autre une tentative d'hégémonie globale ne manque pas de piquant.
Bonne journée.

Signaler Répondre

avatar
kurneval 75 le 15/11/2017 à 10:09
Pigé a écrit le 14/11/2017 à 20h37

N'importe quoi : les cathédrales auraient-elles été détruites ? tsss

Les cathédrales ont été sauvé à la dernière minute mais les façades et porches ont été martelé pour casser les figures. La révolution a déterré les morts , rois et saints pour les brûler. Elle a guillotiné des milliers de personnes et génocider une région la Vendée : 600 000 morts en tuant systématiquement les femmes et les enfants. Et après elle continue depuis 200 ans de détruire tout l'héritage chrétien.

Signaler Répondre

avatar
Stop le 15/11/2017 à 00:50

Et zut !

Dire que j'y étais pendant les vacances de la Toussaint ! A une semaine près, c'est moi qui trouvais le trésor et devenais riche !

Damned

Signaler Répondre

avatar
Nostradamus le 15/11/2017 à 00:48
croumir a écrit le 14/11/2017 à 17h47

Quant on voit les restes de cette immense abbaye romane, la plus grande du monde médiéval, on comprend que la révolution de 1789 a été un désastre pour notre patrimoine et pas qu'à Cluny. Pas mieux que les talibans avec les bouddhas de Bamyian ou daesch avec les temples de Palmyre.

Je suis sûr que tu bois de l'eau, respire et mange comme les talibans. Je l'ai vu dans ma boule de crystal. Tu n'es donc pas mieux qu'eux CQFD

Signaler Répondre

avatar
Pigé le 14/11/2017 à 20:38

Titre induisant en erreur pour attirer le lecteur (le gogo) : ce ne sont pas deux étudiants qui ont découvert, mais une équipe dont ils font (faisiant ?) partie.

Signaler Répondre

avatar
Pigé le 14/11/2017 à 20:37
croumir a écrit le 14/11/2017 à 17h47

Quant on voit les restes de cette immense abbaye romane, la plus grande du monde médiéval, on comprend que la révolution de 1789 a été un désastre pour notre patrimoine et pas qu'à Cluny. Pas mieux que les talibans avec les bouddhas de Bamyian ou daesch avec les temples de Palmyre.

N'importe quoi : les cathédrales auraient-elles été détruites ? tsss

Signaler Répondre

avatar
Trésors obs le 14/11/2017 à 19:28

Quel beau et fructueux stage d'étudiants ! Bravo jeunes gens.

Signaler Répondre

avatar
Berneuil le 14/11/2017 à 18:19
croumir a écrit le 14/11/2017 à 17h47

Quant on voit les restes de cette immense abbaye romane, la plus grande du monde médiéval, on comprend que la révolution de 1789 a été un désastre pour notre patrimoine et pas qu'à Cluny. Pas mieux que les talibans avec les bouddhas de Bamyian ou daesch avec les temples de Palmyre.

Ce que vous écrivez n'est pas tout à fait exact.

En fait, cette abbaye était, je crois, tombée en commende, se trouvant en mauvais état avant 1789. D'ailleurs, pour de multiples raisons qu'il serait trop long d'expliquer en quelques lignes, les catholiques français n'avaient qu'une piètre opinion des religieux contemplatifs et désintéressaient de tout ce qui ressemblait à la vie monastique. Je me demande même si en 1770, les autorités royales n'avaient pas eu l'idée de fermer définitivement Cluny lors de la réforme des ordres engagée alors ("réforme Maupéou-Terray").
D'ailleurs ce n'est pas pendant la Révolution française (je veux dire jusqu'au Consulat) que cette abbaye fut détruite, mais par la suite et définitivement au début de la Restauration.
Là, "le génie du Christianisme" et son "hérault" ne purent rien faire !


Je vous dis cela de mémoire, après plusieurs lectures. Bien entendu, il faut nuancer et étayer ce que je viens d'écrire. Il reste que l'on ne peut pas écrire que, s'agissant de Cluny, les révolutionnaires ne se sont pas prêtés de façon délibérée à des actes de vandalisme.

Quant à rapprocher Daesh de la révolution de 1789, d'autres lecteurs corrigerons "l'effet optique" (inapproprié, anachronique).


On va pouvoir "racheter" Lyon 2 : ce seront des étudiants qui l'auront fait, histoire d'oublier ce colloque lamentable toléré par des autorités complaisantes, il y a quelques semaines, et finalement annulé.

Signaler Répondre

avatar
croumir le 14/11/2017 à 17:47

Quant on voit les restes de cette immense abbaye romane, la plus grande du monde médiéval, on comprend que la révolution de 1789 a été un désastre pour notre patrimoine et pas qu'à Cluny. Pas mieux que les talibans avec les bouddhas de Bamyian ou daesch avec les temples de Palmyre.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.