Marc Grivel (Métropole de Lyon) : "Nous voulons que chaque commune soit représentée au conseil métropolitain"

Le 1er vice-président de la Métropole de Lyon, Marc Grivel, était l'invité ce mardi matin de Gérard Angel, dans les Coulisses du Grand Lyon.

Marc Grivel (Métropole de Lyon) : "Nous voulons que chaque commune soit représentée au conseil métropolitain"
Marc Grivel - LyonMag

L'élu Synergies-Avenir est revenu sur son souhait que tous les maires de la Métropole puissent continuer à siéger au conseil alors qu'un mode de scrutin différent pourraient avoir lieu en 2020 ou 2021. "Nous voulons que chaque commune soit représentée au conseil métropolitain. Ce qui veut dire qu'il faut représenter les citoyens de chacune d'entre elles. C'est ça qui est important. Ce n'est pas seulement 'les communes pour les communes'. (…) C'est pour dire 'les citoyens doivent être représentés'", a expliqué Marc Grivel.

Le maire de Saint-Cyr-au-Mont-d'Or, parfois attaqué sur la complexité de la mise en place de ce souhait, a par ailleurs détaillé son objectif. "Bien sûr qu'il est hors de question d'avoir mille conseillers métropolitains. Il faut d'autres hypothèses, qui peuvent arriver sur 150 voire 160 conseillers et pas plus. Mais vraiment, il s'agit d'un enjeu de citoyenneté et de respect d'une démocratie de proximité", a répété Marc Grivel.

Et d'ajouter que "les communes sont le socle le plus sûr de l'organisation de notre société. Si vous les enlevez, on n'est plus rien. Si l'on arrive pas à changer ce modèle électoral, les communes ne seront pas représentées pour certaines. Ce qui veut dire que l'on va faire mal à la Métropole et qu'elle aura finalement beaucoup de difficultés à être Métropole en tant que telle. C'est une véritable faiblesse. La Métropole, il faut la construire, mais il faut simplement amender la loi pour que chacune des communes soit représentée et que chaque citoyen, surtout, soit représenté".

Les Coulisses du Grand Lyon à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en vidéo sur LyonMag.com.

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Gab le 22/11/2017 à 19:11

Dans la Métropole de Lyon il faut supprimer les petites communes et créer des communes nouvelles comme cela a été déjà fait dans le reste de la France. Plus de communes dans la Métropole de moins de 10.000habitants ou de moins de 10Kilométres carrés.

Signaler Répondre

avatar
mon pseudo aussi le 21/11/2017 à 13:41
mon pseudo a écrit le 21/11/2017 à 09h00

la mauvaise foi incarnée

les petits maires de l'ouest lyonnais ne veulent pas perdre leur gache. Ils parlent de proximité, de commune échelon premier de la démocratie, de représentation des communes...

mais c'est du bullshit intégral

la démocratie, c'est un homme, une voix. point barre

hors de question qu'un habitant de l'ouest de la métropole pèse 3 fois plus qu'un habitant de l'est

l'idée est simplement qu'il y soit représenté...

Signaler Répondre

avatar
LucedestCyr le 21/11/2017 à 13:09

Très déçu par ce monsieur qui se faisait passer pour qqun de droite.
Mais qui collabore avec Collomb pour une place.
Très triste.

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 21/11/2017 à 09:20

A quoi servent les 35 500 communes françaises dont 60% ont moins de 600 habitants ... (c'est vrai que ce n'est pas le cas des communes de la métropole ) ?
Leurs compétences sont aujourd’hui dévolues aux intercommunalités, aux départements , aux régions ou autres SIVU ou SIVOM...

Signaler Répondre

avatar
mon pseudo le 21/11/2017 à 09:00

la mauvaise foi incarnée

les petits maires de l'ouest lyonnais ne veulent pas perdre leur gache. Ils parlent de proximité, de commune échelon premier de la démocratie, de représentation des communes...

mais c'est du bullshit intégral

la démocratie, c'est un homme, une voix. point barre

hors de question qu'un habitant de l'ouest de la métropole pèse 3 fois plus qu'un habitant de l'est

Signaler Répondre

avatar
sdm le 21/11/2017 à 08:16

il ne fallait pas coucher avec Colomb et Mercier. Vuve Synergie

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.