Stéphane Guggino (La Transalpine) : "Lyon-Turin : on est sûr que ça va se faire"

Le délégué général de La Transalpine, Stéphane Guggino, était l'invité ce vendredi matin de Gérard Angel, dans les Coulisses du Grand Lyon.

Stéphane Guggino (La Transalpine) : "Lyon-Turin : on est sûr que ça va se faire"
Stéphane Guggino - LyonMag

Alors que la construction du tunnel qui doit permettre une liaison rapide de Lyon et Turin est un véritable serpent de mer, Stéphane Guggino estime que l'"on est sûr que ça va se faire. (…) D'ailleurs le président de la République, Emmanuel Macron et son homologue italien, Paolo Gentiloni, l'ont affirmé à Lyon le 27 septembre dernier (lors du 34e sommet franco-italien, ndlr.). Les deux États ont confirmé leur engagement sur la réalisation du tunnel transfrontalier du Lyon-Turin. La livraison est prévue à l'échéance 2030. C'est le plus grand tunnel ferroviaire du monde avec 57,5 kilomètres."

Cependant, aujourd'hui la question de la liaison à grande vitesse pour rejoindre ce tunnel côté français fait débat. "C'est un peu la problématique qui est posée. Les décisions ne sont pas prises. (…) Mais il est fort peu envisageable, non seulement dans le respect des engagements européens, mais aussi de nos partenaires italiens qui vont faire les travaux de leur côté, que des accès performants au tunnel ne soient pas réalisés en même temps que le tunnel. Ces accès représentent environ 7,7 milliards d'euros. C'est une estimation qui a été faite il y a longtemps mais l'ensemble des élus locaux sont d'accord pour faire baisser la facture pour rendre ce tracé plus sobre. Donc on sera bien en dessous", tente de rassurer le délégué général de La Transalpine.

Les Coulisses du Grand Lyon à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en vidéo sur LyonMag.com.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
you le 30/03/2018 à 21:50

depuis que le tunnel du gotthard s'est ouvert ce projet est mort. regardez vos calculatrices bande de véreux achetés

Signaler Répondre

avatar
pierrot69vl le 30/03/2018 à 21:48

la pire des arnaques !!!!!!!!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
Pigé le 30/03/2018 à 10:19

"mais l'ensemble des élus locaux sont d'accord pour faire baisser la facture pour rendre ce tracé plus sobre. Donc on sera bien en dessous"

Mais bien sûr ! Chacun sait que les travaux publics coûtent toujours au final beaucoup beaucoup plus cher que les devis.

Le BTP est la source principale de la corruption.
Ce tunnel est inutile : la voie actuelle par la Maurienne et le tunnel du Fréjus est de moins en moins utilisée ; même le ferroutage installé à grand frais dans les années 2000 est abandonné (base d'Aiton livrée aux herbes folles après que le contribuable ait financé les installations), il n'y a donc aucun besoin de ce tunnel.

Signaler Répondre

avatar
Christophe le Grenoblois le 30/03/2018 à 09:06

Je suis un chaud partisan du Lyon-Turin.Je suis un peu inquiet de ces histoires de tunnel d'accès français.Le projet initial prévoyait un tunnel sous l'Epine et un autre sous Chartreuse.Apparemment tout aurait changé!! Il serait question d'un seul et unique tunnel Sous Chartreuse mixte voyageurs-fret.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.