Lyon 2 : une explosion des violences crainte par l'UNI Lyon

Lyon 2 : une explosion des violences crainte par l'UNI Lyon
Photo d’illustration - LyonMag

 

Alors que l'université de Nanterre a annulé ses partiels ce vendredi suite à une mobilisation de contestataires sur le site d'Arceuil, l'Union Nationale Inter-universitaire de Lyon (UNI) craint des évènements similaires lors des premières épreuves organisées ce lundi à Lyon 2.

Ce vendredi, quelques 150 protestataires selon Le Progrès ont réussi à s'introduire dans l'enceinte du campus des berges du Rhône pour y tenir une assemblée générale, et ce, malgré le positionnement des forces de l'ordre aux entrées du bâtiment.

Dans un communiqué de presse paru en réponse à cet événement, l'UNI Lyon rappelle qu'une annulation des partiels avait été votée lors de la dernière assemblée générale par les bloqueurs des campus de Lyon 2. Ces derniers "vont tout faire pour empêcher la tenue [des partiels]", s'alarme l'organisation étudiante. Face à ce risque de blocage des épreuves, l'UNI appelle le préfet de police du Rhône ainsi que la présidence de l'université de Lyon 2 à "renforcer le dispositif de sécurité afin que les forces de l'ordre ne soient pas dépassées le jour des partiels et surtout à appliquer une politique de tolérance zéro envers les bloqueurs et les casseurs grâce à une réponse judiciaire systématique".

A noter que des mesures ont déjà été prévues. Afin d'éviter tout débordement et contrôler davantage la situation, les étudiants seront tenus de se présenter une heure et demi avant le commencement de chaque épreuve pour passer les barrières de contrôle. De plus, des forces de police seront sur place ainsi que des agents de sécurité.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Désabusé... le 14/05/2018 à 08:59

@ Vnl
Ne vous inquiétez pas : il y a peu de chances que ces gens-là bossent un jour...
Ils arriveront toujours à jeter la pierre à la société, au capitalisme, aux patrons, au gouvernement, aux "riches" (ceux qui lèvent leur cul le matin pour bosser...), aux affidés du pouvoir, bref, à leurs innombrables ennemis.
Ah si, il y a une chose qu'ils feront bien : leur demande d'aide sociale ! Parce que cracher sur la société est encore plus agréable quand on est payé par elle pour cela !!!

Signaler Répondre

avatar
kipushi le 13/05/2018 à 00:14

si la fac valide sans epreuve les semestres des
bloqueurs ,j’espére que les patrons qui souhaiteraient les embaucher s’en souviendront au bon moment .C’est évident que ce n’est pas les meilleurs jouent les bloqueurs .Ilscomptent sur cette greve pour faire valider leur année et espérer passer en 2 eme année . Geste qui jetterait un discrédit sur la valeur du diplome surtout de la part des étrangers .

Signaler Répondre

avatar
CELIO le 12/05/2018 à 15:22

Bravo à vôtres courage les Bloqueurs car vous faite les Travail , Ramasser des coups ,gazer, tout sa ce une évidence que vous renoncer à rien bravo, Il faut que Lyon 2 validera car tout monde avec vous ,

Signaler Répondre

avatar
Vnl le 12/05/2018 à 12:28

C'est sur que les bloqueurs sont des incapables et avoir leur année sans exam ça les arrangent. Dire que ces gens là vont bosser un jour....

Signaler Répondre

avatar
Vendredi 24 le 11/05/2018 à 18:24

Bien sûr que lundi tout va être fait pour empêcher la tenue des examens. C'est une évidence. La présidence annoncera qu'elle a tout mis en oeuvre pour que les épreuves puissent se tenir mais finalement renoncera à les maintenir. Lyon 2 validera le second semestre. Et les bloqueurs auront tout obtenu.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.