Places de rugby achetées par la Ville de Lyon : Canol veut faire annuler le marché

Places de rugby achetées par la Ville de Lyon : Canol veut faire annuler le marché
Le Matmut Stadium de Gerland - LyonMag

L'association de contribuables lyonnais Canol n'est une grande fan des marchés passés entre les collectivités locales et les clubs sportifs.

Après les achats de places et de loges au Groupama Stadium pour les rencontres de l'Olympique Lyonnais, c'est désormais les tickets de matchs de rugby qui se retrouvent dans son viseur. Et selon Canol, la Ville de Lyon réussit à faire plus grand que la Métropole et ses 200 000 euros de places par saison à l'OL.

Le 27 mars dernier, la municipalité a ainsi passé un marché de commandes de places de matchs du LOU Rugby au Matmut Stadium de Gerland. Pour une valeur totale de 999 999 999 euros, sans durée ni valeur totale des prestations estimées.

"Il n’est évidemment pas défini la nature et l’étendue des besoins à l’origine de la passation de ce marché. La société LOU RUGBY ne bénéficiant, dans la région, d’aucun monopole sur le spectacle sportif payant, il est surprenant que ce type de commande ne fasse l’objet d’aucune mise en concurrence", s'emporte le président de Canol Charles Rossi dans un communiqué.


Ce dernier précise qu'une demande sera déposée au tribunal administratif de Lyon pour faire annuler "ce marché objet d'irrégularités manifestes" entre la Ville et la société Lyon LOU Rugby Universitaire.

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
lrem est de sortie apparemment le 04/06/2018 à 18:25
LoL a écrit le 04/06/2018 à 14h21

CANOL .... cela me fait bien rire. Le jour où ils arriveront à faire aboutir quelques chose !! Encore des sert à rien ....

et toi comment fais tu pour "servir à quelque chose" ? avec de telles peaux de saucisse sur les yeux, tu ne vois pas grand chose effectivement !

Signaler Répondre

avatar
dehors les profiteurs ! zou ! le 04/06/2018 à 18:22
gégene a écrit le 04/06/2018 à 17h27

je suis très surpris la valeur des places achetées peu allez jusqu'a 999 999 999 euros; vous êtes sur du chiffre le montant parait abberrant. Pour une fois je suis d'accord avec CANOL c'est du grand n'importe quoi et la porte ouverte à tous les abus !!!!

En effet, ne serait ce pas à ces entreprises commerciales de faire cadeau de places gratuites à ceux qui les ont financés ?

Bientôt les contribuables vont se dresser et se rebeller à force de voir de tels abus sur leur dos, tout cela payé par eux, sans leur consentement, et au service de qui ? de ceux qui sont déjà au pouvoir et qui veulent à tout prix y rester et passent donc par subventions bien ciblées, et générosités pour être dans les loges, médiatiquement, prêts à tuer père et mère pour continuer à sucer leurs concitoyens

Signaler Répondre

avatar
gégene le 04/06/2018 à 17:27

je suis très surpris la valeur des places achetées peu allez jusqu'a 999 999 999 euros; vous êtes sur du chiffre le montant parait abberrant. Pour une fois je suis d'accord avec CANOL c'est du grand n'importe quoi et la porte ouverte à tous les abus !!!!

Signaler Répondre

avatar
Nadia le 04/06/2018 à 17:25
LoL a écrit le 04/06/2018 à 14h21

CANOL .... cela me fait bien rire. Le jour où ils arriveront à faire aboutir quelques chose !! Encore des sert à rien ....

Et vous même, vous servez à quelque chose ?

Signaler Répondre

avatar
mouarfff le 04/06/2018 à 15:02
LoL a écrit le 04/06/2018 à 14h21

CANOL .... cela me fait bien rire. Le jour où ils arriveront à faire aboutir quelques chose !! Encore des sert à rien ....

COMME TOI

Signaler Répondre

avatar
LoL le 04/06/2018 à 14:21

CANOL .... cela me fait bien rire. Le jour où ils arriveront à faire aboutir quelques chose !! Encore des sert à rien ....

Signaler Répondre

avatar
avcrio le 04/06/2018 à 10:37

les elus n'ont qu'un objectif faire du pseudo-grand avec l'argent des pauvres.vous avez dit tous pourris!!

Signaler Répondre

avatar
Gégé la magou!lle le 04/06/2018 à 10:32

Ginon, copain de Macron, copain de Collomb...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.