Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Toby Arnold a été le premier à forcer la défense parisienne - LyonMag

Le Stade Français piégé dans la tanière du LOU (41-6)

Toby Arnold a été le premier à forcer la défense parisienne - LyonMag

Quelle belle après-midi vécue par le public du Matmut Stadium de Gerland ! Ce dimanche, le LOU Rugby recevait le Stade Français pour une 9e journée de Top 14 de gala.

La partie débutait pourtant très tranquillement. A tel point que les deux équipes se quittaient à la pause sur un faible score de 6-6.
Difficile d’imaginer ce que Pierre Mignoni a dit à ses joueurs dans le vestiaire. Mais le LOU reviendra sur sa pelouse transfiguré, tandis que les Parisiens ne verront plus le jour.

 

Toby Arnold était le premier à enclencher la marche en avant avec un essai à la 55e, transformé par Lionel Beauxis. Moins de 10 minutes plus tard, Albertus Buckle inscrivait un deuxième essai, lui aussi transformé.

 

Le Stade Français prenait l’eau de toutes parts. Après un carton jaune donné à Mathieu De Giovanni, les Parisiens encaissaient un 3e essai, puis un 4e, le tout en quelques minutes avant la fin de la rencontre. Charlie Ngatai et Noa Nakaitaci étaient les artisans de ces coups de boutoir infligés au Stade Français, finalement battu 41-6.

 

Une incroyable victoire lyonnaise qui permettait au LOU de remonter jusqu’au pied du podium et une 3e place toujours occupée par son adversaire martyrisé du jour.



Tags : lou rugby | LOU |

Commentaires 2

Déposé le 04/11/2018 à 17h35  
Par Allez le LOU Citer

Excellent autant pour le score que la prestation

Déposé le 04/11/2018 à 15h11  
Par FREE OL Citer

Autre chose que les pingouins de decines

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.