Samuel Minot : "Les prochaines années sont incertaines pour le BTP dans le Rhône"

Samuel Minot, président de BTP Rhône et Métropole de Lyon, était l’invité ce mercredi matin de Gérard Angel, dans les Coulisses du Grand Lyon.

Samuel Minot : "Les prochaines années sont incertaines pour le BTP dans le Rhône"
Gérard Angel et Samuel Minot - LyonMag

Dans le Rhône, le monde du BTP emploie 45 000 salariés. Les deux tiers travaillent dans le bâtiment, le reste dans les travaux publics.

"On est satisfait de la conjoncture, note Samuel Minot. L’activité est bonne. Notre source d’inquiétude, c’est que la masse de travaux est très importante mais on a une carence d’emplois et un effet ciseau entre le volume important d’activité et un coût de revient qui augmente beaucoup plus vite que nos prix de vente".

Pour le président de BTP Rhône et Métropole, les prochaines années sont incertaines pour le secteur : "Dans nos métiers, on a des cycles d’activité. On sait que dans les travaux publics, les chantiers sont en train de se purger jusqu’aux élections de 2020. Qu’est-ce qui va se passer demain à la Métropole et dans les communes ?".

Les Coulisses du Grand Lyon à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en vidéo sur LyonMag.com.

X
9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
prince de bel air le 21/11/2018 à 20:00

TCL saturés a Villeurbanne feyssine croix luizet mais on construit en ce moment des centaines de nouveaux logements. L'avenue Salengro est saturée, les bus sont tellement plein qu'on peut même pas y monter et ils construisent encore.

Signaler Répondre

avatar
Stadiste le 21/11/2018 à 17:39

Avec Collomb, on doit bien trouver moyen de faire encore un grand stade, cherche bien Gégé, l'argent du contribuable est inépuisable

Signaler Répondre

avatar
lole le 21/11/2018 à 17:20

y'a pas de carence dans le btp, le btp emploi des intérimaires étranger ou se permet d'inciter ses employés à se mettre en freelance, en leur disant qu'ils pourront travailler à 100% pour leur ancienne boite, ce qui est un mensonge, c'est interdit par l'urssaf, qui au final en général finissent par changer de métier dégoutés.

Puis s'il n'y avait pas que cette délocalisation/ubérisation, mais le btp pousse au burn out, y'a un turn over massif dans ce secteur et de nb pb de sté sont lié à ce secteur. Et si vous vous blessez sur un chantier, votre boite vous vire au bout de 30j d'inaptitude, donc vous avez intérêt à avoir un arrêt très court, sinon votre carrière est finie, allez retrouver un poste avec un licenciement par inaptitude, vous verrez.
C'est comme pour l'industrie, les industriels se plaignent de manquer de spécialistes, alors qu'ils ont licenciés pendant des décennies, qui se souvient de la centaine de milliers de licenciements dans le btp après la crise, personne ? Y'a 130K personnes avec des qualif BTP qui n'ont jamais repris leur poste, allez leur demandez s'ils ont eu une envie soudaine de changer de métier genre lol

Signaler Répondre

avatar
et c est pas tout! le 21/11/2018 à 10:42
prince de bel air a écrit le 21/11/2018 à 09h38

J'ai jamais vu autant de travaux, de chantiers, que maintenant, tout Villeurbanne et en travaux, la part dieu aussi, le centre de saint Didier au mont d'or est en travaux etc etc

toujours plus de logements mais par contre... pas de nouvelles places dans:
- les écoles
- les hopitaux
- les parking
- les transport en commun
- les espaces verts
- la police (municipale et nationale)
- de juge
- de prison

... bref, on crée plein de logement de partout, mais on ne se soucis pas des gens qui habitent déjà la, ni de ce que vont devenir les nouveaux arrivants

l'Etat, la collectivité et la mairie de ces grosses ville ne jouent pas leur role!

Signaler Répondre

avatar
Madine Morano, sors de ce corps le 21/11/2018 à 10:41
GIGLIO a écrit le 21/11/2018 à 10h33

Et tous ces cassos qui disent ne pas trouver de travail...

50 000 CDI proposés, 5 millions de chômeur...
Mais si t´est chômeur c´est de ta faute, t´es un cassoce...

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 21/11/2018 à 10:40

Le BTP Rhône et métropole ne représente pas la France.
Beaucoup de chance pour eux.

Signaler Répondre

avatar
GIGLIO le 21/11/2018 à 10:33

Et tous ces cassos qui disent ne pas trouver de travail...

Signaler Répondre

avatar
prince de bel air le 21/11/2018 à 09:38

J'ai jamais vu autant de travaux, de chantiers, que maintenant, tout Villeurbanne et en travaux, la part dieu aussi, le centre de saint Didier au mont d'or est en travaux etc etc

Signaler Répondre

avatar
Gouille le 21/11/2018 à 08:50

C'est pourtant pas faute d'avoir infiltré le milieu politique pour que l'etat fasse des travaux aux frais des contribuables

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.