Fête des Lumières : les Anooki de la place Bellecour récompensés !

Fête des Lumières : les Anooki de la place Bellecour récompensés !
Les Anooki sur la place Bellecour - LyonMag

Clap de fin pour l’édition 2018 de la Fête des Lumières après quatre soirées d’illuminations.

L’heure était aux récompenses ce dimanche soir dans le cadre des Trophées Lumières. "Une petite place pour de grands rêves" sur la place Bellecour a remporté le Trophée des Lumières après un vote des internautes sur le site de France 3 Rhône-Alpes, partenaire de l’évènement.

Les Anooki de Moetu Batlle et David Passegand ont convaincu les visiteurs malgré l’annulation en partie ce dimanche soir de l’animation en raison du vent.

Le Trophée du club des partenaires a de son côté été attribué aux "Pigments de Lumières" (Ocubo, Carole Purnelle et Nuno Maya) de la cathédrale Saint-Jean tandis que le Trophée Recylum des Lumières Durables a récompensé "Lumières en soi(e)" (Laurent Louyer-Creatmosphere) sur la place Gabriel Rambaud.

17 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Mariposa le 18/12/2018 à 16:07

Prix pour une animation qui a été annulée à cause du vent..... quelle déception, je pense que en dehors des structures gonflables la projection,elle aurait pu avoir lieu.......

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 11/12/2018 à 10:31
L'indignation des justes a écrit le 10/12/2018 à 20h28

J'ai profondément honte de Lyon. Le déroulement annuel de cette stupidité organisée est déplorable. Mais c'est surtout ce prix qui récompense une tentative 'artistique' raciste et indigne. Le peuple inuit vont déclarer leur détresse suite à l'élaboration de cette horreur 'anooki' qui est aussi dégoûtante que le visage hilare qui figurait sur les boîtes d'une certaine boisson chocolatée....

Mais pourquoi être étonné? La 'fête' de lumières est le nadir du calendrier lyonnais qu'il va falloir supprimer pour des raisons éthiques et économiques.

Adressez vous à la boîte de communication qui a créé les "anookis",

comme ça, vous pourrez agir :)

Signaler Répondre

avatar
L'indignation des justes le 10/12/2018 à 20:28

J'ai profondément honte de Lyon. Le déroulement annuel de cette stupidité organisée est déplorable. Mais c'est surtout ce prix qui récompense une tentative 'artistique' raciste et indigne. Le peuple inuit vont déclarer leur détresse suite à l'élaboration de cette horreur 'anooki' qui est aussi dégoûtante que le visage hilare qui figurait sur les boîtes d'une certaine boisson chocolatée....

Mais pourquoi être étonné? La 'fête' de lumières est le nadir du calendrier lyonnais qu'il va falloir supprimer pour des raisons éthiques et économiques.

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 10/12/2018 à 18:02
Post monétaire a écrit le 10/12/2018 à 11h22

Un "anooki" (lié au pays des glaces, non ?)
qui joue avec "une petite voiture"... c'est drôle non ?

Le réchauffement climatique... fonte des glaces... Voitures.... ?

:D

ça mérite bien un prix !
En tous cas, la bonne de communication qui est derrière "anooki" est très forte ! :) Ils se sont formés chez Monsieur Aulas ?

La "Boîte" de communication qui est derrière les "anookis"....

(désolé, elle était tellement bonne... :D )

Signaler Répondre

avatar
éduqués sur le net... le 10/12/2018 à 17:34

En lisant les derniers commentaires on se rend compte à quel point la période actuelle est marquée par le retour des grands penseurs....

Signaler Répondre

avatar
LyonMax le 10/12/2018 à 17:22
cairn a écrit le 10/12/2018 à 10h55

La fête des Lumière est abrutissante sur ce périmètre restreint . On se croirait aux journée du patrimoine avec ces fiels d'attente interminables. NON les illuminations ce n'est pas faire la queue pendant des heures . La fête des Lumière cela doit être de la coteplation et de la déambulation ....vivement que l'on réouvre les pentes de la croix rousse, la croix rousse , aimât , la confluence , les quais du Rhône ... Cette année. C'est la fête des Lumière la plus décevante depuis 20 ans . Le 8 décembre devient Disney Land ..., Je le répète : arrêtez messieurs les organisateurs de créer des manifestations dans des espaces trop restreints qui engendre des files d'attente non compatible avec la fête des lumières . Le seul petit frisson pour moi les annoukis place belelcour et leur danse entraînante . Tres photogénique . Le symbole de ce cru 2018!

Entièrement d'accord avec vous... J'ai renoncé à aller au Parc de la tête d'or vendredi soir.... il file d'attente de plus d'une heure. Ça devient vraiment n'importe quoi cette fête.

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 10/12/2018 à 16:52
Lions a écrit le 10/12/2018 à 15h36

-Et Marie dans tout çà ?
-Kesaco Marie ? Elle est sur le trottoir, y'a que le profit de la bande à Macron qui compte, ducon !
-Et quand la peste reviendra, ils seront où les gagnants ?
-Dans le paradis néo libéral à se foutre de la gueule, ducon.

Heureusement que les vendeurs de bougies ont intérêt à ce que les lumignons existent encore, sinon... ça ferait du chiffre d'affaires en moins !
:o)

Signaler Répondre

avatar
Lions le 10/12/2018 à 15:36

-Et Marie dans tout çà ?
-Kesaco Marie ? Elle est sur le trottoir, y'a que le profit de la bande à Macron qui compte, ducon !
-Et quand la peste reviendra, ils seront où les gagnants ?
-Dans le paradis néo libéral à se foutre de la gueule, ducon.

Signaler Répondre

avatar
Mister fred mg le 10/12/2018 à 13:13

La vraie fête c'est celle des lyonnais, festive et participative et non pas une fête commerciale et passive. Alors on a organisé notre propre fête : https://youtu.be/tsVjke09qH8

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 10/12/2018 à 11:40
Post intelligence a écrit le 10/12/2018 à 11h26

Il a fini de se répandre sur tous les sujets comme un ado qui a ses vapeurs ?

Il a fini de commenter avec du vide (une attaque perso), sans rapport avec le commentaire qu'il commente, comme un ado qui a un souci existentiel ?

:o)

Signaler Répondre

avatar
Tidou le 10/12/2018 à 11:38

Grosse déception avec cette édition 2018 !
A part les Jacobins et Saint Jean, il n'y avait pas grand chose de nouveau, de spectaculaire, d'émouvant.
Des files interminables, mal contenues, mal canalisées.
Des monuments délaissés, au profit de lieux clos comme le musée Gadagne, l'Hôtel-Dieu, le musée des Beaux-Arts, l'Hôtel de Ville...
Tout ceci est à revoir !

Signaler Répondre

avatar
Post intelligence le 10/12/2018 à 11:26
Post monétaire a écrit le 10/12/2018 à 11h22

Un "anooki" (lié au pays des glaces, non ?)
qui joue avec "une petite voiture"... c'est drôle non ?

Le réchauffement climatique... fonte des glaces... Voitures.... ?

:D

ça mérite bien un prix !
En tous cas, la bonne de communication qui est derrière "anooki" est très forte ! :) Ils se sont formés chez Monsieur Aulas ?

Il a fini de se répandre sur tous les sujets comme un ado qui a ses vapeurs ?

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 10/12/2018 à 11:22

Un "anooki" (lié au pays des glaces, non ?)
qui joue avec "une petite voiture"... c'est drôle non ?

Le réchauffement climatique... fonte des glaces... Voitures.... ?

:D

ça mérite bien un prix !
En tous cas, la bonne de communication qui est derrière "anooki" est très forte ! :) Ils se sont formés chez Monsieur Aulas ?

Signaler Répondre

avatar
cairn le 10/12/2018 à 10:55

La fête des Lumière est abrutissante sur ce périmètre restreint . On se croirait aux journée du patrimoine avec ces fiels d'attente interminables. NON les illuminations ce n'est pas faire la queue pendant des heures . La fête des Lumière cela doit être de la coteplation et de la déambulation ....vivement que l'on réouvre les pentes de la croix rousse, la croix rousse , aimât , la confluence , les quais du Rhône ... Cette année. C'est la fête des Lumière la plus décevante depuis 20 ans . Le 8 décembre devient Disney Land ..., Je le répète : arrêtez messieurs les organisateurs de créer des manifestations dans des espaces trop restreints qui engendre des files d'attente non compatible avec la fête des lumières . Le seul petit frisson pour moi les annoukis place belelcour et leur danse entraînante . Tres photogénique . Le symbole de ce cru 2018!

Signaler Répondre

avatar
succès mitigé le 10/12/2018 à 10:32

anooki était absent hier sur la place Bellecour la moins attrayante de la fête des lumières tout comme l’hôtel de Ville

Signaler Répondre

avatar
Onvapasvousladire le 10/12/2018 à 10:03
Faut dire la vérité, toujours a écrit le 10/12/2018 à 08h56

Grotesques et racistes. Ce prix ne fait RIEN pour redorer le blason d'un événement démago et abrutissant.

Blah, blah, blah...

S'il fallait dire la vérité, toujours, ce serait fort délicat de la dire sans froisser votre égo...

Signaler Répondre

avatar
Faut dire la vérité, toujours le 10/12/2018 à 08:56

Grotesques et racistes. Ce prix ne fait RIEN pour redorer le blason d'un événement démago et abrutissant.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.