Renaud Pfeffer (LR) : "Grand débat national : une vaste fumisterie"

Renaud Pfeffer, maire LR de Mornant, est l’invité ce mercredi matin de Gérard Angel, dans les Coulisses du Grand Lyon.

Renaud Pfeffer (LR) : "Grand débat national : une vaste fumisterie"
Gérard Angel et Renaud Pfeffer - LyonMag

Le grand débat national est lancé. Et les maires ont une importante part de responsabilités. "J’ai lu la lettre d’Emmanuel Macron. Elle est trop longue et je me demande si nos concitoyens ont envie d’aller jusqu’au bout", indique Renaud Pfeffer. "En tant que maire, je suis surpris de cette marque d’attention du président de la République qui n’avait pas voulu se rendre au congrès des maires, qui avait considéré que les élus locaux n’avaient pas voix au chapitre. Aujourd’hui, on reçoit une consigne, celle de supporter la responsabilité de ce grand débat national qui est le fruit d’absence de débat à l’élection présidentielle", poursuit le maire de Mornant.

Pour le 1er vice-président du Département du Rhône, ce débat est, au choix, "une vaste fumisterie" et "un paradoxe. Emmanuel Macron avait un projet qui devait correspondre parfaitement aux attentes des Français. Et aujourd’hui on voit qu’il y a une crise de confiance".

Renaud Pfeffer estime que "c’est à l’Etat de l’organiser. Il faut des structures indépendantes et neutres".

Les Coulisses du Grand Lyon à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en vidéo sur LyonMag.com.

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Post monétaire le 16/01/2019 à 16:57
Wax a écrit le 16/01/2019 à 11h25

Grande jalouse . Ils gouverneront bientôt.

Ils ont déjà gouverné au niveau local, ont déjà prouvé qu'ils ne faisaient pas mieux, et ont été viré par les élections.

Au suivant !
:D

Sacrée grande jalouse que vous faites.

Signaler Répondre

avatar
QUEL BELLE HOMME le 16/01/2019 à 16:37

Pour une fumisterie , on peut dire que le président Macron à presque mouillé la chemise avec un marathon exceptionnelle de 7 heures . Comme dirait Jack LANG : Quel belle homme !

Signaler Répondre

avatar
Wax le 16/01/2019 à 11:25
Post monétaire a écrit le 16/01/2019 à 10h51

Et d'autant que chez les FN, la fumisterie "on ne connait pas !"

:D

Grande jalouse . Ils gouverneront bientôt.

Signaler Répondre

avatar
Apolitiques. le 16/01/2019 à 11:24

LR? Sa existe encore ce parti de patrons ? Comme pour le PS , sans les EPHAD ils n’ont plus d’electeurs.

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 16/01/2019 à 10:51
RIPOUblicain a écrit le 16/01/2019 à 09h16

Là on ne peut qu'être d'accord.

D'autant que chez LR ont est docteur es fumisterie depuis toujours

Et d'autant que chez les FN, la fumisterie "on ne connait pas !"

:D

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 16/01/2019 à 10:43

Rien ne vous oblige monsieur le maire à participer au débat national.
La lettre de cadrage est certes un peu longue mais elle ne correspond déjà plus aux réponses de Jupiter devant les maires.
J'ai beaucoup de difficulté à comprendre les pensées complexes du Président en campagne électorale.

Signaler Répondre

avatar
makronochiot le 16/01/2019 à 10:34

en effet une fumisterie mais
tout le monde s'en était déjà rendu compte

Signaler Répondre

avatar
Charles. le 16/01/2019 à 10:25

Ce grand débat n'est qu'un moyen pour Macron d'aller jusqu'aux Européennes en perdant le moins possible de voix pour son parti. Il veut être devant MLP.

Après ces Européennes il dira simplement qu'il garde le cap et ne peut accéder aux revendications dans leur grande majorité.

Signaler Répondre

avatar
RIPOUblicain le 16/01/2019 à 09:16

Là on ne peut qu'être d'accord.

D'autant que chez LR ont est docteur es fumisterie depuis toujours

Signaler Répondre

avatar
Bellecour le 16/01/2019 à 08:54

Les maires pensent être épargnés.
Que nenni.
Grand nombre d'entre eux sont également corrompus.
Certes à de plus petits niveaux, quoique.
Les vidéoprotections municipales étant l'un des premiers marchés de corruption.
Sinon comment expliquer les écarts de prix entre un marché privé et public des caméras par exemple ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.