Jérôme Maleski : "Des dizaines de doléances écrites à Lyon, sur la fiscalité et les réformes de l’Etat"

Jérôme Maleski, conseiller municipal délégué à la Participation Citoyenne, est l’invité ce jeudi matin de Gérard Angel, dans les Coulisses du Grand Lyon.

Jérôme Maleski : "Des dizaines de doléances écrites à Lyon, sur la fiscalité et les réformes de l’Etat"
Gérard Angel et Jérôme Maleski - LyonMag

Le grand débat national est lancé. Pour encourager les Français à y participer, les municipalités s’investissent. C’est le cas à Lyon où l’élu Jérôme Maleski est chargé de chapeauter le dossier. "Tous ceux qui souhaitent s’investir dans cette réflexion collective sont les bienvenus. La Ville de Lyon va essayer de prendre toute sa part dans cette grande consultation".

Concernant les cahiers de doléances, les mairies d’arrondissement en sont pourvues. "On a relevé déjà une dizaine de doléances par arrondissement, essentiellement sur la fiscalité et les réformes de l’Etat comme le nombre de parlementaires", précise Jérôme Maleski.

L’ancien adjoint de Georges Képénékian, devenu conseiller délégué lors du retour de Gérard Collomb, estime que "le but, c’est que ce soient les citoyens qui s’emparent de ce débat. Les élus n’ont pas vocation à être présents dans les réunions publiques".

Les Coulisses du Grand Lyon à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en vidéo sur LyonMag.com.

15 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Post monétaire le 25/01/2019 à 11:05
par ici mes agneaux ! o:) a écrit le 25/01/2019 à 09h38

Courage PM : les électeurs du parti communiste ont fini au FN, peut être passerons ils un jour avec vous ! o:)

Vous devriez lui présenter encore d'autres "mini-docu" que vous avez faits ! o:)

Les rangs du FN ont été fournis par plusieurs vagues :

il y a eu au départ les poujardistes, les catholiques intégristes ainsi que tout un tas de groupuscules qui n'aiment pas une certaine religion...

ensuite il y a eu des pieds noirs (évidemment pas tous) qui sont revenus avec la haine, et qui l'ont bien implanté je crois, dans le sud de la France,

ensuite il y a eu la période années 80/90
Il y a eu la CGT,
puis le PC,
mais aussi maintenant
les LR qui en avaient marre de voir l'inefficacité de leurs groupes...

Il y a aussi pas mal de jeunes qui sont passés au FN directement, grâce à leur éducation républicaine...


Si un jour tout ce beau monde réalise que quel que soit le "VRP" qu'ils élisent, c'est le fric qui dirige tout, et que le fric leur fait se taper dessus en permanence, qu'il faut donc qu'ils passent à autre chose...

tant mieux.

http://www.editions-rjtp.com/lsopph/

Signaler Répondre

avatar
par ici mes agneaux ! o:) le 25/01/2019 à 09:38
Post monétaire a écrit le 19/01/2019 à 13h56

https://www.lyoncapitale.fr/actualite/Lyon-Collomb-critique-pour-sa-participation-au-vaeu-des-echevins/

Le problème avec vos " arguments lucifériens" c'est que ça apporte de l'eau au moulin des sbires de Collomb :
"les opposants à Collomb sont fous".


Or, il est facile de démontrer les manipulations de Gérard Collomb, tant en matière de chiffres, que de prises de décisions.
Dommage que vous n'utilisiez pas le mini-docu que j'ai fait sur ce sujet...

Courage PM : les électeurs du parti communiste ont fini au FN, peut être passerons ils un jour avec vous ! o:)

Vous devriez lui présenter encore d'autres "mini-docu" que vous avez faits ! o:)

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 19/01/2019 à 13:56
Papimouzo a écrit le 18/01/2019 à 18h11

Ouvre les yeux Gérard collomb est franc maçon donc anti chrétiens ceci répond il a ta question et cela dure depuis les années 1700 et quelques donc si tu as compris pourquoi tu as fait un GD pas en avant et tout les franc maçon sont une secte luciférienne mais je sais que je serai censuré cependant je l écris pour le cas où??????

https://www.lyoncapitale.fr/actualite/Lyon-Collomb-critique-pour-sa-participation-au-vaeu-des-echevins/

Le problème avec vos " arguments lucifériens" c'est que ça apporte de l'eau au moulin des sbires de Collomb :
"les opposants à Collomb sont fous".


Or, il est facile de démontrer les manipulations de Gérard Collomb, tant en matière de chiffres, que de prises de décisions.
Dommage que vous n'utilisiez pas le mini-docu que j'ai fait sur ce sujet...

Signaler Répondre

avatar
DRAGIBUS le 19/01/2019 à 10:38

M Maleski, ancien chef de cabinet de M Queyranne au Conseil régional, rémunération supérieur à 4000 euros par mois, en plus de ses indemnités d'élus. Depuis recasé discrètement

Signaler Répondre

avatar
Papimouzo le 18/01/2019 à 18:11
SPARTACUS a écrit le 17/01/2019 à 10h28

Pourra-t-on évoquer la " lâcheté et l'irresponsabilité" (Sic, lire Davet et Lhomme, auteurs de Inch'Allah, ouvrage sorti récemment) de Gérard Collomb dans la gestion de l'islamisme et du communautarisme en France!
Parce qu'au fond, cette dimension est la plus importante dans l'origine de la crise des Gilets jaunes. Cherchez pourquoi!

Ouvre les yeux Gérard collomb est franc maçon donc anti chrétiens ceci répond il a ta question et cela dure depuis les années 1700 et quelques donc si tu as compris pourquoi tu as fait un GD pas en avant et tout les franc maçon sont une secte luciférienne mais je sais que je serai censuré cependant je l écris pour le cas où??????

Signaler Répondre

avatar
Morfar le 18/01/2019 à 12:09

"le but, c’est que ce soient les citoyens qui s’emparent de ce débat. Les élus n’ont pas vocation à être présents dans les réunions publiques".
Bravo, c'est ça le courage en politique:
- On laisse le bas peuple débattre et proposer, et les élus qui sont très au-dessus de tout ça décident ce qui les arrange.
Il apprnd vite le jeune blanc bec !

P.S. J'aurais préféré "que ce soit" au singulier (ou alors, Lyon oblige, que ce soie !)

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 17/01/2019 à 12:29

Ce ne sont pas des doléances qui font avancer les choses mais des propositions constructives pour contrecarrer la politique de Jupiter.

Signaler Répondre

avatar
Page le 17/01/2019 à 11:20

Cahier de doléances de la Mairie de Lyon 5

Bonjour
Je suis contre la suppression ou l'abaissement drastique des impôts. Diminuer les impôts signifie diminuer les services publics pour les transférer au privé avec augmentation des coûts pour l'usager. Donc la baisse des impôts implique contrairement à ce que beaucoup pense une diminution du pouvoir d'achat et non pas une augmentation.
Par contre je suis pour une répartition plus juste du poids des impôts (de toutes sortes): rendre beaucoup plus progressif l'impôt en exonérant au maximum les populations les plus démunies.

Je suis contre les nationalisations qui consistent à transférer des recettes de l'état vers les actionnaires avec pour conséquence l'augmentation de l'imposition pour combler le manque à gagner pour l'état. Donc appauvrir les plus pauvres et enrichir les plus riches. Ce transfert inadmissible des richesses nationales contribue au creusement des ressources entre les classes sociales comme cela est depuis des années.
Quelle motivation autre qu'idéologique et de "copinage" pour nationaliser la "Française des Jeux" comme cela est en cours. Renationalisons les autoroutes privatisées par la droite et le PS (Jospin)

- Je propose un encadrement des loyers de manière à lutter contre la discrimination sociale et spatiale notamment dans les centres urbains.
- Je propose de fixer une limite supérieure (2 ou 3 à étudier) au nombre de logements propriétés de toute personne physique ou morale (sauf bailleurs sociaux ou collectivité) de manière à lutter contre la spéculation immobilière notamment en direction des fonds de pension.

Signaler Répondre

avatar
SPARTACUS le 17/01/2019 à 10:50
un peu de bon sens a écrit le 17/01/2019 à 10h33

+1

Et en même temps, le plus gros impôt, la TVA, est payée par tous...
Ceci dit, l'impôt unique et progressif est la seule bonne solution, pour envoyer aux oubliettes toutes les usines à gaz et autres taxations obscures...qui nous coûtent très cher...

Signaler Répondre

avatar
un peu de bon sens le 17/01/2019 à 10:33
Charles. a écrit le 17/01/2019 à 09h18

Moins de la moitié des Français paient l’impôt sur le revenu et 20% seulement la taxe d'habitation.....

Y a t'il des "sous-Français" à opposer aux "vrais-Français" imposés ?

Il faut l’impôt pour tous suivant ses moyens...

Stop aux privilèges de certains ( élus, presse etc.)

Faire payer en France les exilés qui y ont leur activité ...chefs d'entreprises, sportifs, comédiens etc.

+1

Signaler Répondre

avatar
SPARTACUS le 17/01/2019 à 10:28

Pourra-t-on évoquer la " lâcheté et l'irresponsabilité" (Sic, lire Davet et Lhomme, auteurs de Inch'Allah, ouvrage sorti récemment) de Gérard Collomb dans la gestion de l'islamisme et du communautarisme en France!
Parce qu'au fond, cette dimension est la plus importante dans l'origine de la crise des Gilets jaunes. Cherchez pourquoi!

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 17/01/2019 à 09:37
Charles. a écrit le 17/01/2019 à 09h18

Moins de la moitié des Français paient l’impôt sur le revenu et 20% seulement la taxe d'habitation.....

Y a t'il des "sous-Français" à opposer aux "vrais-Français" imposés ?

Il faut l’impôt pour tous suivant ses moyens...

Stop aux privilèges de certains ( élus, presse etc.)

Faire payer en France les exilés qui y ont leur activité ...chefs d'entreprises, sportifs, comédiens etc.

L'argent est "liquide" par définition,

jamais vous n'arriverez à éviter les détournements et les "astuces". Même des partis "de gauches" avaient un temps des "bureaux d'études" qui étaient là pour "ramasser du fric".
Et sous de Gaule, c'était la même fuite en Suisse.

Les magouilles sont intrinsèques à l'utilisation du fric qui est un outil basé sur la rareté relative.

Signaler Répondre

avatar
Charles. le 17/01/2019 à 09:18

Moins de la moitié des Français paient l’impôt sur le revenu et 20% seulement la taxe d'habitation.....

Y a t'il des "sous-Français" à opposer aux "vrais-Français" imposés ?

Il faut l’impôt pour tous suivant ses moyens...

Stop aux privilèges de certains ( élus, presse etc.)

Faire payer en France les exilés qui y ont leur activité ...chefs d'entreprises, sportifs, comédiens etc.

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 17/01/2019 à 08:59
Impressionnant a écrit le 17/01/2019 à 08h32

Les maux récurrents qui plombent notre pays: fiscalité et législation étouffantes, centralisme.

"...............Les maux récurrents qui plombent notre pays.............."

"........fiscalité........" : la guerre pour le fric

"................. législation étouffantes................" : des lois compliquées qui peuvent se contredire, tout ça parce que les conflits d'intérêts se bouffent entre eux et que sans lois compliquées, pas besoin d'avocats, conseillés fiscalistes, etc, pour connaître ces méandres.

".......... centralisme............" : centralisme ou baronnie, même merdier : la solution est la démocratie réelle directe.

Signaler Répondre

avatar
Impressionnant le 17/01/2019 à 08:32

Les maux récurrents qui plombent notre pays: fiscalité et législation étouffantes, centralisme.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.