Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Bernard Rivalta hausse le ton

Le président du SYTRAL, le syndicat de transports qui gère les TCL, se sent écarté dans le premier appel à projets pour les transports collectifs en site propre, lancé par le gouvernement pour le Grenelle de l’Environnement.

Un appel qui prévoit de soutenir cinquante projets de transports collectifs d’ici 2011. Concrètement, 800 millions d’euros ont été répartis entre les plus grandes agglomérations françaises : 28 millions pour Lyon, 82 millions pour Montpellier ou encore 42 millions pour Bordeaux. Mais le responsable des Transports en Commun Lyonnais ne s’y retrouve pas : selon lui, l’agglomération lyonnaise doit bénéficier d’une aide de 55 à 60 millions d’euros, mais l’Etat a décidé d’accorder un chèque de 28 millions d’euros. "Ce que je souhaite, c’est qu’on ne décide pas de Paris de façon unilatérale avec des techniciens du ministère des Transports ou des responsables de l’Etat. Je souhaite plutôt qu'on prenne en compte les réalités du terrain, commente Bernard Rivalta. On ne peut pas réaliser la deuxième phase du tramway T4 (NDLR : de Jet d’Eau-Mendès France jusqu’à la Part-Dieu, puis vers la Doua) ou le prolongement de la ligne B du métro vers Oullins, en passant sous le Rhône à 35 mètres de profondeur, sans y mettre les moyens."

« Les projets vont se réaliser et ce sont les Lyonnais qui vont payer »

Le président du SYTRAL a cependant annoncé que les investissements ne s’arrêteraient pas. Dès la fin de cette année, les travaux de prolongement de la ligne T2 du tramway vers Eurexpo ou d’adaptation de la ligne T3 pour l’arrivée de Leslys devraient commencer. "Il va falloir compenser le manque de financement de l’Etat et la perte du versement transport par de possibles augmentations de la billettique ou des impôts locaux dans les prochaines années" ajoute-t-il. "Les projets vont se réaliser et ce sont les Lyonnais qui vont payer."

Une lettre à Fadela Amara

Bernard Rivalta a en fait appris l’attribution de ce budget par l’intermédiaire d’une lettre de Jean-Louis Borloo, le ministre de l'Ecologie et du Développement Durable, qui lui demande de repousser certains projets à la fin de l’année 2010. Le responsable lyonnais déplore alors "que c’est à travers le Grand Paris que tous les espoirs sont mis, et que les grandes agglomérations comme Lille, Marseille ou Lyon récoltent ce qui reste." Le patron du syndicat des transports incite également les riverains du quartier des Minguettes "à écrire à Fadela Amara, la secrétaire d’Etat chargée de la politique de la Ville, pour que celle-ci fasse pression afin d’obtenir plus de rames pour la ligne T4." Inaugurée il y a plus de deux semaines, la liaison entre Lyon et le sud de l’agglomération serait déjà saturée.

Gwenaël Windrestin



Tags : rivalta | sytral | TCL | transports | bernard |

Commentaires 1

Déposé le 08/05/2009 à 00h38  
Par Zemba Citer

28 millions pour Lyon pour une ville connaissant déjà la saturation de ses transports. Vraiment injuste. On ne peux même plus circuler dans la Ligne D du métro de Lyon aux heures de pointe.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.