Usine Safran à Feyzin : la Région lâche le projet

Usine Safran à Feyzin : la Région lâche le projet
Etienne Blanc - LyonMag

Etienne Blanc, le vice-président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, a décidé de ne plus participer au financement du projet de l’usine Safran. Lundi, il a eu le sentiment d’être évincé de la visite du président de la République.

Le soir même, quelques heures après la visite présidentielle du site de Villeurbanne, Etienne Blanc a annoncé que la Région ne supportera plus le projet financièrement.

La construction de la future usine, qui devrait ouvrir en 2024, coûte 26 millions d’euros d’aide publique à l’Etat. La Région avait assuré participer à hauteur de 4,1 millions d’euros, mais ce n’est plus d’actualité depuis la décision d’Etienne Blanc.

Le vice-président de la Région a pris cette décision car il estime que l’Elysée l’aurait exclu de la visite et manqué de respect. Alors qu’il représentait la Région, il aurait été maintenu à l’écart par le service de sécurité. Pour Etienne Blanc, c’est impardonnable. Selon la eux, "la Région a systématiquement, et à dessein, été écartée de toutes les discussions politiques et techniques au profit des seuls acteurs de la majorité présidentielle".

Confronté à ces accusations, le palais présidentiel regrette la perte de ce financement et Emmanuel Macron appelle à la cohésion.

Ce mardi, Etienne Blanc a affirmé que "nous sommes choqués par ce comportement. Ce sectarisme d’un autre âge n’a plus sa place à l’heure où il faut concentrer nos moyens pour accompagner l’industrie dans sa mutation économique".

23 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Saturé par ces conneries le 23/07/2019 à 21:20

Et bien un peu gonflé monsieur Blanc. Il est prèt à financer une usine d'embouteillage de l'eau de Divonne un projet insensé à l'heure du réchauffement climatique et du manque d'eau dramatique qui en résulte. Toute la région serait impactée très négativement si cela ce réalisait et pour très peu d'emplois créés on parle d'une petite dizaine. Par contre parce qu'il est vexé il ne veut plus soutenir avec l'argent de nos impôts un projet qui lui serait pourvoyeur d'emplois. Bon vote Lyon Étienne arrive.

Signaler Répondre

avatar
depuis quand ? le 20/07/2019 à 11:25
Coucou coucou a écrit le 20/07/2019 à 09h08

Ceux qui veulent des subventions de la Région pour créer des emplois savent maintenant qu’il faut recevoir ce Monsieur avec des petits fours, la presse nationale et une haie d’honneur des salariés. Comme au bon vieux temps de Ceausescu. Monsieur Blanc, l’argent de la Région et les emplois ne doivent pas être pris en otage par votre campagne électorale et votre ego. Vous êtes lamentable.

ce genre de chose existe depuis très longtemps et ce n'est pas prêt de s'arrêter !

Signaler Répondre

avatar
Coucou coucou le 20/07/2019 à 09:08

Ceux qui veulent des subventions de la Région pour créer des emplois savent maintenant qu’il faut recevoir ce Monsieur avec des petits fours, la presse nationale et une haie d’honneur des salariés. Comme au bon vieux temps de Ceausescu. Monsieur Blanc, l’argent de la Région et les emplois ne doivent pas être pris en otage par votre campagne électorale et votre ego. Vous êtes lamentable.

Signaler Répondre

avatar
Lamentable le 12/07/2019 à 18:59
Comportement de gosse a écrit le 09/07/2019 à 20h57

"Etienne Blanc, le vice-président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, a décidé de ne plus participer au financement du projet de l’usine Safran. Lundi, il a eu le sentiment d’être évincé de la visite du président de la République"...

Oh bichon, il boude parcequ'il s'est senti évincé, le pauvre bichounnet!!!

Le mec serait prêt à mettre en péril des centaines d'emplois juste parcequ'il a pas été invité aux petits fours... lamentable

Signaler Répondre

avatar
Flobert le 12/07/2019 à 18:25

J’avais lu qu’il y avait un plan d’expropriation à Feyzin PPRT à cause de TOTAL GAZ et la gare de triage ?

Signaler Répondre

avatar
Une honte le 11/07/2019 à 12:03

Encore des financements publics pour une entreprise privée ? C'est quoi ce bordel ?

Signaler Répondre

avatar
Myoroland le 10/07/2019 à 21:58

Pas mécontent qu'il ne soiit plus dans le Pays de Gex...

Signaler Répondre

avatar
un citoyen en colère le 10/07/2019 à 20:22

Monsieur, depuis combien d’années gérez-vous les dossiers de la Région en fonction du respect du protocole ? Où est donc passé l’intérêt général de votre action publique ?

Signaler Répondre

avatar
No pasarAin le 09/07/2019 à 21:05

Blanc est resté le petit maire de Divonne-les-Bains, il ne sait pas se réjouir de la création d'emplois industriels dans la métropole. Quelle honte!

Signaler Répondre

avatar
kumer le 09/07/2019 à 21:03

Serions nous dans une cour d école tu ne m as pas parlé alors je ne te parle plus ????

Signaler Répondre

avatar
Comportement de gosse le 09/07/2019 à 20:57

"Etienne Blanc, le vice-président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, a décidé de ne plus participer au financement du projet de l’usine Safran. Lundi, il a eu le sentiment d’être évincé de la visite du président de la République"...

Oh bichon, il boude parcequ'il s'est senti évincé, le pauvre bichounnet!!!

Signaler Répondre

avatar
Toutpartenvrille le 09/07/2019 à 20:19

Après Safran... c’est pas une grosse perte non plus

Signaler Répondre

avatar
Jmb le 09/07/2019 à 19:52

Comme dabe ils vont faire des promesses pour baiser les electeurs.
Faite leur plus confiance mais aller voter
N ayez pas peur de voter pour le rassemblement nationale. Ils en ont tous peur.car tous seul sans aucun autre partie ils ont fait un bon score au européenne.
Pensé y.

Signaler Répondre

avatar
blanc bennet le 09/07/2019 à 15:59

la premiere question a se poser:
qui a mis en place ce systeme de fincancement et convaincu SAFRAN de s ilmplenter dans la region?
--> certainement pas le gouvernement et encore moins le président

a ce titre, Macron tire la couleur a lui, gratos, et sert la cause de LREM pour les municipales
... je crois qu on appel ca de l intox!!!! et les medias dans tout ca? aucun journaliste pour denoncer cela?


en ce qui concerne Etienne Blanc, parachuté, et lacheur de ses electeurs au profit de sa carriere perso... par contre, il se gourre dans sa communication...

tout ce cirque montre bien une chose : les LR ne veulent surtout pas gagner les elections municipales!!!!!


ce genre de comportement est honteux... de la part de MAcron comme de Blanc

Signaler Répondre

avatar
jerome69 le 09/07/2019 à 15:57

Une fois de plus les politiques montrent que ce qui les intéressent c'est leur gueule et non l'avenir des concitoyens. quelque soit leur camps. apres il feront les pleureuse sur le taux d'abstention...

Signaler Répondre

avatar
Stilman le 09/07/2019 à 14:27

Son ego et son caprice de frustré d'estrade contre le développement économique et l'emploi...
Les électeurs apprécieront ce sens de l'intérêt général en fonction de sa fierté personnelle.

Signaler Répondre

avatar
corsica69 le 09/07/2019 à 11:57

le copinage blein macron abien fonctionnait
c'est ca la macronie pire qu'avant

Signaler Répondre

avatar
ChrisP le 09/07/2019 à 10:53

C'est vrai qu'en matière de sectarisme, Wauquiez et Blanc sont des connaisseurs !

Signaler Répondre

avatar
Kessy le 09/07/2019 à 10:44

olalala, pauvre petit bichon, on l'a pas invité alors qu'il n'avait rien à y faire...
Et sinon, il s'occupe un peu de ses Divonnais qui se battent contre une usine d'embouteillage de la seule source de la ville, qui va finir sur la table des Chinois et polluer le pays de Gex comme Nestlé le fait à Vittel en polluant les nappes ???
Bah non, Môssieur préfère s'occuper de SA campagne lyonnaise (où personne ne le connait et s'en tape !), encore un technocrate plus inquiet de sa position que des questions sociétales !!

Signaler Répondre

avatar
Eva le 09/07/2019 à 10:07

Bravo!
Cette hegemonie de LREM est incroyable et effrayante!
Ils ont oublié Benalla et les Gillets Jaunes !
ces manières de faire sont nulles et j'ai honte pour mon pays.
Bravo monsieur Blanc de les remettre à leur place.

Signaler Répondre

avatar
mirou69 le 09/07/2019 à 09:45

Il est vexé le maire de Divonne les Bains!!! Il n’a pas compris qu’on ne veut pas de lui à Lyon!

Signaler Répondre

avatar
Hum le 09/07/2019 à 09:31

Macron se fait sa pub et prépare le terrain aux candidats LaREM pour les municipales.
En balançant des gros chèques à 26M€.
Facile non ?

Signaler Répondre

avatar
Erreur le 09/07/2019 à 09:23

première grosse erreur d'E.Blanc..il passe pour celui qui "casse" l'emploi et le dévelopement d'entreprises..il tombe droit dans le piège..aïe comment élire un tel "stratège?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.