Une première ligne de bus TCL desservira l'aéroport de Lyon dès lundi - VIDEO

Attendue depuis des années par les anti-RhônExpress, la ligne 47 ralliera la Z.I. Meyzieu à l'aéroport de Lyon St-Exupéry en 35 minutes dès ce lundi.

Une première ligne de bus TCL desservira l'aéroport de Lyon dès lundi - VIDEO
Les élus lors de l'inauguration - LyonMag.com

Trois arrêts seront desservis : Aéroport St-Exupéry gare routière, Aéroport St-Exupéry Air Parc et Aéroport St-Exupéry Rond-Point Ouest. Ce vendredi, le Sytral a annoncé à la CCEL (communauté de commune de l’Est lyonnais) la mise en place dès ce lundi de la ligne 47, qui permettra aux usagers de rejoindre l'aéroport en bus depuis Meyzieu. La ligne 48, qui ira de Genas Bornicat à l'aéroport en 30 minutes, arrivera quant à elle dès janvier 2020. Les bus mis en service, au nombre de neuf, rouleront au gaz naturel.

Ces bus seront connectés au reste du réseau, en l'occurrence les lignes 28, 29, 32, Zi2 et le tram T3 pour la 47 : "ce sont deux nouvelles lignes qui vont desservir l'Est lyonnais et qui permettront aussi de desservir l'ensemble des zones de l'aéroport. Il est important d'offrir cette alternative. (…) C'était une nécessité pour le territoire de l'Est lyonnais et pour accompagner la dynamique économique de nos territoires", explique Fouziya Bouzerda, présidente du Sytral.

Un trajet 8 fois moins cher

Cela ne va pas pour déplaire à Paul Vidal, maire de Toussieu : "on a souffert pendant quelques années dans l'Est lyonnais de ce manque et aujourd'hui je suis très satisfait de ces lignes 47 et 48. (…) Les jeunes démunis ou ceux qui ont peu d'argent pourront venir prendre l'avion pour moins cher." Et l'élu de regretter tout de même : "la partie entre Toussieu et Saint-Laurent-de-Mûre n'est pas du tout en place. On a Saint-Pierre-de-Chandieu et Toussieu qui sont un peu isolés des autres communes."

Ce service sera proposé au même tarif que les autres lignes TCL, soit 1,90 euros le ticket à l'unité, quand le RhônExpress offre une prestation au tarif de 15,20 euros. Si le trajet est 8 fois moins cher, sa durée est multipliée par deux quand on considère la Part-Dieu comme point de départ (30 minutes en RhônExpress contre 1 heure avec le réseau TCL). Outre les lignes TCL, le Sytral souhaite créer d'autres services : "nous avons des négociations avec RhônExpress pour opérer une alternative avec des cars et des bus pour desservir l'aéroport", affirme Fouziya Bouzerda. Cela pourrait ressembler à un autocar qui partirait du centre-ville pour un prix compris aux alentours de 8 euros.

Mais convaincre le RhônExpress ne sera pas chose aisée. La société a d'ores et déjà fait appel du jugement autorisant la mise en place des lignes TCL : "L'enjeu, c'est d'offrir exactement toutes les offres qui peuvent satisfaire tous les usagers", argumente Fouziya Bouzerda. Mais quel que soit les recours de RhônExpress, TCL a déjà gagné une bataille.

25 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Gégé la magou!lle le 04/09/2019 à 09:51
Bozo a écrit le 30/08/2019 à 15h58

Comment le scandale du monopole Rhône-express peut il exister en France en 2019 ?

Grâce à des gens comme Michel Mercier, proche de la sphère LREM...
Les frères .: rois de la magouille, du copinage, du népotisme, des marchés truqués.
Le tout aux dépens du contribuable.

Signaler Répondre

avatar
et en même temps le 04/09/2019 à 09:13

Après essai ce mardi 3 septembre. En T3, il faut 25' pour relier Part-Dieu Villette à Meyzieu , puis 25' de Meyzieu à Saint Exupéry en bus 47, arrêt devant l'aérogare n°1. Donc prévoir 1h et le prix d'un ticket ou abonnement TCL. Pour limiter le temps de parcours, si possible, arriver 10/15' avant le départ du bus de Meyzieu. Lacunes pour l'instant, pas d'horaires affichés? ni de logo TCL à l'arrivée aérogare n°1. Dans le bus, pas d'emplacement pour les gros bagages (possible en enlevant un ou 2 rangs de sièges) ou dans la trappe à bagages? Régularité moindre qu'avec le Rhône-Express (gare TGV) mais l'arrêt de ce dernier est plus éloigné de l'aérogare n°1 que celui du bus. En conclusion, il y aura 2 groupes de passagers (Rhône-Express (voyageurs professionnels, aisés, pressés….), bus 47 (routards, familles, vacanciers, budgets…) Donc le choix se fera entre temps et coût. Attention aux jours et heures d'affluence avec gros bagages !

Signaler Répondre

avatar
Bouli le 02/09/2019 à 13:13

J’ai pris la navette bus nickel ! Content de payer 1,90 pour aller à Lyon.

Signaler Répondre

avatar
a côté de la plaque le 01/09/2019 à 09:45
Sakura a écrit le 01/09/2019 à 03h05

Pour trahir, faut il encore appartenir a un groupe, qu il.soit politique,,religieux ou culturel ou a une catégorie sociale. Vu que je refuse et refuserais toujours d être mise dans une case, je ne dois fidélité a personne. Et de fait je suis libre de penser et dire ce que je veux,que cela aille ou.pas dans le sens de la catégorie â laquelle la norme voudrait m enfermer..Après que cela vous plaise ou.pas,c est votre problème, pas le mien.

Cela me fera toujours rire que les gens utilisent l'argument de la liberté de penser pour justifier leurs opinions indignes et ineptes.
La liberté de penser ne signifie pas que toute opinion est bonne.

Vous dîtes qu'il y a du travail, c'est sûr qu'il y a toujours des exploiteurs à la recherche de gens à exploiter, mais les gens aspirent à vivre sans être exploités et le problème c'est que les castes et corporations empêchent le plus souvent les nouveaux arrivants les jeunes de faire eux aussi le travail salarié ou indépendant qui leur plaît. Et les gens comme vous qui cautionnent cet état de fait sont des traîtres.

Signaler Répondre

avatar
a côté de la plaque le 01/09/2019 à 09:35
Sakura a écrit le 01/09/2019 à 03h05

Pour trahir, faut il encore appartenir a un groupe, qu il.soit politique,,religieux ou culturel ou a une catégorie sociale. Vu que je refuse et refuserais toujours d être mise dans une case, je ne dois fidélité a personne. Et de fait je suis libre de penser et dire ce que je veux,que cela aille ou.pas dans le sens de la catégorie â laquelle la norme voudrait m enfermer..Après que cela vous plaise ou.pas,c est votre problème, pas le mien.

Vous refusez d'être catalogué ou mis dans un groupe peut être mais je vous rassure vous n'êtes pas de le même groupe que les élus. Et puisque vous refusez d'être dans le groupe du peuple vous ne devriez pas avoir le droit de vote. Je vous confirme que vous trahissez votre groupe, et pour quelqu'un qui se dit hors groupe vous ne tarissez pas de sermonts à l'égard du groupe.

Signaler Répondre

avatar
ano69 le 01/09/2019 à 04:47

Les 15,20€ de tram seraient intéressants s'il était vraiment rapide! car faire plusieurs arrêts ne permet vraiment pas de rapprocher l'aéroport du centre ville !

Du coup, un car comme avant est très bien! il mettait a peu près 40 min!

Signaler Répondre

avatar
Sakura le 01/09/2019 à 03:05
impossible a écrit le 31/08/2019 à 17h26

Regardez ces élus se pavaner sur la photo pour les TCL. Vous croyez qu'ils sont venus en bus ? Certainement pas ! Ils sont venus en voiture de fonction avec chauffeur, seuls les gens comme Sakura sont contents de se faire avoir par les élus et les privilégiés, les gens comme Sakura sont autant le problème que les élus qui se servent avant de servir, ils nous trahissent en étant de leur côtés.

Pour trahir, faut il encore appartenir a un groupe, qu il.soit politique,,religieux ou culturel ou a une catégorie sociale. Vu que je refuse et refuserais toujours d être mise dans une case, je ne dois fidélité a personne. Et de fait je suis libre de penser et dire ce que je veux,que cela aille ou.pas dans le sens de la catégorie â laquelle la norme voudrait m enfermer..Après que cela vous plaise ou.pas,c est votre problème, pas le mien.

Signaler Répondre

avatar
impossible le 31/08/2019 à 17:26

Regardez ces élus se pavaner sur la photo pour les TCL. Vous croyez qu'ils sont venus en bus ? Certainement pas ! Ils sont venus en voiture de fonction avec chauffeur, seuls les gens comme Sakura sont contents de se faire avoir par les élus et les privilégiés, les gens comme Sakura sont autant le problème que les élus qui se servent avant de servir, ils nous trahissent en étant de leur côtés.

Signaler Répondre

avatar
Trajet caché le 31/08/2019 à 13:42

Le trajet n'est pas disponible dans l'application "TCL" même en sélectionnant lundi.

Signaler Répondre

avatar
En taule le 31/08/2019 à 12:39
Sturlat. a écrit le 31/08/2019 à 10h21

.... et il est étonnant que celui qui a signé ce contrat pourri soit encore en liberté et s'amuse à détruire un autre territoire..... la justice lyonnaise toujours pas purgée ?

Bien sûr, les responsables sont les élus qui ont signés ça.
Ils ont forcément pris des pots de vin pour faire un contrat si déséquilibré

Signaler Répondre

avatar
Sturlat. le 31/08/2019 à 10:21
Business is business, mais il y a des limites quand même ! a écrit le 30/08/2019 à 17h58

et là on a abandonné la notion de service public, fonction élémentaire de cette desserte, puisqu'ils s'en mettent plein les fouilles et que les bénéfices contribuent à renflouer les bénéfices d'une autre société, TRANSDEV, dont les dirigeants se rémunèrent à s'en faire peter l'estomac sans aucune justification

D'autant que si le CA ne couvrait pas les dépenses, ce contrat concocté savamment par le bénéficiaire allait jusqu'à prévoir de mutualiser les pertes avec la collectivité, mais rien n'était prévu dans le sens contraire

Ça prend presque l'allure de détournement de biens publics ou bien j'm'y connais rien !

En tout cas, c'est franchement indécent et je regrette que les contractants de la collectivité n'ait pas vu ces énormes trous dans le contrat exorbitant de droit commun

.... et il est étonnant que celui qui a signé ce contrat pourri soit encore en liberté et s'amuse à détruire un autre territoire..... la justice lyonnaise toujours pas purgée ?

Signaler Répondre

avatar
impossible le 31/08/2019 à 09:52
pie69 a écrit le 30/08/2019 à 21h48

Arrêtez avec les chômeurs : du boulot il y en a c’est juste que personne veut bosser ! T’as de feignant et bons à rien !!!!

Je comprends les quelques gens qui ne veulent plus bosser, tout est fait pour empêcher les travailleurs pauvres de travailler, on les oblige à prendre les transports en commun, sauf qu'il n'y a pas assez de bus pour tout le monde, les trajets durent deux fois longtemps qu'en voiture. Les riches habitent à 30km de Lyon à la campagne et peuvent se permettre de venir en voiture en 30 minutes quand le pauvre mettra 1 heure en transport en commun pour aller au même endroit alors qu'il habite dans la ville d'à côté !
Au bout de quelques années le pauvre se décourage, c'est normal.

Signaler Répondre

avatar
prince de bel air le 31/08/2019 à 09:46
pie69 a écrit le 30/08/2019 à 21h48

Arrêtez avec les chômeurs : du boulot il y en a c’est juste que personne veut bosser ! T’as de feignant et bons à rien !!!!

Personne veut bosser ? Que vous êtes niais, et nul en grammaire en plus.

Signaler Répondre

avatar
Sakura le 31/08/2019 à 08:25
pie69 a écrit le 30/08/2019 à 21h48

Arrêtez avec les chômeurs : du boulot il y en a c’est juste que personne veut bosser ! T’as de feignant et bons à rien !!!!

Ou du travail, il y en.a. Le problème vient du fait qu il faut faire un travail sur soi, pour accepter d aller bosser dans des secteur ne relevant pas de notre formation.initiale ou dévalorisant à nos yeux ou ceux de la société. Et de fait certains préfère rester de longs mois ou années au chômage,,que d accepter certains boulot en.attendant de trouver le poste qu il leur convient.

Signaler Répondre

avatar
RE-Business is business, mais il y a des limites quand même ! le 31/08/2019 à 08:23

Je corrige une erreur de frappe :

et là on a abandonné la notion de service public, fonction élémentaire de cette desserte, puisqu'ils s'en mettent plein les fouilles et que les bénéfices contribuent à renflouer les DEFICITS d'une autre société, (TRANSDEV), dont les dirigeants se rémunèrent à s'en faire peter l'estomac sans aucune justification

D'autant que, dans ce contrat de concession, savamment concocté et dicté par son bénéficiaire , il était prévu que si le chiffre d’affaires ne permettait pas l'équilibre, de mutualiser les pertes avec la collectivité, mais rien n'était prévu dans le sens contraire, si les bénéfices écrasaient le gâteau
Facile dans ces conditions de 'prendre des risques" quand ils sont sans risques !

Ça prend presque l'allure de détournement de biens publics cette affaire là, ou bien j'm'y connais rien !

En tout cas, c'est franchement indécent et je regrette que les contractants de la collectivité n'ait pas vu et fait barrage à ces énormes trous dans le contrat exorbitant de droit commun

Signaler Répondre

avatar
Sakura le 31/08/2019 à 08:17
Tara64ans a écrit le 30/08/2019 à 16h49

Bravo pour le bus de l'aéroport, par contre pas bravo pour l'abonnement des chômeurs qui passe de 9,20 a 18,40. Multiplier par 2 le tarif solidaire d'un coup ! Quelques questions sur le salaire des dirigeants. Les allocations de 500€ ont été multipliées par 2 pour les chômeurs de longue durée ? Je ne crois pas...

18 euros par mois pour se déplacer,, chercher du boulot c est pas la mer à boire même pour un.chômeur.,. .
Quand j étais au chômage,j aurais bien.aimé pouvoir me payer ce genre d abonnement,,ah mais suis je bête ,il n.y avait pas de transport en.commun ou je vivais et donc j étais obligée d avoir une voiture pour me déplacer ,,chercher du boulot et j en avais pour plus de 80 euros de frais par mois.
Donc ne vous déplaise, 18 euros ce n.est rien ...
La solidarité ne veut pas dire gratuité,..

Signaler Répondre

avatar
pie69 le 30/08/2019 à 21:48

Arrêtez avec les chômeurs : du boulot il y en a c’est juste que personne veut bosser ! T’as de feignant et bons à rien !!!!

Signaler Répondre

avatar
Oups le 30/08/2019 à 19:24

La société RhonExpress a perdu un oeil, maintenant il faut lui arraché un bras.

Signaler Répondre

avatar
Business is business, mais il y a des limites quand même ! le 30/08/2019 à 17:58

et là on a abandonné la notion de service public, fonction élémentaire de cette desserte, puisqu'ils s'en mettent plein les fouilles et que les bénéfices contribuent à renflouer les bénéfices d'une autre société, TRANSDEV, dont les dirigeants se rémunèrent à s'en faire peter l'estomac sans aucune justification

D'autant que si le CA ne couvrait pas les dépenses, ce contrat concocté savamment par le bénéficiaire allait jusqu'à prévoir de mutualiser les pertes avec la collectivité, mais rien n'était prévu dans le sens contraire

Ça prend presque l'allure de détournement de biens publics ou bien j'm'y connais rien !

En tout cas, c'est franchement indécent et je regrette que les contractants de la collectivité n'ait pas vu ces énormes trous dans le contrat exorbitant de droit commun

Signaler Répondre

avatar
usager le 30/08/2019 à 17:07
Bozo a écrit le 30/08/2019 à 15h58

Comment le scandale du monopole Rhône-express peut il exister en France en 2019 ?

Le reseau de rail est au 2 tiers sytral , 1 tiers departement, le contrat de concession Rhone Express a ete signée par Michel Mercier. Quand aurons nous une veritable investigation sur ces contrats dits publiques.privés ?

Signaler Répondre

avatar
Tara64ans le 30/08/2019 à 16:49

Bravo pour le bus de l'aéroport, par contre pas bravo pour l'abonnement des chômeurs qui passe de 9,20 a 18,40. Multiplier par 2 le tarif solidaire d'un coup ! Quelques questions sur le salaire des dirigeants. Les allocations de 500€ ont été multipliées par 2 pour les chômeurs de longue durée ? Je ne crois pas...

Signaler Répondre

avatar
Alain 2 le 30/08/2019 à 16:39

Nos amis prolétaires vont être contents, il vont pouvoir partir en excursion...

Signaler Répondre

avatar
axel le 30/08/2019 à 16:36

ok pout un 1 ticket a 5 euros s'il va plus vite

Signaler Répondre

avatar
De Lyon le 30/08/2019 à 15:59

Confiez donc le RhonExpress aux TCL, et qu'on n'en parle plus.

OK pour un ticket à 5 euros si il va deux fois plus vite que le bus, mais pas plus.

Signaler Répondre

avatar
Bozo le 30/08/2019 à 15:58

Comment le scandale du monopole Rhône-express peut il exister en France en 2019 ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.