Paul Bacot : "En 2020 à Lyon, deux scrutins simultanés mais complètement différents et distincts"

Paul Bacot, professeur émérite de sciences politiques, est l’invité ce lundi matin de Gérard Angel, dans les Coulisses du Grand Lyon.

Paul Bacot : "En 2020 à Lyon, deux scrutins simultanés mais complètement différents et distincts"
Paul Bacot et Gérard Angel - LyonMag

L’an prochain, les habitants de la Métropole de Lyon voteront à la fois aux municipales et aux métropolitaines. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que pas grand monde est au courant, ni ne comprend comment cela fonctionne.

"Ce sont deux scrutins simultanés mais complètement différents et distincts. Contrairement à ce qui s’est fait en 2014 lorsque les conseillers de la communauté urbaine avaient été élus en même temps que les municipaux, ils étaient fléchés", rappelle Paul Bacot, auteur d’un ouvrage sur le sujet (La métropole de Lyon et les élections métropolitaines, Alain Sitbon Éditions).

 

Pourquoi ne pas avoir organisé le scrutin des métropolitaines en même temps que les départementales, puisque la Métropole de Lyon a récupéré les compétences du Nouveau Rhône, qui a disparu sur son territoire ? "Je serais tenté de partager ce point de vue car on considère que la Métropole est assimilable et assimilée à un Département. Ça porte effectivement à confusion".

 

Au conseil de la Métropole en 2020, toutes les communes ne seront plus forcément représentées : "Tant que c’était un établissement public de coopération intercommunal comme on en a des centaines en France, elle n’était pas tenue par la proportionnalité. La moindre petite commune des Monts d’Or avait de toute manière un représentant : le maire. Ce qui veut dire que les Lyonnais ou les Villeurbannais étaient nettement sous-représentés. Ce ne sera plus possible en 2020, on ne peut pas avoir pour les petites communes une garantie de représentation", indique Paul Bacot.

 

Les Coulisses du Grand Lyon à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en vidéo sur LyonMag.com.

 

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
caracalla le 21/10/2019 à 10:16

Juste analyse. Il peut être responsable du PS a Villefranche ou de ce qu’il en reste. Cela n’enlève rien à la pertinence de l’ouvrage et du propos

Signaler Répondre

avatar
Caladois le 21/10/2019 à 09:55

Paul Bacot, professeur émérite de sciences politiques et responsable de la section PS de Villefranche, ou plutôt de ce qu'il est reste.

Signaler Répondre

avatar
Grand gognand le 21/10/2019 à 09:05

La plupart des personnes avec qui je parle de la Métropole ne savent pas ce que c'est et encore moins à quoi elle sert...et ignorent qu'ils devront voter en 2020 pour élire leurs représentants...
Ils ne connaissent que leur maire...
alors qu'aujourd'hui les communes n'ont plus beaucoup de compétences propres autres que l’entretien des écoles primaires et des cimetières...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.