Etienne Blanc : "A quatre dans un mouchoir pour les municipales à Lyon"

Etienne Blanc, candidat LR aux municipales 2020 à Lyon, est l’invité ce jeudi matin de Gérard Angel, dans les Coulisses du Grand Lyon.

Etienne Blanc : "A quatre dans un mouchoir pour les municipales à Lyon"
Etienne Blanc et Gérard Angel - LyonMag

Notre sondage Opinion Way crédite Etienne Blanc de 18% d’intentions de vote pour le premier tour des municipales 2020 à Lyon. "Il y a un socle électoral de la droite traditionnelle à Lyon. (…) Ce sondage traduit le fait qu’à Lyon, il y a quatre blocs assez immobiles de 20 à 25%. On est dans un mouchoir", analyse le candidat LR.

L’ancien maire de Divonne-les-Bains n’a toutefois pas un réservoir de voix transcendant. Il doit désormais envisager de s’étendre au centre : "Je ne suis pas le candidat LR, je veux être le candidat d’un vaste rassemblement de la droite et du centre", note Etienne Blanc, qui évoque notamment le cas de Denis Broliquier, maire Les Centristes du 2e arrondissement : "Maintenant, c’est à lui de se positionner. Les discussions ne sont pas achevées et je ne désespère pas que demain il nous rejoigne".

Selon Etienne Blanc, "la tranquilité publique et la sécurité, c’est le sujet dont on nous parle, calmement mais avec beaucoup de détermination". "Il faut présenter des idées bien construites, pas chimériques, et finançables", poursuit le bras droit de Laurent Wauquiez à la Région.

Les Coulisses du Grand Lyon à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en vidéo sur LyonMag.com.

27 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Duduli le 20/11/2019 à 22:41
No pasarAin a écrit le 31/10/2019 à 22h32

Le centre à Lyon, historiquement c'est Michel Mercier, l'homme qui a coûté un milliard (oui 1 MILLIARD!) d'euros au département du Rhône. Bel exemple de gestion!

Mais ce n'est pas étonnât de la part d'Etienne Blanc qui paie à la région 9000 euros par mois un copain chef de service! Et que dire d'Anne Lorne, conseillère régionale, qui vit à New York...

JE VOTERAIS COLOMB CEST LE MEILLEUR

Signaler Répondre

avatar
fake fake wouah le 16/11/2019 à 10:17
No pasarAin a écrit le 31/10/2019 à 22h32

Le centre à Lyon, historiquement c'est Michel Mercier, l'homme qui a coûté un milliard (oui 1 MILLIARD!) d'euros au département du Rhône. Bel exemple de gestion!

Mais ce n'est pas étonnât de la part d'Etienne Blanc qui paie à la région 9000 euros par mois un copain chef de service! Et que dire d'Anne Lorne, conseillère régionale, qui vit à New York...

INTOX FAKE NEWS
mais ça ne marche pas

Tout ce que vous annoncez est sans fondement, ou bien alors apportez les preuves !

Signaler Répondre

avatar
fopa toumélanger le 16/11/2019 à 10:06
Mirou69 a écrit le 31/10/2019 à 09h15

Dans un mouchoir!!!!!! Blanc 18% et Collomlb 30%
Il faut qu'il apprenne à lire.....

N'est ce pas plutôt toi qui devrais te renseigner avant de dire des conneries pareilles ?

Blanc est candidat à la Marie
Colon est candidat à la Métropole

Les deux collectivités n'ont AUCUNE interférence entre elles

Tu vas te sentir tout de suite instruit là, hein ?

C'est vrai que les médias font volontairement l'amalgame, normal ils sont sous emprise (publicité, évenementiels etc qui les nourrissent
et ils prennent le camp de celui qui est censé payer le plus

Signaler Répondre

avatar
LN le 16/11/2019 à 10:03
Soizic a écrit le 16/11/2019 à 09h24

Pourvu qu'il ne revienne jamais à Divonne les Bains qu'il a massacrée et endettée...

ah bon ? le media lyonmag est lu jusqu'à Divonne ?
quel succès ou mieux, quel mensonge de celui qui poste de l'intox comme d'hab

Signaler Répondre

avatar
Élections = pièges à Cons. le 16/11/2019 à 09:56
1/100 de votants? Serait ils encore crédibles ? a écrit le 31/10/2019 à 17h57

Perso,je suis pour l’abstention ,c’est mieux poir renverser les Dictatures.

Exactement. Tous les Carriéristes de la haute bourgeoisie se sont mis Au parti EELV pour justement continuer à mentir et faire croire aux imbéciles que tout aller changer . Mais, les simples d’esprits sont heureusement moins nombreux qu’avant ,mdrrrrrrr.

Signaler Répondre

avatar
Soizic le 16/11/2019 à 09:24

Pourvu qu'il ne revienne jamais à Divonne les Bains qu'il a massacrée et endettée...

Signaler Répondre

avatar
recentrez- vous le 01/11/2019 à 08:39
No pasarAin a écrit le 31/10/2019 à 22h32

Le centre à Lyon, historiquement c'est Michel Mercier, l'homme qui a coûté un milliard (oui 1 MILLIARD!) d'euros au département du Rhône. Bel exemple de gestion!

Mais ce n'est pas étonnât de la part d'Etienne Blanc qui paie à la région 9000 euros par mois un copain chef de service! Et que dire d'Anne Lorne, conseillère régionale, qui vit à New York...

M. Mercier s'est auto-proclamé, patron du Centre à une époque où les partis centristes étaient sous l'influence des barons du Beaujolais ( Mercier, Fialaire et consorts, petits maires du Beaujolais ).La métropole a changé la donne en créant 2 entités: la métropole et le Nouveau Rhône où tous ces politiciens se sont retrouvés désormais esseulés, et tant mieux!..Il est vrai que certains ont tenté de torpiller la création de fédérations métropolitaines pour garder l'emprise sur Lyon, ce fut le cas par exemple, du Parti Radical Valoisien.
l'UDI a aussi créé sa propre fédération métropolitaine.
Mercier, co-créateur avec Collomb de la métropole a voulu jouer sur tous les tableaux en échange de postes prestigieux ( ministre de la justice etc...).Heureusement, il a vu trop gros et ses turpitudes l'ont rattrapé.
Aujourd'hui, le véritable Centre droit à Lyon( qui n'est pas le ventre mou de la République) est incarné par D. Broliquier et ses amis "Les Centristes"ainsi que des anciens non élus du PR Valoisien, dégoûtés de la stratégie de leurs anciens dirigeants nationaux.S' y ajoute également l'UDI qui ne peut faire une route solitaire.
Cela n'a rien à voir avec ces pseudo- centristes de LREM, avec Collomb, Kimeflfeld, Bouzerbé, Brugnera et comagnie qui ne sont que des opportunistes.D'ailleurs, qui aujourd'hui est capable de dé finir ce qu'est le macronisme en terme de ligne politique ?

Signaler Répondre

avatar
ririlyon le 31/10/2019 à 23:32

Je soutiendrai Blanc ! A fond ! Ras le bol de Kimelfeld !!!!!! Collomb c’est bon ! Stop ! Renouvelez un peu vos votes les gauchos !

Signaler Répondre

avatar
No pasarAin le 31/10/2019 à 22:32

Le centre à Lyon, historiquement c'est Michel Mercier, l'homme qui a coûté un milliard (oui 1 MILLIARD!) d'euros au département du Rhône. Bel exemple de gestion!

Mais ce n'est pas étonnât de la part d'Etienne Blanc qui paie à la région 9000 euros par mois un copain chef de service! Et que dire d'Anne Lorne, conseillère régionale, qui vit à New York...

Signaler Répondre

avatar
1/100 de votants? Serait ils encore crédibles ? le 31/10/2019 à 17:57
electeur de Lyon a écrit le 31/10/2019 à 12h47

Votez Blanc

Perso,je suis pour l’abstention ,c’est mieux poir renverser les Dictatures.

Signaler Répondre

avatar
JeanXX1 le 31/10/2019 à 17:33
centrisme a écrit le 31/10/2019 à 11h03

Etienne Blanc ne peut gagner qu'avec les voix du centre droit qui fait parti de l'histoire et de l'ADN lyonnais.
Toutefois, il ne suffit pas d'affirmer qu'il est le candidat de la droite et du centre, il faut que dans l'approche des futures équipes et du projet, il prenne réellement en compte les hommes, les valeurs et le projet centristes tant sur les questions sociétales que sur les questions économiques, sociales et environnementales.
Au centre droit, nous trouvons, "Les Centristes" locaux que Denis Broliquier vient de structurer, les Radicaux Valoisiens et notamment quelques anciens responsables de l'exécutif fédéral qui n'ont pas accepté le mariage forcé avec le Parti Radical de Gauche ( PRG) , lors de la création du Mouvement Radical Social Libéral ( MRSL).Certains se sont d'ailleurs rapprochées de D.Broliquier et continuent ainsi à perpétuer la ligne politique libérale-sociale de J.L.Borloo, leur ancien président.
Quant à l'UDI locale, son accroche à leur président Lagarde, les empêche certainement de franchir le pas de la véritable union....c'est, en quelque sorte, l'histoire de la grenouille qui veut se faire aussi grosse que le boeuf.
M.Blanc, manifestez concrètement et réellement votre attachement au Centre droit et le ciel s'éclaircira.

Sauf que LREM a déjà siphonné les voix du centre. Blanc n'a quasiment aucune marge de progression, c'est plié pour lui.

Signaler Répondre

avatar
Freddy le 31/10/2019 à 17:24

Les ténors LR ont compris que Lyon est imprenable en 2020.

C'est pour ça qu'ils ont laissé Wauquiez imposer son dauphin.

Mais pas de doute, dans 6 mois Blanc disparaitra à nouveau des écrans lyonnais.

Signaler Répondre

avatar
electeur de Lyon le 31/10/2019 à 12:47

Votez Blanc

Signaler Répondre

avatar
L’électeur Ducon lajoie. le 31/10/2019 à 11:57

Opportunistes contre carriéristes L qui sera le vainqueur,mdrrrrrrr.

Signaler Répondre

avatar
Ancien militant le 31/10/2019 à 11:50

Très déçu de votre équipe vous avez besoin du renouveau et d activité vos anciens militant pour faire ce que sa doit etre fait .l est lyonnais n est pas tomber pour rien tout peu changer vite sinon c trop tard .

Signaler Répondre

avatar
Gab le 31/10/2019 à 11:44
Mirou69 a écrit le 31/10/2019 à 09h15

Dans un mouchoir!!!!!! Blanc 18% et Collomlb 30%
Il faut qu'il apprenne à lire.....

Désolé mais il faut comparer ce qui est comparable.
---------------------
Blanc ce n'est que la mairie de Lyon (500.000habitants soit 1/3 de la métropole et pour la superficie 47Km2 soit 1/10 de la Métropole).
Collomb n'est pas candidat à la mairie de Lyon dont il est le Maire mais il est candidat à la Métropole dont Kimelfeld est le président.

Signaler Répondre

avatar
centrisme le 31/10/2019 à 11:03

Etienne Blanc ne peut gagner qu'avec les voix du centre droit qui fait parti de l'histoire et de l'ADN lyonnais.
Toutefois, il ne suffit pas d'affirmer qu'il est le candidat de la droite et du centre, il faut que dans l'approche des futures équipes et du projet, il prenne réellement en compte les hommes, les valeurs et le projet centristes tant sur les questions sociétales que sur les questions économiques, sociales et environnementales.
Au centre droit, nous trouvons, "Les Centristes" locaux que Denis Broliquier vient de structurer, les Radicaux Valoisiens et notamment quelques anciens responsables de l'exécutif fédéral qui n'ont pas accepté le mariage forcé avec le Parti Radical de Gauche ( PRG) , lors de la création du Mouvement Radical Social Libéral ( MRSL).Certains se sont d'ailleurs rapprochées de D.Broliquier et continuent ainsi à perpétuer la ligne politique libérale-sociale de J.L.Borloo, leur ancien président.
Quant à l'UDI locale, son accroche à leur président Lagarde, les empêche certainement de franchir le pas de la véritable union....c'est, en quelque sorte, l'histoire de la grenouille qui veut se faire aussi grosse que le boeuf.
M.Blanc, manifestez concrètement et réellement votre attachement au Centre droit et le ciel s'éclaircira.

Signaler Répondre

avatar
SANS SOUCI le 31/10/2019 à 10:35

E BLANC sera l'alternative à BOUZERDA et consorts

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 31/10/2019 à 10:26

Pas de souci pour monsieur Blanc, après sa défaite il retournera à la vice-présidence de la région AURA pour appliquer la politique clientéliste du Huron.

Signaler Répondre

avatar
Remi CLAUDE le 31/10/2019 à 10:25

Il m'a l'air très bien cet homme. Je trouve les commentaires disproportionnés.
Je suis assez d'accord sur les problèmes de sécurité, pour le reste je n'ai pas d'avis particulier.
La propreté de la ville est également un sujet majeur.
Remi

Signaler Répondre

avatar
Grand gognand le 31/10/2019 à 10:15
Gab a écrit le 31/10/2019 à 08h31

Le pouvoir n'est plus dans les communes et pour les Maires.
Ce que les habitants ignore c'est que le pouvoir est dans la Métropole et pour le président Kimelfeld.
Collomb n'est que le maire de Lyon qui n'est qu’une commune parmi les 59 communes de la Métropole.
Collomb depuis 2 ans n'a plus les pouvoir c'est Kimelfeld qui gère la métropole.
Nous allons donc élire le remplaçant de Kimelfeld.

Je suis bien d'accord avec vous...
Les communes n'ont plus comme compétences propres que l'entretien des écoles primaires et des cimetières...
c'est vrai aussi que les communes financent les associations culturelles et sportives...(certaines utiles et d'autres futiles)
"l'otium" (1) du peuple en quelque sorte...

(1)- l'otium était le temps libre , les loisirs au temps de l'époque romaine

Signaler Répondre

avatar
1083 le 31/10/2019 à 10:09

il pourra compter sur le vote du 6e arrondissement et de ainay et des quelques rêveurs des autres arrondissements.

ça ne fait pas une majorité et heureusement, qui veut de politiques qui flattent des gens qui vivent dans le passé !

Signaler Répondre

avatar
valency le 31/10/2019 à 09:55

ami de l'arrivisme, ami de wauquieze, ami de noir, ami des mouchoirs, que va t-il nous sortir encore? mais qui peut miser sur un ringard comme ça?

Signaler Répondre

avatar
Le p'tit Blanc! le 31/10/2019 à 09:48

vu le pourcentage, il est assez éloigné, puis les LR ( Les Ridicules) c'est fini,presque tous nous sommes républicains..sans ce pseudo-parti et lorsque l'on voit leur"référent"du rhône choisis par Paris..ce n'est pas une référence..cette "étiquette" est négative..puis le choix de certaine"tête" d'arrondissement laisse pantois..méconnaissance totale..mais ce n'est pas mon problème..il faut laver plus "Blanc"..politiquement!!

Signaler Répondre

avatar
Le gaulois est de retour le 31/10/2019 à 09:32

Ds un mouchoir c est sale on dit ds un mouchoir de poche

Signaler Répondre

avatar
Mirou69 le 31/10/2019 à 09:15

Dans un mouchoir!!!!!! Blanc 18% et Collomlb 30%
Il faut qu'il apprenne à lire.....

Signaler Répondre

avatar
Gab le 31/10/2019 à 08:31

Le pouvoir n'est plus dans les communes et pour les Maires.
Ce que les habitants ignore c'est que le pouvoir est dans la Métropole et pour le président Kimelfeld.
Collomb n'est que le maire de Lyon qui n'est qu’une commune parmi les 59 communes de la Métropole.
Collomb depuis 2 ans n'a plus les pouvoir c'est Kimelfeld qui gère la métropole.
Nous allons donc élire le remplaçant de Kimelfeld.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.