Bernard Tabary : "Le réseau TCL a besoin du projet Edifis"

Bernard Tabary : "Le réseau TCL a besoin du projet Edifis"

Le réseau TCL est de nouveau perturbé par un mouvement de grève. Des débrayages quotidiens sont prévus jusqu’au 30 juin, à l’appel de l’intersyndicale. Les salariés grévistes s’opposent au projet de refondation sociale de Keolis, le gestionnaire du réseau. Bernard Tabary, le directeur général de Keolis-Lyon, revient sur ce mouvement.

Lyon Mag.com : Pouvez-vous revenir sur les évènements qui se sont déroulés lundi matin ?

Bernard Tabary : A quatre heures du matin, un salarié accompagné de quatre collègues ont, de façon illégale et par surprise totale, décidé de bloquer la sortie des trams au dépôt de Saint-Priest. La circulation des rames sur les lignes T1, T2 et T4 a été bloquée pendant toute une partie de la matinée. Ma réaction est celle d’une condamnation absolue. Cette démarche a été très pénalisante pour les dizaines de milliers de voyageurs qui ont été pris par surprise. C’est également un mauvais coup porté aux 4 300 salariés de l’entreprise qui, au quotidien, assurent le service public.

Deux semaines de grève ont été de nouveau annoncées. Il s’agit du troisième mouvement en trois mois. Comment réagissez-vous ?


Ce mouvement de grève, je le regrette et j’encourage évidemment tous les salariés de l’entreprise à assurer la continuité du service. Je suis conscient de la gêne que cela peut occasionner et à ce titre nous mettons l’accent sur l’information des voyageurs pour leur donner un détail de ce qui roule ou de ce qui est un peu altéré dans son fonctionnement.

Où en sont les négociations concernant le projet Edifis ?


Les points qui sont discutés aujourd’hui sont des points d’organisation du travail, de pause, de prise de congés, etc... Ce sont des points importants dans la vie quotidienne du salarié mais qui ne sont pas aussi fondamentaux que ceux que l’on peut constater dans certaines entreprises aujourd’hui qui, du fait de la conjoncture, ont de réelles difficultés. Là où certaines entreprises licencient, nous embauchons et là où certaines entreprises mettent en chômage partiel, nous organisons des heures supplémentaires. Et c’est là que je souhaite remettre en perspective l’évolution qui est en cours.

Propos recueillis par Mary Jolly

X

Tags :

TCL

Keolis

greve

12 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
gones04 le 13/10/2009 à 08:18

On vient de me souligner que la direction à fait un projet dans le sens du compte temps mais pas spécialement dans le sens ou je l' avais évoqué dans un premier temps ci dessus je pense quand rediscutant avec l' employeur un accord d' entreprise pourrait être trouvé ,le projet de la direction est le suivant un conducteur à 10 ans de la retraite pourrait mettre sur ce compte 10 jours par ans les autres 5 ca ma parait insuffisant je dirais même qu' il faut laisser le choix au salariés de mettre le nombre de jours qu'il le désir, on me dit que ce compte temps ne peut être récupérer en argent au départ en retraite pourquoi puisque l'entreprise envisage actuellement de payer ces jours une retraite se prépare certains conducteur actuellement n'ont même pas le temps dans profiter l' accord entreprise peut avoir lieu la aussi n' oublié pas l' enjeu plus de personnel moins d' intérimaires

Signaler Répondre

avatar
gones04 le 13/10/2009 à 08:06

le problème des congés en juin ou septembre reste un projet impensable pour un conducteur ayant des enfants, pour répondre à une demande plus forte les 15 premiers jours de juillet et août moins de gens partent le mois complet alors je pense qu'il faut trancher la poire en deux nous faisons nous aussi parti de la tranche qui part moins longtemps donc pour compenser ce problème je le vois ainsi 3 semaines de vacances d' été au lieu de quatre pour chaque conducteur, puis deux autres étalées sur l' année à prendre séparément que gagne l' entreprise un personnel plus présent pendant les vacances d' été

Signaler Répondre

avatar
gones04 le 11/10/2009 à 14:57

un compte temps retraite ou les salarié(e)s pourraient mettre à leur guise des jours style FL,TD,SR,tout le long de leurs carrière afin de permettre au personnel de partir plutôt en retraite ou de se faire solder leur compte en fin de carrière bien négocier ce compte pourrait être non imposable quel avantage pour l' entreprise d' avoir sous la main un maximum de salariés donc moins de frais d' intérimaires . actuellement la proposition de la direction en payant ces jours chaque mois pourrait faire basculer l' employer dans une tranche d'impôt supérieur

Signaler Répondre

avatar
gones 04 le 11/10/2009 à 08:52

Le personnel de l' entreprise refuse les dates imposées parla direction des congés annuels ( juin à septembre ) car comme l' ensemble des citoyens de notre pays ceux ci ont aussi une vie de famille avec des enfants scolarisés qui sont en vacances scolaire juillet et août , par contre la direction pourrait autoriser des dérogations pour certains conducteurs désirant partir en juin ou septembre sa serait déjà plus subtile.

Signaler Répondre

avatar
TCL le 03/10/2009 à 03:50

Président du pouvoir d'achat...Monsieur Tabary,directeur du pouvoir d'achat et du bien etre au travail?

Signaler Répondre

avatar
tcl le 03/10/2009 à 03:47

Quelles heures supplémentaires?3 maximum par mois,je vais aller loin...

Signaler Répondre

avatar
tcl le 03/10/2009 à 03:45

Que de degout j'éprouve de voir à quel point nous salariés nous sommes méprisés.Vais-je devoir travailler jusqu'à ce mort s'en suive?Cher fils,toi et ta mère,je vous aime très fort,"mais d'autres gens en ont décidés autrement..."

Signaler Répondre

avatar
tcl le 03/10/2009 à 03:39

Pas d'illusion,le maitre mot...profit,profit,profit!!!Non au projet Edifis!!!

Signaler Répondre

avatar
tcl le 03/10/2009 à 03:37

Monsieur Tabary,vous etes,au meme titre qu'un homme politique,un maitre dans l'art de manipuler la parole...Nous salariés Kéolis,nous connaissons LA raison d'etre de ce projet Edifis,nous ne sommes pas dupes...Profit,profit,profit...

Signaler Répondre

avatar
tcl le 03/10/2009 à 03:32

Ne vous laissez pas berner chers usagers...le but non affiché du projet Edifis est de générer du profit en faveur du groupe Kéolis au détriment des conditions de travail des salariés.Monsieur Tabary,je ne suis pas dupes et bien que je ne sois que conducteur de bus,j'ai cette capacité d'analyse qui me permet de rester lucide et de pas me laisser "rouler dans la farine".Vous etes avant tout un gestionnaire,la sacro sainte rentabilité.Je vous rappelle que les transports en commun sont un service public et que le groupe Kéolis est privé!Ca alors...

Signaler Répondre

avatar
jobi-joba le 23/09/2009 à 13:11

Message apolitique et asyndical d'un salarié TCL... Eh bien voila que nous arrivons à cette fameuse grève et que nous autres salariés KEOLIS ( TCL) nous allons devenir l'ennemi public N°1 des usagers lyonnais. Malheureusement je ne saurai être embarrassé de cette situation, étant donné qu'avant d'être un conducteur je suis un homme, un père, un mari. Or, les nouvelles conditions sociales imposées par notre direction, vont saccager nos vies familiales et privées. Nous sommes donc ici dans un processus de réel défense. Laissez moi vous expliquer l'organisation de mon travail afin que tout devienne plus clair. Après 7 ans d'activité dans une fonction de commercial, j'entre voici 12 ans au sein des TCL. Actuellement je travaille sur une ligne qui ne me permets PAS d'avoir UN SEUL WEEK-END DANS L'ANNEE ( travail soit le sam., soit le dim. ou bien les 2 jours), 8 jours fériés travaillés sur 12, pas de pont comme la plupart des salariés, un seul repos hebdo dans 65 % des cas ( 2 jours de repos hebdo sont en vigueur ... mais en moyenne annualisé), travail à des heures très fluctuantes ( de 4h20 à 01h). Malgré tous ces éléments négatifs je ne me suis jamais plaint!! Mais dès lors que Monsieur Bernard TABARY ( directeur général ) supprime dans mon cas 18 jours de congés compensatoires ( liés au jour de travail WE et fériés), impacte mon salaire et mes congés selon ma santé et passe à la moulinette 300 accords sociaux d'entreprise, je dis NON... pour moi même et surtout pour ma famille. J'ai rencontré Bernard TABARY en lui expliquant les risques pour notre équilibre familiale et privé, en lui indiquant la réel peur de la plupart d'entre nous concernant notre devenir ( certains ont été jusqu'à la grève de la faim durant plusieurs jours). Réponse de l'intéressé : oui mais je vais augmenter votre pouvoir d'achat. Merci Monsieur TABARY de nous proposer de vendre corps, âmes et familles pour accroitre vos bénéfices. Apprenez juste Monsieur TABARY que dans tout management, un peu d'humanisme a toujourd grandi un chef d'entreprise ! Lyonnaises, Lyonnais, je comprends sincèrement vos mécontentements, mais aucune autre manifestation de notre part n'est malheureusement autorisée par le cadre législatif ( nous sommes beaucoup à être favorable à une grève du zèle ou bien surtout à notre retrait dans la vente de titre de transports). Soyez donc compréhensif et solidaire devant ce qui vous parait être un abus de notre part, mais qui n'est en fait qu'une ultime défense vitale devant ce buldozer TCL / KEOLIS. Ne vous trompez pas d'ennemi, visez plutôt notre direction.

Signaler Répondre

avatar
un salarie le 22/07/2009 à 09:06

inflexible, sachant mieux que quiconque ce qui est bon pour le salarie vraiment il nous prend pour des enfants! il a juste de la chance d avoir le pouvoir, le fric et les politiques avec lui sinon il recevrait une belle féssée comme il le merite!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.