Vaulx-en-Velin : il frappe et menace de mort sa compagne à plusieurs reprises

Vaulx-en-Velin : il frappe et menace de mort sa compagne à plusieurs reprises
Photo d'illustration - LyonMag

Les faits se sont déroulés dans la nuit de jeudi à vendredi.

Un homme de 34 ans frappait à l’œil sa compagne avant de la menacer de mort à plusieurs reprises. La victime, très choquée, se réfugiait au domicile de sa famille situé juste en face. 

Elle expliquait par la suite aux policiers que les violences conjugales de la part de son compagnon étaient habituelles mais qu’elle n’avait pour autant jamais porté plainte contre lui. 

L’individu a été interpellé et placé en garde à vue. Déjà connu de la justice, le Vaudais a été présenté samedi au parquet en vue d’une comparution immédiate avant d’être placé en détention.

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Antonio le 25/05/2020 à 20:20
Un homme a écrit le 25/05/2020 à 12h31

Il va prendre 1 mois et recommencer.
Protégez ces femmes en trouvant d'autres outils un plus dissuasif

Avant de juger la folie des uns ou des autres , il faut en connaître Tous les tenants et aboutissants. Je te souhaite une femme schizophrène comme celle de mon cousin divorcé. Elle lui a enlevé ses enfants de 4 ans et le le nourrisson d’un mois et ne plus les lui faire voir ...., alors qu’il n’y a pas plus doux, mais idiot que lui. Il ont l’a Jamais frappé ni insulté. Alors , avant de parler des Hommes, apprenez que de nos jours les Femmes sont pires que les mecs.

Signaler Répondre

avatar
Cassoc Land... le 25/05/2020 à 19:58

Finalement, c'est mieux qd il peut faire un petit rodéo l'aprem ... Il est plus zen le soir...

Signaler Répondre

avatar
Qui sema le vent récolte la tempête. le 25/05/2020 à 17:01

´jamais de fumée sans feux !!

Signaler Répondre

avatar
Moussa le 25/05/2020 à 17:00
ORDINAIRE a écrit le 25/05/2020 à 13h04

Avec le covid -19 ça devient ordinaire . Le plus dur dans ces histoires c'est qu'il y'a souvent un consentement de la femme à subir ce genre de traitement . Face a une emprise psychologique , personne ne peut aider de l’extérieur. Etant moi même actuellement témoin d'une situation hallucinante , une famille qui vie recluse 24 h /24 depuis le début du confinement , avec des enfants qui ne sont pas sortie de leur appartements même après le déconfinement . C'est triste mais y'a rien a faire .

Si vous saviez ,mon pauvre. Je suis voisin d’une famille d’intégriste le peniste . Deux retraités, la grand mère qui porte le pantalon, le grand très discret qui s’efface devant la matrone totalitaire. Deux fils d’un quarantaine d’années, deux filles qui habitent justes derrière leurs maisons . Et une fille divorcée qui est arrivée avec deux enfants aussi qui ne sortent jamais. Ils se font livré, restent chez eux toutes l’année sans vacances, ni sorties festives .. qui critiquent toutes l’année tous le monde même entre eux je pense. Et qui sont fâchés, fachos, mdr. Avec tous le voisinage... mais , cette secte famille croit détenir la science infuse de la bienveillance, mdr. En fait , si l’homme a le malheur de faire son rôle d’HOMME ,il est de suite repris de ville par ses harpies made in france de cette société matriarcale.

Signaler Répondre

avatar
En attendant papa. le 25/05/2020 à 16:49
FCLYON6 a écrit le 25/05/2020 à 15h58

Il faut faire le 119 pour enfants en danger c’est totalement anonyme votre appel ne saura jamais divulguer ni votre nom IL FAUT MIEUX PRÉVENIR AVANT QU’UN DRAME NE DE PRODUISE IL FAUT MIEUX SE TROMPER MAIS DANS LE DOUTE IL FAUT AGIR .

Il ne servent à rien , essayer , vous verrez !! La Beuhbocratie est en fin de vie.

Signaler Répondre

avatar
brax le 25/05/2020 à 16:47

Serait-ce une marque de fabrique vaudaise ?

Signaler Répondre

avatar
rasleQ le 25/05/2020 à 16:40

Faut surtout pas que les flics interviennent car soit disant "ils massacrent des milliers de gens !!!"

Signaler Répondre

avatar
FCLYON6 le 25/05/2020 à 15:58

Il faut faire le 119 pour enfants en danger c’est totalement anonyme votre appel ne saura jamais divulguer ni votre nom IL FAUT MIEUX PRÉVENIR AVANT QU’UN DRAME NE DE PRODUISE IL FAUT MIEUX SE TROMPER MAIS DANS LE DOUTE IL FAUT AGIR .

Signaler Répondre

avatar
ORDINAIRE le 25/05/2020 à 13:04

Avec le covid -19 ça devient ordinaire . Le plus dur dans ces histoires c'est qu'il y'a souvent un consentement de la femme à subir ce genre de traitement . Face a une emprise psychologique , personne ne peut aider de l’extérieur. Etant moi même actuellement témoin d'une situation hallucinante , une famille qui vie recluse 24 h /24 depuis le début du confinement , avec des enfants qui ne sont pas sortie de leur appartements même après le déconfinement . C'est triste mais y'a rien a faire .

Signaler Répondre

avatar
Un homme le 25/05/2020 à 12:31

Il va prendre 1 mois et recommencer.
Protégez ces femmes en trouvant d'autres outils un plus dissuasif

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.