Lyon : le coronavirus aurait eu raison de la Fête des Lumières, annulée en 2020 ?

Lyon : le coronavirus aurait eu raison de la Fête des Lumières, annulée en 2020 ?
Photo d'illustration - LyonMag

Contrairement à ce qu’espérait le maire de Lyon Grégory Doucet, la décision sur le maintien ou non de la Fête des Lumières cette année ne sera pas prise mi-novembre.

Selon TF1 ce jeudi soir dans son journal de 20h et le Progrès, l’édition 2020 de l’évènement serait déjà annulée à cause de l’épidémie de coronavirus qui ne laisse pas d’autres choix dans un Rhône passé intégralement en alerte maximale et donc soumis au couvre-feu à 21h.


Grégory Doucet avait milité la semaine dernière pour une Fête des Lumières du 4 au 8 décembre, sur une période plus longue pour permettre aux Lyonnais de s’y rendre plus facilement. Mais aussi de miser sur les parcs de la Tête d’Or et Blandan pour installer des illuminations et pouvoir les admirer dans un espace plus propice pour accueillir une foule.

Le maire écologiste avait rendez-vous en préfecture ce mercredi en fin d’après-midi pour évoquer le sujet. Selon nos informations, le représentant de l'Etat n'a pas encore tranché en faveur du maintien ou non de l'évènement. Tout comme la Ville de Lyon qui nie l'annulation.

Mais il est possible que Grégory Doucet ne souhaite pas l'annoncer encore officiellement, car son maire du 4e arrondissement, Rémi Zinck, a tweeté dans la soirée : "Fête des lumières annulée. Cette décision liée à la crise du Covid-19 est triste mais compréhensible. Ce sera l'occasion pour cette année de retrouver l'esprit d'origine de cette fête ; un moment simple et lyonnais". Alors, couac dans la synchronisation des élus écologistes ou incompréhension totale au sein de la majorité ?

L'annulation serait un coup dur pour les dizaines d'artistes qui travaillaient sur leurs projets depuis déjà plusieurs mois avec l'espoir d'émerveiller les participants à la Fête des Lumières en décembre. Mais aussi pour les hôteliers et les restaurateurs qui profitent toujours de cette période propice, dans un monde sans Covid-19, à l'afflux de touristes français et étrangers.

38 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Citoyens , tous à vos lumignons !! le 23/10/2020 à 09:45

Revenons au 8 décembre originel !! Perso je mettrais des lumignons à mes fenêtres , je précise je ne suis pas chrétien mais je me rappelle les 8 décembre de mon enfance et je trouvais ça superbe tous les lumignons aux fenêtres , une sorte de tranquillité et de sérénité se répandait sur la ville , rien que le temps d une soirée....... c est l occasion ou jamais pour nous citoyens de reprendre la main sur cette fête totalement dénaturée

Signaler Répondre

avatar
Tous les râteliers le 23/10/2020 à 09:29
Hist. a écrit le 23/10/2020 à 08h42

@ Les barjots
« En attendant, ouf, la covid fiesta est annulée. Et je me félicite, comme bcp de lyonnais, que la cash machine qu’elle était devenue sous Collomb marque une pause, en espérant qu’on revienne à une fête réellement populaire. Au pire, athée, je préfère encore la signification religieuse initiale, plus humble, des lumignons (les intégristes en moins). Même si, à l’évidence, la vierge n’est pas plus efficace que l’hydroxychloroquine, et réciproquement. »

À Lyon comme au Vatican, cash, politique et religion ont toujours fait bon ménage. Je ne parle pas des croyants mais des arcanes.

Tout en profitant des ficelles de la maçonnerie. Trop fort Gérard !

Voyons comment la nouvelle équipe municipale et métropolitaine va se débrouiller dans cette course au discrédit politique.
Pour l’instant, malgré quelques erreurs stratégiques en termes de comm. (TdF - mdr !), elle est pas mal partie. Belle performance déjà en terme d’auto-augmentation, de copinage et de cumuls aux frais des contribuables. On attend avec impatience le prochain recrutement pour la direction de la régie publique de l’eau dont l’annonce (obligatoire, arfff...) a été publiée... mais en catimini. C’est plus pratique !

Signaler Répondre

avatar
Yes le 23/10/2020 à 09:17
Sauron a écrit le 23/10/2020 à 08h44

Tu peux regarder les "Marseillais"

:)))
Merci !

Signaler Répondre

avatar
Ratata le 23/10/2020 à 09:00

La fête des Lumières est annulée, mais le 8 décembre et la fête de l'Immaculée conception sont bien maintenus. Le 8 décembre existait avant la fête des Lumières et s'en passera fort bien cette année. Rappelons aux Lyonnais que le 8 décembre, ce ne sont pas les centaines de car et les millions de touristes répandus dans les rues. Nous n'avons pas besoin de tout cela pour commémorer ce jour. Retrouvons le sens religieux et populaire de cette magnifique fête. Leurs spots lumineux et leurs baffles peuvent bien s'éteindre, le 8 décembre restera !

Signaler Répondre

avatar
Zataz le 23/10/2020 à 08:55

Cette fête reviendra à ses origines religieuses et locales. Comme en 2015, où des circonstances malheureuses avaient conduit à l'annulation.
Les Lyonnais pourront poser des lumignons sur leurs fenêtres, pas pour répondre à l'injonction du maire, mais pour prolonger la tradition religieuse.
Cette OPA sur la fête de l'Immaculée Conception n'a que trop duré.
Oui, une fête populaire. Non, le grand raout touristique. Lyon s'est noyée dans les flots de touristes, et a perdu tout le sens de sa fête.
A l'avenir, que cette fête des Lumières soit décalée à une autre date, et qu'on laisse le 8 décembre aux Lyonnais.

Signaler Répondre

avatar
stephdu69 le 23/10/2020 à 08:49

Comment peut on espérer la fêtes des lumières avec un département très touché par la COVID, Il faut annuler cette événement ont s’en portera que mieux !!

Signaler Répondre

avatar
Sauron le 23/10/2020 à 08:44
super a écrit le 22/10/2020 à 22h34

Et encore une annulation de plus ... on va pouvoir plus rien faire ! Genial !!! Y’en a marre !

Tu peux regarder les "Marseillais"

Signaler Répondre

avatar
Hist. le 23/10/2020 à 08:42

@ Les barjots
« En attendant, ouf, la covid fiesta est annulée. Et je me félicite, comme bcp de lyonnais, que la cash machine qu’elle était devenue sous Collomb marque une pause, en espérant qu’on revienne à une fête réellement populaire. Au pire, athée, je préfère encore la signification religieuse initiale, plus humble, des lumignons (les intégristes en moins). Même si, à l’évidence, la vierge n’est pas plus efficace que l’hydroxychloroquine, et réciproquement. »

À Lyon comme au Vatican, cash, politique et religion ont toujours fait bon ménage. Je ne parle pas des croyants mais des arcanes.

Signaler Répondre

avatar
venividivici le 23/10/2020 à 08:25
galinette a écrit le 23/10/2020 à 08h11

Comme au temps de nos grands parents , purs Lyonnais, on posait nos lampions sur nos fenêtres à 20 h . Depuis Collomb , cette fête a été complètement dénaturée , en l'allongeant sur 4 jours , c' était devenu du pur business. ADIEU l ' hommage à Marie. " " MERCI AU COVID " , qui nous permet de replonger dans le passé, de cette commemoration , avec sincérité , modestie, et sans tralalas...

oui on a perdu le sens
non c est une communion de la ville du sens social

Signaler Répondre

avatar
venividivici le 23/10/2020 à 08:23
Dr Nguyen a écrit le 23/10/2020 à 07h49

Pourquoi tant de haine ?

vous avez raison il faut la fete des lumières pour reduire la surpopulation et rendre la ville aux paysans

Signaler Répondre

avatar
galinette le 23/10/2020 à 08:11

Comme au temps de nos grands parents , purs Lyonnais, on posait nos lampions sur nos fenêtres à 20 h . Depuis Collomb , cette fête a été complètement dénaturée , en l'allongeant sur 4 jours , c' était devenu du pur business. ADIEU l ' hommage à Marie. " " MERCI AU COVID " , qui nous permet de replonger dans le passé, de cette commemoration , avec sincérité , modestie, et sans tralalas...

Signaler Répondre

avatar
Les barjots le 23/10/2020 à 08:02

Je suggère que le maire, plutôt que de faire de la novlangue ou continuer dans la même veine démagogique (mais à rebours de ses discours passés comme si de rien était), revienne explicitement sur ses déclarations anti préventives répétées.
Qu’il admette explicitement ses erreurs (ou stratégie politicarde répugnante) et fasse amende honorable : ce serait plus digne, et peut-être gage d’un début de légitimité et de fiabilité.

Mais je suppose que c’est trop attendre, et qu’à la première brise la girouette changera encore de direction.

En attendant, ouf, la covid fiesta est annulée. Et je me félicite, comme bcp de lyonnais, que la cash machine qu’elle était devenue sous Collomb marque une pause, en espérant qu’on revienne à une fête réellement populaire. Au pire, athée, je préfère encore la signification religieuse initiale, plus humble, des lumignons (les intégristes en moins). Même si, à l’évidence, la vierge n’est pas plus efficace que l’hydroxychloroquine, et réciproquement.

Signaler Répondre

avatar
C'est catastrophique. le 23/10/2020 à 07:52
Venividivici a écrit le 23/10/2020 à 06h41

Plus indécis plus ahurissant plus preyentieux plus décalé plus planant plus dangereux pour la santé.ce maire est hallucinant de bêtise et d inconséquence.
Il n y aura pas de fête des lumières.
Il est le maire
Il est le seul à y croire encore
Un OVNI nauséabond

+10000

Gregory Doucet est sans doute un sous-marin pour Donald Trump. Je n'ai jamais vu un politicien qui travaille tellement contre les intérêts de son peuple en France. Une catastrophe.

Signaler Répondre

avatar
Dr Nguyen le 23/10/2020 à 07:49
Venividivici a écrit le 23/10/2020 à 06h41

Plus indécis plus ahurissant plus preyentieux plus décalé plus planant plus dangereux pour la santé.ce maire est hallucinant de bêtise et d inconséquence.
Il n y aura pas de fête des lumières.
Il est le maire
Il est le seul à y croire encore
Un OVNI nauséabond

Pourquoi tant de haine ?

Signaler Répondre

avatar
Génie le 23/10/2020 à 07:24
Jeep a écrit le 23/10/2020 à 06h54

J’ai un grand oncle de 95 ans qui a fait une embolie pulmonaire + Covid, traité à la Croix-Rousse qui est sorti pour un centre de rééducation. Ce Covid n’est plus le même qu’en février.

Contactez vite l’OMS pour les informer !

... Ou alors servez vous de votre cervelle pour éviter de faire de la désinformation.

Il n’y a jamais eu 100% de décès chez les plus de 65 ans. Des cas similaires au votre ont eu lieu même l’hiver dernier. A présent néanmoins, la prise en charge s’est améliorée : gestes techniques et traitements symptomatiques.

Il n’en reste pas moins qu’environ 30% des patients passant par les services de réanimation, toutes causes confondues (pas juste Covid19), décèdent sur place ou dans l’année qui suit.

Plutôt que de mettre des bâtons dans les roues des soignants en faisant de la désinformation, vous feriez mieux de leur être reconnaissant. A défaut de témoigner de la gravité de la situation et de l’impact familial, a minima, évitez de raconter n’importe quoi. Vous n’avez plus 10 ans, n’est-ce pas ?

Signaler Répondre

avatar
Jeep le 23/10/2020 à 06:54

J’ai un grand oncle de 95 ans qui a fait une embolie pulmonaire + Covid, traité à la Croix-Rousse qui est sorti pour un centre de rééducation. Ce Covid n’est plus le même qu’en février.

Signaler Répondre

avatar
Venividivici le 23/10/2020 à 06:41

Plus indécis plus ahurissant plus preyentieux plus décalé plus planant plus dangereux pour la santé.ce maire est hallucinant de bêtise et d inconséquence.
Il n y aura pas de fête des lumières.
Il est le maire
Il est le seul à y croire encore
Un OVNI nauséabond

Signaler Répondre

avatar
+10 000 le 23/10/2020 à 06:38
fabi a écrit le 23/10/2020 à 05h24

Parfait ce sera un retour à une fête religieuse, personne ne pourra empêcher les lyonnais de mettre des lumignons à leur fenêtre

Athé , je suis tout a fait d'accord avec vous !

Signaler Répondre

avatar
citoyen conscient le 23/10/2020 à 05:48

Quand les Lyonnais et Français vont ils arrêter d'être des moutons muselés..
2021 l'odyssée de la fin de espace....

Signaler Répondre

avatar
Illuminé 365 jours par an le 23/10/2020 à 05:44

Pas besoin de s’appeler Einstein, ou plutôt Pasteur pour comprendre il y déjà des semaines en arrière, que ce n’était pas tenable !
Il n’y avait que G. Doucet pour être à ce point irréaliste. Il aura apparemment fallut 3 ou 4 mois supplémentaires aux élus EELV pour intégrer une réalité que seule une minorité de citoyens, pour la plupart complotistes ou simplement idiots, niait encore.

Avec un minimum d’attention aux informations scientifiques diffusées depuis le printemps, chacun comprend comment évolue l’épidémie et l’importance des mesures de prévention. Pendant ce temps, les Lyonnais ont vu leur maire enchaîner les déclarations ahurissantes au fil des semaines, incapable de prendre la mesure de la situation et de réaliser la gravité de sa propagande anti étatique en matière de santé publique ! Pendant ce temps, SARS-CoV-2 kiffait grave... A présent, il kill grave.

Ces mois de déni forcené furent stupéfiantst ! Et tragiques. Je ne sais ce qui nous vaut, enfin mais trop tard, cette soudaine révélation chez notre maire. Mais aux yeux de beaucoup, il a perdu toute crédibilité sur le terrain de la raison et de l’empathie. Le fait qu’il se soit octroyé la présidence du Conseil de surveillance des HCL dans ce contexte est non seulement ubuesque mais inquiétant.

Allez, Lyonnais de tous bords, tout ceci n’est que temporaire ! Pas de catastrophisme, juste la raison.

Signaler Répondre

avatar
fabi le 23/10/2020 à 05:24

Parfait ce sera un retour à une fête religieuse, personne ne pourra empêcher les lyonnais de mettre des lumignons à leur fenêtre

Signaler Répondre

avatar
Prisons européennes en marchent le 23/10/2020 à 05:11

Le coronavirus est nue supercherie qui cache autre chose . Cherchez bien .

Signaler Répondre

avatar
jamais le 23/10/2020 à 02:30

Elle ne serra jamais annulée

Signaler Répondre

avatar
Fabienne 69 le 23/10/2020 à 02:19
Lumignons a écrit le 22/10/2020 à 21h55

La fête des lumières c’est les lumignons avant tout. Seuls les vrais savent.

Tout à fait !

Signaler Répondre

avatar
Fabienne le 23/10/2020 à 02:14
Lumignons a écrit le 22/10/2020 à 21h55

La fête des lumières c’est les lumignons avant tout. Seuls les vrais savent.

Oui tout ta fais !

Signaler Répondre

avatar
Avec Maria le 23/10/2020 à 00:56

La bonne nouvelle est que nous allons pouvoir revenir à la vraie fête des lumières : des bougies aux fenêtres pour dire merci à Marie et prier la mère de Dieu.

Signaler Répondre

avatar
Duch-R le 23/10/2020 à 00:05

Franchement, qui pensait vraiment que la fête des Lumières seraient maintenue ?
Reportons la en juin ou juillet !

Signaler Répondre

avatar
Bonjour le 22/10/2020 à 23:59

On mettra des lumignons sur les fenêtres...on revient au 8 décembre d’origine

Signaler Répondre

avatar
venividivici le 22/10/2020 à 22:56

évidement ..trop de risque

Signaler Répondre

avatar
Anonymous le 22/10/2020 à 22:52

Super nouvelle pour moi sa m'arrange je galère pas cet année pour trouver des place dzvant chez moi

Signaler Répondre

avatar
super le 22/10/2020 à 22:34

Et encore une annulation de plus ... on va pouvoir plus rien faire ! Genial !!! Y’en a marre !

Signaler Répondre

avatar
Bobbylyon le 22/10/2020 à 22:06

Il fallait s’y attendre... mais quelle tristesse
Entre le la pandémie et les menaces terroriste la fête des lumières n’as plus de beaux jours devant elle... adieu insouciance des jours heureux ou nous pouvions marcher et s’émerveiller des ses œuvres magnifiques

Signaler Répondre

avatar
sauron le 22/10/2020 à 22:06

une bonne chose.

Signaler Répondre

avatar
Ouf le 22/10/2020 à 22:04

Tant mieux ! La priorité actuelle n'est pas la fête des lumières

Signaler Répondre

avatar
le maire accidentel.... le 22/10/2020 à 22:03

"Grégory Doucet avait milité la semaine dernière pour une Fête des Lumières du 4 au 8 décembre, sur une période plus longue pour permettre aux Lyonnais de s’y rendre plus facilement. "

Totalement siphonné. Après la condamnation du Tour de France comme une manifestation 'machiste', nous avons une autre preuve de l'influence trumpienne sur la mentalité de ce maire accidentel qui évolue aussi dans un univers parallèle.

Signaler Répondre

avatar
69100 le 22/10/2020 à 21:59

Faudra prier la vierge

Signaler Répondre

avatar
Lumignons le 22/10/2020 à 21:55

La fête des lumières c’est les lumignons avant tout. Seuls les vrais savent.

Signaler Répondre

avatar
perrachoisforever le 22/10/2020 à 21:48

Quelle surprise! lol. Parce que quelqu'un y croyait encore? Entre la menace terroriste et la menace epidemique, le temps des grandes fêtes des Lumières est terminé.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.