Lyon : un mineur présenté à un juge des enfants après avoir menacé le maire du 2e arrondissement

Lyon : un mineur présenté à un juge des enfants après avoir menacé le maire du 2e arrondissement
Pierre Oliver - LyonMag

Samedi après-midi, le maire du 2e arrondissement de Lyon avait surpris le tournage sauvage d'un clip sous la gare de Perrache.

Pierre Oliver, qui était en famille, avait alors dégainé son téléphone portable pour filmer la scène. Ce qui avait attiré l'attention de la cinquantaine de jeunes. Certains avaient ensuite menacé et insulté l'élu LR, même après que Pierre Oliver ait énoncé sa qualité de maire.

Puisqu'il s'était rendu immédiatement au commissariat voisin, Pierre Oliver avait permis l'interpellation de quelques individus. L'un d'entre eux, âgé de 17 ans, a nié sa participation aux faits lors de sa garde à vue. L'exploitation des vidéos prouvait pourtant qu'il était sur place.

L'adolescent a été déféré au parquet en vue de sa mise en examen par un juge des enfants. Une information de la police laissait pourtant entendre dans un premier temps que ce jeune avait été laissé libre avec une composition pénale.

Dans un communiqué transmis ce mardi après-midi aux journalistes, le parquet de Lyon a tenu, probablement après cette affaire, à réitérer son soutien aux élus : "Les menaces, agressions physiques ou verbales visant les Maires et élus de la République sont autant d’atteintes à notre République et à notre Démocratie. Le parquet de Lyon entend y apporter des réponses rapides, fermes et déterminées. Les élus doivent être soutenus dans leur action quotidienne pour être en mesure de la poursuivre sereinement".

Tags :

Pierre Oliver

39 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Yo le 10/03/2021 à 21:51
bien d'accord ! a écrit le 10/03/2021 à 21h27

je suis bien d'accord, on ne connait pas les antécédents judiciaires du maire du 2e !

Ah, ah, ah,

Excellent :)

Signaler Répondre

avatar
bien d'accord ! le 10/03/2021 à 21:27
Yo a écrit le 09/03/2021 à 16h23

Le fait reproché à priori n'est pas d'une extrême gravité. Il n'y a pas eu d'agression, ni de coups. Par contre, on ne sait rien des antécédents judiciaires de cette personne. Elle a peut être un passif long comme le bras.
Ce que je pense être important, ce n'est pas de mettre en prison pour des insultes (s'il n'y a rien d'autre), mais d'apporter une réponse ferme et rapide proportionnée au délit commis.
Et la je pense que la justice va encore laisser croire à cette personne, qu'elle peut tout se permettre sans rien risquer !

je suis bien d'accord, on ne connait pas les antécédents judiciaires du maire du 2e !

Signaler Répondre

avatar
Causeway Bay le 10/03/2021 à 08:13
Oups a écrit le 09/03/2021 à 20h01

Qu'est ce qui prouvait que la déclaration "je suis maire du deuxième" est vrai ?

L'enfant a cru comprendre que le deuxième enfant avait un père transgenre qui se définit comme mère.
D'où l'erreur de composition du garçon, qui s'est protégé de toute tentative d'agression sexuelle de la mère du deuxième enfant.

Excellent !! Vous avez fait ma journée !!!!

Signaler Répondre

avatar
Gata le 09/03/2021 à 23:28
Oups a écrit le 09/03/2021 à 20h01

Qu'est ce qui prouvait que la déclaration "je suis maire du deuxième" est vrai ?

L'enfant a cru comprendre que le deuxième enfant avait un père transgenre qui se définit comme mère.
D'où l'erreur de composition du garçon, qui s'est protégé de toute tentative d'agression sexuelle de la mère du deuxième enfant.

Oui mais soyons pragmatiques : il suffirait d'élargir les trottoirs !

Signaler Répondre

avatar
Venividivinci le 09/03/2021 à 20:23

Grâce à ce genre d'individu le RN va gagner ..
Le peuple subit les minorités ..
La majorité n existe pas pour les politiques .
Ils sont élus par défaut ( Macron , écolos ....)

Signaler Répondre

avatar
Oups le 09/03/2021 à 20:01

Qu'est ce qui prouvait que la déclaration "je suis maire du deuxième" est vrai ?

L'enfant a cru comprendre que le deuxième enfant avait un père transgenre qui se définit comme mère.
D'où l'erreur de composition du garçon, qui s'est protégé de toute tentative d'agression sexuelle de la mère du deuxième enfant.

Signaler Répondre

avatar
Yfoyaka le 09/03/2021 à 18:51

Stop au retranchement de mineure.J'estime qu'a 17ans on ne devrait plus considérer comme mineur.Nos politiques devraient passer l'age à 14ans et encore

Signaler Répondre

avatar
A que j’ai trop peur . le 09/03/2021 à 17:43

Mdr. en fait , ses délinquants jalouses et s’attaquent à l’incompétence politicienne de feignants et bon à rien. Sachant à l’avance, que la peur les tétanises a un point que les citoyens lambdas comme nous ne peuvent comprendre,mdr.

Signaler Répondre

avatar
Démocrature verte le 09/03/2021 à 17:39

Est ce que la pastèque en chef a réagi à cette affaire ?

Signaler Répondre

avatar
Yo le 09/03/2021 à 16:23

Le fait reproché à priori n'est pas d'une extrême gravité. Il n'y a pas eu d'agression, ni de coups. Par contre, on ne sait rien des antécédents judiciaires de cette personne. Elle a peut être un passif long comme le bras.
Ce que je pense être important, ce n'est pas de mettre en prison pour des insultes (s'il n'y a rien d'autre), mais d'apporter une réponse ferme et rapide proportionnée au délit commis.
Et la je pense que la justice va encore laisser croire à cette personne, qu'elle peut tout se permettre sans rien risquer !

Signaler Répondre

avatar
bien d'accord ! le 09/03/2021 à 16:10
Néfertiti a écrit le 09/03/2021 à 12h23

Ainsi va notre justice française.
Que vaut un représentant de la République, face à des voyous, qui au vu de la réponse judiciaire, n'auront plus peur de s'en prendre physiquement aux élus.

je suis bien d'accord, seuls des voyous peuvent se permettre de filmer, certainement avec des smartphones, en public et sans autorisation !
l'usage du téléphone devrait être interdit sur la voie publique.
il faudrait installer des petites cabines individuelles où les gens auraient le droit de téléphoner et tout le monde serait plus tranquille !

Signaler Répondre

avatar
A savoir... le 09/03/2021 à 16:01

Pour ceux qui ne diversifient pas leurs sources d'informations, ils seraient tentés de se dire, que cette remise en liberté est rare.

Sauf que, c'est la même chose partout en France !!

Tenez prenez cet exemple.
Fin février à Beauvais il y eu des émeutes.
Une partie de la macronie s'y était déplacé pour amuser la galerie autour de la fermeté...ptdr

Un des émeutiers âgé de 34 ans et déjà condamné a 21 reprises, a écopé d'une nouvelle peine de 8 mois de prison ferme, a été laissé en liberté !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

21 condamnations...Nouvelle peine de 8 mois de prison ferme...et la justice macronienne le laisse en liberté !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Voilà la réalité !!!!!
Elle est bien différente de la communication macronienne qui veut faire croire aux bouffeurs de foins, qu'ils agissent pour protéger les Français !!!!

En fait, la macronie protège la racaille, sa seule réserve de voix pour 2022 !!

Français réveillez-vous !!

https://www.jeanmarcmorandini.com/article-454155-jugement-apres-les-violences-urbaines-de-beauvais-un-des-prevenus-deja-condamne-21-fois-laisse-en-liberte-malgre-une-nouvelle-condamnation-a-8-mois-ferme-video.html

Signaler Répondre

avatar
togaro le 09/03/2021 à 15:53
Des faits a écrit le 09/03/2021 à 13h09

En quoi le tournage de ce clip nuisait-il à l'ordre public. Là est la question...
Si c'était le cas, le maire du 2 qui n'a pas pouvoir de police (il n'est pas officier de police judiciaire) n'avait juridiquement pas à intervenir, mais à prévenir les forces de l'ordre.
Si ce n'était pas le cas, pourquoi alors avoir déclenché cette affaire ?

En tout les cas, bravo pour la médiatisation par l'élu de cette "petite" affaire.

C'est ce que je dis depuis le début.
Avec un peu de jugeote, on aurait évité ce fait divers supplémentaire.
Il aurait suffi d'aller demander aux responsables de l'attroupement s'il était possible de filmer. Point barre !

Signaler Répondre

avatar
citoyen du 2 le 09/03/2021 à 15:29
JM a écrit le 09/03/2021 à 13h44

Au lieu de raconter des con-neries, sachez qu'un MAIRE est OFFICER DE POLICE JUDICIAIRE, ne vous en déplaise !!!!!!! Renseignez-vous avant de dire des âneries......

le maire d’arrondissement n’est pas OPJ. seul le maire de lyon l’est. loi PLM

Signaler Répondre

avatar
Julius le 09/03/2021 à 15:28

Et oui comme d hab les juges à la ramasse.et le gouvernement continue de faire des beaux discours vide de sens et de conctetisation

Signaler Répondre

avatar
MH370 le 09/03/2021 à 15:20
Diego Garcia a écrit le 09/03/2021 à 14h46

Avant l'altercation, que reprochait-on réellement aux jeunes ?
Y avait il une infraction ?

Regroupement d’une cinquantaine de personnes, vraisemblablement sans masques.

Signaler Répondre

avatar
Diego Garcia le 09/03/2021 à 14:46

Avant l'altercation, que reprochait-on réellement aux jeunes ?
Y avait il une infraction ?

Signaler Répondre

avatar
Moismai68 le 09/03/2021 à 14:44

Elle est pas belle la vie pour les racailles ??

Signaler Répondre

avatar
Vercors le 09/03/2021 à 14:40
JM a écrit le 09/03/2021 à 13h44

Au lieu de raconter des con-neries, sachez qu'un MAIRE est OFFICER DE POLICE JUDICIAIRE, ne vous en déplaise !!!!!!! Renseignez-vous avant de dire des âneries......

Exact, le maire et ses adjoints sont officiers de police judiciaire : art 16 di code de procédure pénale et art L2122-31 du code général des collectivités territoriales.

Signaler Répondre

avatar
Lyly lachtit le 09/03/2021 à 14:30
JM a écrit le 09/03/2021 à 13h44

Au lieu de raconter des con-neries, sachez qu'un MAIRE est OFFICER DE POLICE JUDICIAIRE, ne vous en déplaise !!!!!!! Renseignez-vous avant de dire des âneries......

C est anormal tte cette violence h habite la duchere que j aime bcp mais je n ose plus trop sortir cordialement

Signaler Répondre

avatar
Venividivinci le 09/03/2021 à 14:19

Rien n arrêtera l abrutissement de la classe politique ..
Ne rien voir
Ne rien comprendre
Et les minorités au pouvoir ..

Signaler Répondre

avatar
lagazet le 09/03/2021 à 14:18

Ben voyons, il n ' aura plus q 'à recommencer. ...dans la gêne pas de plaisir.

Signaler Répondre

avatar
Tonkin le 09/03/2021 à 13:44
Ramdodge a écrit le 09/03/2021 à 13h12

Bah en fait, il est comme tout le monde. J'ai été menacé de mort avec une arme. La personne a eu un rappel à la loi.

C'est bien un rappel à la loi, au moins vous êtes certain que l'agresseur ne réitérera pas.

Signaler Répondre

avatar
JM le 09/03/2021 à 13:44
Des faits a écrit le 09/03/2021 à 13h09

En quoi le tournage de ce clip nuisait-il à l'ordre public. Là est la question...
Si c'était le cas, le maire du 2 qui n'a pas pouvoir de police (il n'est pas officier de police judiciaire) n'avait juridiquement pas à intervenir, mais à prévenir les forces de l'ordre.
Si ce n'était pas le cas, pourquoi alors avoir déclenché cette affaire ?

En tout les cas, bravo pour la médiatisation par l'élu de cette "petite" affaire.

Au lieu de raconter des con-neries, sachez qu'un MAIRE est OFFICER DE POLICE JUDICIAIRE, ne vous en déplaise !!!!!!! Renseignez-vous avant de dire des âneries......

Signaler Répondre

avatar
Base-Hare69 le 09/03/2021 à 13:26

Hé oui, comme d'habitude:
. Pour l'élu et sa famille, un court (outrage) ou un métrage de la distance judiciaire !!!

Signaler Répondre

avatar
Ramdodge le 09/03/2021 à 13:12

Bah en fait, il est comme tout le monde. J'ai été menacé de mort avec une arme. La personne a eu un rappel à la loi.

Signaler Répondre

avatar
Des faits le 09/03/2021 à 13:09

En quoi le tournage de ce clip nuisait-il à l'ordre public. Là est la question...
Si c'était le cas, le maire du 2 qui n'a pas pouvoir de police (il n'est pas officier de police judiciaire) n'avait juridiquement pas à intervenir, mais à prévenir les forces de l'ordre.
Si ce n'était pas le cas, pourquoi alors avoir déclenché cette affaire ?

En tout les cas, bravo pour la médiatisation par l'élu de cette "petite" affaire.

Signaler Répondre

avatar
walllah'. le 09/03/2021 à 13:00

Les juges rouges sont libres de laisser leurs clients fidèles continuer, c'est pas le gouvernement qui dira quoi faire.

Signaler Répondre

avatar
Loulobaloo le 09/03/2021 à 12:55

L'éternel crainte que ça dégénère. ......C'est ainsi....

Signaler Répondre

avatar
hubris le 09/03/2021 à 12:52

la comparution immédiate de toute personne qui s'en prend à des élus". Darmalin et en même temps !

Signaler Répondre

avatar
Néfertiti le 09/03/2021 à 12:23

Ainsi va notre justice française.
Que vaut un représentant de la République, face à des voyous, qui au vu de la réponse judiciaire, n'auront plus peur de s'en prendre physiquement aux élus.

Signaler Répondre

avatar
Adi le 09/03/2021 à 12:14

Se maire se croit tout permis il doit fumer de la moquette

Signaler Répondre

avatar
Kikimc le 09/03/2021 à 12:09

Quelle honte à quand les contraintes sévères pour les enfants et les parents.
Où sont nos valeurs?????

Signaler Répondre

avatar
Gege 69 le 09/03/2021 à 11:21

Monsieur le maire va avoir le droit a une escorte policière ! Par chance,!?,au commissariat du 2e il y avait des agents disponibles pour intervenir aussi rapidement, juste pour des insultes verbales!!. Nous, citoyens lambda devons soit baisser les yeux soit danser avec eux .

Signaler Répondre

avatar
Question? le 09/03/2021 à 11:17

Pourquoi n'a t-il pas reçu la légion d'honneur????

Signaler Répondre

avatar
Olivier Variant le 09/03/2021 à 11:16

17 ans, la blague.

Signaler Répondre

avatar
Pilou69 le 09/03/2021 à 11:13

Tout est dans la communication... Pas dans les faits !

Signaler Répondre

avatar
Précisions le 09/03/2021 à 10:52

Laissé libre, à 17 ans ??
Composition pénale ?? Encore un truc qui lui permettra de continuer ses méfaits...

Signaler Répondre

avatar
Carla 2 le 09/03/2021 à 10:46

Laissé libre !
Le laxisme de notre justice islamo-gauchiste continue.
Pauvre France !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.