Séverine Girardon (Notaires du Rhône) : "Le marché lyonnais ne risque pas de s'effondrer"

Séverine Girardon, présidente de la chambre des notaires du Rhône, est l’invitée ce mercredi de Raphaël Ruffier-Fossoul, dans les Coulisses du Grand Lyon. L’émission est enregistrée dans le respect des gestes barrières, avec, notamment une glace de Plexiglas entre les deux protagonistes.

Séverine Girardon (Notaires du Rhône) : "Le marché lyonnais ne risque pas de s'effondrer"
Séverine Girardon - LyonMag

Comment se porte le marché immobilier lyonnais ? Les agents immobiliers annonçaient une baisse des transactions en septembre. Séverine Girardon, nouvelle présidente de la chambre des notaires du Rhône confirme un "ralentissement de la hausse" avec une "diminution du volume des transactions au troisième trimestre 2021".

"Il y a eu une euphorie post-Covid qui a permis de satisfaire un grand nombre de consommateurs immobiliers. Les besoins ont été en partie satisfaits", poursuit-elle.

"Nous avons un marché où les acquéreurs sont plus exigeants et davantage en position de force", indique Séverine Girardon.

Alors que l'insécurité augmente en Presqu'île et dans la Guillotière, on pourrait croire que les investisseurs se détournent de ces quartiers. Mais selon Séverine Girardon, il n'y a "pas de désaffection dans le centre-ville de Lyon. Il y aura sûrement des corrections après la période euphorique. Mais le marché lyonnais ne risque pas de s'effondrer".

Les écologistes lyonnais militent pour un grand chantier de la rénovation énergétique des immeubles. "Le consommateur immobilier va largement préférer l'emplacement plutôt que de regarder si le logement est performant énergétiquement", tempère la notaire.

Les Coulisses du Grand Lyon sont à retrouver tous les jours à 12h sur LyonMag.com et sur la chaîne Youtube de LyonMag.

X
8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Jocelyne le 12/11/2021 à 19:54
Tri social a écrit le 12/11/2021 à 00h21

Heureusement les écologistes sont en train de chasser les classes moyennes hors de Lyon et ça sera bientôt pareil dans toute la métropole grâce à la ZFE. Ainsi les classes supérieurs et les riches pourront racheter les logements pour une bouchée de pain

Si ce que vous appelez "tri social" c'est chasser tout les automobilistes hors de Lyon et définitivement, alors je dis oui, 100 fois oui pour nos enfants.

Signaler Répondre

avatar
Tri social le 12/11/2021 à 00:21

Heureusement les écologistes sont en train de chasser les classes moyennes hors de Lyon et ça sera bientôt pareil dans toute la métropole grâce à la ZFE. Ainsi les classes supérieurs et les riches pourront racheter les logements pour une bouchée de pain

Signaler Répondre

avatar
Tatin le 11/11/2021 à 18:48

Merci, elle me rassure, je n'osais plus aller aux Halles de Lyon de peur quelles ne s'effondre.

Signaler Répondre

avatar
Alberto1960 le 10/11/2021 à 15:23

Nos "amis" vert bloquent beaucoup de permis de construire sur Lyon et sur la métropole, l'immobilier est "l'ennemi", d'ailleurs plus aucun logement social neuf se construit actuellement, pourtant pendant leur pitoyable campagne le ptit Greg avait promis 10 000 logements sociaux avant 2026... construire sans les promoteurs est impossible... l'incompétence à la Greg !!

L'immobilier "ancien" ne peut que monter !

Signaler Répondre

avatar
Shaqra le 10/11/2021 à 14:48

Houla, si même les notaires montent au créneau, c'est que ça doit commencer à sentir sérieusement le roussi...

Signaler Répondre

avatar
Ex Précisions le 10/11/2021 à 14:22

Tu m'étonnes, surtout avec les notaires, vu le montant des transactions sur Lyon ce n'est plus 1 mais 2 villas à St Barth qu'ils ont...

Signaler Répondre

avatar
Ouaip le 10/11/2021 à 14:09

Mais bien sur. Acheter un T3 a 600000 euros avec les racailles au pied de l'immeuble, qui a envie de ça ?
Personne.

Signaler Répondre

avatar
Zorglub le 10/11/2021 à 12:50

En attendant, tout le monde se tire....

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.