Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le lieu du drame - DR

Drame de Chessy : les pompiers bouleversés, RFF s’explique

Le lieu du drame - DR

Après le drame qui a coûté la vie à quatre personnes dimanche soir à Chessy (Rhône), l'émotion est vive chez les pompiers du département. Car le conducteur tué par un TER en même temps que ses trois enfants était pompier professionnel.

Et selon le colonel Serge Delaigue, le responsable des pompiers du Rhône, tous les pompiers ont été choqués par l’accident qui est arrivé à leur collègue : "Il était officier professionnel à Saint-Priest, il était également officier volontaire à Létra, juste à côté du lieu de l’accident. Certains l’ont appris hier soir, certains l’ont appris ce matin. Et tout le monde est abasourdi. Dans les casernes du secteur du Bois D’oingt, il était connu par tout le monde. Les pompiers qui l’ont secouru le connaissaient et l’ont immédiatement reconnu. Je lui rends un très grand hommage dans ce moment terrible pour le corps des sapeurs-pompiers." Très émus, voire tendus par le drame, ses camarades de la caserne de Saint-Priest n'ont pas souhaité répondre à nos questions. "Nous devons faire notre deuil maintenant", a simplement commenté le colonel en charge du groupement.
Alors les questions fusent sur les circonstances du drame. Et également sur la signalisation du passage à niveau. La photo le prouve, il n'est pas très visible et il n'y a pas de barrières annonçant l'arrivée d'un train. Selon Caroline Le Guellec, responsable communication de Réseau Ferré de France, la signalisation était adaptée : "Ce n'est pas une question de suffisant ou pas. Tout ça est étudié passage à niveau par passage à niveau. On a des calculs, on calcule des moments. C’est-à-dire qu’entre le nombre de passage de trains et le passage de voitures, ca détermine le mode de signalisation qu’on met en place. La ligne concernée, il y avait environ 7 trains par jour, ce n’était pas un passage à niveau sur lequel circulaient beaucoup de voitures. Il y a une signalisation en place qui s’appelle un panneau de Croix de saint André qui est l’équivalent d’un stop. Il faut s’arrêter, regarder à droite et gauche avant de pouvoir s’engager."
L'accident a eu lieu à la fin du week-end, vers 17h30, au passage à niveau du lieu-dit "La Grande Borne", à Chessy, à une trentaine de kilomètres au nord-ouest de Lyon. Quatre des cinq occupants de la voiture sont morts sur le coup : il s'agit du père, d'un bébé, une fillette de 5 ans et un garçon de 7 ans, selon le préfet délégué à la Sécurité. La mère, qui a survécu, se trouve dans un état grave. Le train, vide, se rendait à Paray-Le-Monial quand il a percuté le véhicule par l'arrière alors qu'il franchissait ce passage à niveau non protégé (voir photo).



Tags : passage a niveau | accident |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.