Vidéosurveillance : Perrin-Gilbert à nouveau déçue par sa majorité

Vidéosurveillance : Perrin-Gilbert à nouveau déçue par sa majorité
Nathalie Perrin-Gilbert - LyonMag

La maire du 1er arrondissement de Lyon a rappelé lundi matin sa désapprobation concernant l’extension de la vidéo-surveillance.

Selon Nathalie Perrin-Gilbert, la Ville de Lyon a pris cette décision pour les Pentes de la Croix-Rousse. "Je ne mésestime pas le droit à la sécurité pour tous-tes. Mais je pense que la vidéosurveillance est un mauvais investissement. Ce sont  des renforts humains dont nous avons besoin (éducation, prévention, police, justice) et surtout retrouver du sens à nos politiques."
Cette dernière pique à sa majorité intervient alors que NPG se montre de plus en plus désabusée vis-à-vis du Parti Socialiste. Le 21 septembre dernier, l’élue avait indiqué sur Facebook qu’elle quitterait le PS si ce dernier ne respectait pas les engagements de campagne de François Hollande. Depuis, elle a rappelé son dégout suite aux expulsions de Roms dans l'agglomération.

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
jm le 02/10/2012 à 16:00

Gérard Collomb pourrait rendre service à la ville en débarquant Mme Perrin-Gilbert comme il l'a fait pour Dominique Bolliet qui n'était moins mauvais qu'à la marge.

Signaler Répondre

avatar
Boubou le 02/10/2012 à 14:23

Madame Le Maire du 1er a le droit, au nom de ses convictions personnelles, d'être opposée à la vidéo-protection ( et non vidéo-surveillance) et de demander, en accompagnement, plus d'efforts de prévention et de soutien social et pédagogique. Mais pourquoi ne pas le dire lors des réunions de concertation? Réunions où elle a privilégié la politique de la chaise vide. Pourquoi dénigrer son 1er Adjoint et son Conseiller à la sécurité qui fidèles à leur mandat électif participent et interviennent dans les travaux de la majorité municipale dans laquelle ils sont engagés. Je ne voudrais pas répéter la fameuse phrase de Jean-Pierre Chevènement mais je la trouve bougrement d'actualité

Signaler Répondre

avatar
Lionel le 02/10/2012 à 07:52

L'anti-collombisme n'est pas un programme d'autant plus quand on a été un godillot du Régime qui souhaite régler ses comptes désormais.

Signaler Répondre

avatar
Jacquot le 01/10/2012 à 17:26

Education,prévention etc...c'est inefficace en l'absence de sanction et répression!Vive la vidéo-surveillance qui ne peut en aucun cas gêner les honnêtes gens...au contraire.Quant aux Roms,mieux vaut les expulser que les laisser vivre misérablement dans un pays qui n'a rien à leur donner.

Signaler Répondre

avatar
jm le 01/10/2012 à 14:05

Encore une fois, la pauvre met aujourd'hui le même zèle imbécile à s'opposer systématiquement aujourd'hui, qu'elle mettait à revendiquer les inepties du régime Collomb. C'est au début de son mandat quand Lyon et son arrondissement était nominé aux Big Brother Awards pour son abus de vidéosurveillance qu'il fallait exister.

Signaler Répondre

avatar
Michèle le 01/10/2012 à 13:27

Mme Nathalie Perrin-Gilbert vous savez très très bien que la vidéosurveillance n'est qu'un alibi pour vos amis pour passer un marché aux ramifications financières intéressantes alors ne venez pas vous aussi vous la jouer sur l'air du sociétal.
Dites ce que vous savez à propos de la vidéosurveillance à Lyon.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.