Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Romain Blachier - DR

Bienvenue à la nouvelle région

Romain Blachier - DR

Dans toute réforme il y a des conservateurs et s’il y en avait pour douter, la proposition de réforme des régions françaises est là pour le confirmer.

Oui, on peut discuter cette réforme, trouver certains périmètres discutables, que la Bretagne aurait sans doute gagné à évoluer, que la Picardie aurait sans doute gagné en cohérence à être avec le Nord Pas-de-Calais et que le Limousin eh bien... mais nous sommes sur Lyon Mag et je vais me concentrer sur la Région Rhône-Alpes.

 Ou plutôt la région Rhône-Alpes Auvergne (O tempora O mores) puisque, c'est annoncé, nous allons fusionner avec la région des Avernes, des festivals de théâtre de rue et du rugby montagnard.

Bien évidemment notre bassin régional pouvait se suffire à lui même. Avec 6 300 000 habitants, sa démographie le situe devant bien des Etats Européens et son dynamisme le place largement sur le podium national. Lorsque l'on voit que des régions comme l'Aquitaine ou la Bretagne (qui est un tiers plus petite), bien moins grandes et  moins peuplées sont laissées seules, on pourrait se poser des questions. On pourrait aussi regretter peut-être que certains départements comme le 71 n'aient pas été joints à l'ensemble. Et d'autres disjoints. Mais fallait-il se mettre à la découpe des régions existantes, au risque de provoquer de nouvelles poussées des conservatismes?

On peut également se poser quelques questions sur la grande distance pour relier, mettons deux villes comme Gaillard et Aurillac. Mais sauf une poignée d'exceptions, il n'y aura pas plus ou moins de raisons de plus qu'hier de parcourir cette distance. Une distance qui, soit dit en passant, pourrait paraître des plus réduites à un Texan ou à un Californien devant relayer les deux bouts de son Etat !

Et puis certains pourraient avoir peur de perdre leur identité. A cela il faut répondre que ce n'est pas parce que le conseil régional change de périmètre qu'il sera désormais interdit de faire du Saint-Marcellin en Isère, de jouter à Givors ou de manger des lentilles du côté de chez le pénible Laurent Wauquiez.

Pourtant cette fusion est une excellente chose : elle permet à notre région de prendre encore plus de poids sur la scène européenne et mondiale. Lui permettant d'agir encore davantage. Il faudra pour cela que l'Etat central, outre les économies qu'il attend d’un tel mariage, mette dans la corbeille des fiancés de nouvelles compétences.

En région comme ailleurs ce n'est pas que la taille qui compte c'est aussi ce qu'on peut faire avec ce qu'on a! Dans le Bade-Wurtemberg qui nous est peu éloigné puisqu'il jouxte nos voisins du futur Bourgogne-Franche Comté (entre cela et Rhône-Alpes Auvergne, c'est à croire que c'est France 3 Régions qui a été source d'inspirations!), ce sont des possibilités bien plus grandes qu'ont nos cousins germains notamment en matière économique!

Et puis cette fusion est une excellente chose aussi pour Lyon et son agglomération, qui sera désormais capitale d'un ensemble plus grand, plus divers, autour d'encore plus d'énergies. De quoi, avec un accord de bonne intelligence avec Clermont, donner davantage de leviers et de dynamisme. Surtout qu'en prenant le premier rang sur le passage à la métropole, nous avons déjà une excellente longueur d'avance sur le reste de la France.

Retrouvez tous les billets de Romain Blachier sur son site

Romain Blachier



Tags : blachier | romain blachier |

Commentaires 15

Déposé le 07/06/2014 à 12h32  
Par blutch Citer

En refusant de découper les régions existantes pour créer les nouvelles "super" régions, le gouvernement recherche la simplicité (organisation administrative, cadeaux aux élus locaux...) pour une réforme qui se veut rapide. Mais c'est une vision très court-termiste, qui forte de cohérence va très fortement limiter la portée de cette réforme.

Par ailleurs, je persiste à croire que cette réforme administrative, bien qu'intéressante, n'était pas la priorité pour aller chercher de véritables économies d'échelles et une meilleure gouvernance. Si on veut tailler dans le mammouth (pour reprendre des propos pas très heureux), c'est à l'échelle des communes que le gros du travail est à faire. En France, 9400 communes soit environ 25% des 36000 communes, ont moins de 200 habitants! A cette échelle, il est impossible de proposer/organiser de véritables services à la population, faute ne serait ce que de budget ou de ressources techniques. Mais c'est également une gageure démocratique, puisque environ 1 habitant sur 20 est élu contre 1 pour 12000 habitants environ à Paris. On voit même des situations cocasses, avec des communes qui ont parfois plus d'élus que d'habitants majeurs... Et dans ces très petites communes, au moment des élections, parvenir à former UNE liste (pas d'opposition donc) et de motiver quelques parents à se lancer dans l'aventure n'est pas chose aisée. Or derrière chaque commune, se cache une mairie, un état civil, des permanences,des routes, des équipements... Les intercommunalités sont venues palliées pour partie les échecs des lois précédentes basées sur le volontariat. Mais le mal reste profond. Cependant quel élu national partira en campagne contre des milliers d'élus locaux?

Déposé le 05/06/2014 à 10h21  
Par romainblachier Citer

Bonne semaine à tous et merci de vos commentaires.

Déposé le 05/06/2014 à 10h20  
Par romainblachier Citer

Foldire a écrit le 05/06/2014 à 08h59

Cher M. Blachier,

Les mots ont un sens définit par le dictionnaire et non par les croyances.
Vous prétendez que je n'ai pas lu votre billet.
Je le lis toujours plusieurs fois et même après plusieurs lectures, je trouve vos idées toujours confuses quand elles ne se contredisent pas.

Je vous cite : "sauf qu'il y a justement écrit que ce n'est pas forcément la taille qui compte si vous prenez la peine de lire le billet mais que ce sont les compétences données, en plus des énergies fédérées qui comptent."
Dans le cas présent, la nouvelle région, c'est bien parce que vous agrandissez un espace géographique que vous parlez de compétences données "à cet espace géographique agrandi" et d'énergies fédérées "à cet espace géographique agrandi".
C'est donc bien la taille de cette nouvelle région qui est l'élément essentiel de votre billet. Vos arguments ne sont que des conséquences auxquelles vous croyez à partir de cet région agrandie.
Ou alors, votre discours est dénué de sens et de but et pourrait aussi bien être écrit à propos d'un découpage de la région Rhône-Alpes pour une région Rhônain.

Sinon, vous me demandez, comme à un ami, je suis flatté, de vous préciser ce qu'est la Province.
Vous m'inquiétez.
Mais comme tout bon ami, je vais vous aider et ne pas vous abandonner, comptez sur moi.
La Province est un espace géographique régit par les mêmes lois et la même langue que l'espace géographique de l'ïle de France mais sans les centres de décisions majeures.

A votre disposition cher ami.

Voila vous avez enfin lu cet échange est donc utile. Et donc lu que mon propos est que le regroupement permet de peser davantage tout en gardant des entités décisionnaires suffisamment décentralisées (sans compter que les régions ne sont pas les seules collectivités locales) mais qu'il ne suffit pas: il faut des compétences plus précisées.

Pour la province, vous n'avez pas vraiment répondu. Et si il y a un fond de vérité au partage du pouvoir, il conviendrait de nuancer: Coulommiers, qui est en Ile-de-France et donc pas en "province" pour reprendre votre définition, est-il un centre de décision plus important que Lyon? Cette expression artificielle province est un fourre tout qui mélange différents territoires sans réalité aucune que l'oeil parisianiste de certains.

Bonne journée

Déposé le 05/06/2014 à 10h12  
Par romainblachier Citer

vincent a écrit le 05/06/2014 à 00h03

Pourquoi pas fusionner des régions, mais quel est l'objectif, au delà de la logique comptable (14 est mieux que 22) ? Des économies ? Ce ne sera pas avant des années qu'on pourrait en voir l'effet ... Surtout des régions pour quels projets ? Quels services ? On commence par le chiffre final, sans jamais avoir parlé des enjeux auxquels cette réforme est censée être LA réponse ... Bien dommage !

Pas faux

Déposé le 05/06/2014 à 08h59  
Par Foldire Citer

romainblachier a écrit le 04/06/2014 à 19h25

sauf qu'il y a justement écrit que ce n'est pas forcément la taille qui compte si vous prenez la peine de lire le billet mais que ce sont les compétences données, en plus des énergies fédérées qui comptent.

Mais ami Foldire, à force de vous pratiquer je sais que vous foncez directement aux commentaires pour troller. Et je vous sais gré de porter tant d'intérèts aux commentaires.

Par contre ami, dites-moi, puisque personne ne sais me le dire ici: c'est où la province?

Cher M. Blachier,

Les mots ont un sens définit par le dictionnaire et non par les croyances.
Vous prétendez que je n'ai pas lu votre billet.
Je le lis toujours plusieurs fois et même après plusieurs lectures, je trouve vos idées toujours confuses quand elles ne se contredisent pas.

Je vous cite : "sauf qu'il y a justement écrit que ce n'est pas forcément la taille qui compte si vous prenez la peine de lire le billet mais que ce sont les compétences données, en plus des énergies fédérées qui comptent."
Dans le cas présent, la nouvelle région, c'est bien parce que vous agrandissez un espace géographique que vous parlez de compétences données "à cet espace géographique agrandi" et d'énergies fédérées "à cet espace géographique agrandi".
C'est donc bien la taille de cette nouvelle région qui est l'élément essentiel de votre billet. Vos arguments ne sont que des conséquences auxquelles vous croyez à partir de cet région agrandie.
Ou alors, votre discours est dénué de sens et de but et pourrait aussi bien être écrit à propos d'un découpage de la région Rhône-Alpes pour une région Rhônain.

Sinon, vous me demandez, comme à un ami, je suis flatté, de vous préciser ce qu'est la Province.
Vous m'inquiétez.
Mais comme tout bon ami, je vais vous aider et ne pas vous abandonner, comptez sur moi.
La Province est un espace géographique régit par les mêmes lois et la même langue que l'espace géographique de l'ïle de France mais sans les centres de décisions majeures.

A votre disposition cher ami.

Déposé le 05/06/2014 à 00h03   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par vincent Citer

Pourquoi pas fusionner des régions, mais quel est l'objectif, au delà de la logique comptable (14 est mieux que 22) ? Des économies ? Ce ne sera pas avant des années qu'on pourrait en voir l'effet ... Surtout des régions pour quels projets ? Quels services ? On commence par le chiffre final, sans jamais avoir parlé des enjeux auxquels cette réforme est censée être LA réponse ... Bien dommage !

Déposé le 04/06/2014 à 19h27  
Par romainblachier Citer

prosaique a écrit le 04/06/2014 à 13h35

pour adhérer à c eprojet encore faudrait il qu'on nous démontre en quoi il est pertinent et générateur (ou pas) d'économies. Pour le moment bien peu de réponses sur ces points

Ce projet peut faire faire des économies d'échelles,en regroupant des services publics et des commandes publiques. Mais il n'y a pas que l'économie: il y a le poids plus grand données par les énergies fédérées.

Déposé le 04/06/2014 à 19h25  
Par romainblachier Citer

Foldire a écrit le 04/06/2014 à 18h13

En une question concise, vous avez déstabilisé plusieurs dizaines de lignes de croyances.

sauf qu'il y a justement écrit que ce n'est pas forcément la taille qui compte si vous prenez la peine de lire le billet mais que ce sont les compétences données, en plus des énergies fédérées qui comptent.

Mais ami Foldire, à force de vous pratiquer je sais que vous foncez directement aux commentaires pour troller. Et je vous sais gré de porter tant d'intérèts aux commentaires.

Par contre ami, dites-moi, puisque personne ne sais me le dire ici: c'est où la province?

Déposé le 04/06/2014 à 19h22  
Par romainblachier Citer

Fred1 a écrit le 04/06/2014 à 17h32

Tu as de moins en moins de temps pour réfléchir ou on t'a forcé à écrire ça? primo comparer une région française avec un état américain est idiot: Un état c'est un état, avec des lois et tout ça, une région est une région, comme un comté dans un état américain.
deuxio: l'intérêt pour Lyon je ne le vois pas, en revanche je vois bien les problèmes que cela risque de créer pour les auvergnats qui verront s'éloigner le centre de décision.
Enfin le commentaire de Kestion est pertinent, tant qu'on y est si plus gros = plus fort alors revenons sur la décentralisation et remettons tout à l'état.
On éloigne les centres de décision des citoyens, vous en avez pas eu assez aux européennes, vous voulez vraiment qu'il n'y ait plus que les électeurs du FN qui aillent voter?
Une réforme de gribouille comme celle des rythmes scolaires.

Bonjour

diantre que d'aigreur.Quand on est pas d'accord avec vous on est forcé par un complot d'écrire ou alors c'est juste qu'on a pas réfléchi ou pour reprendre votre terme 'idiot'?

Je vais, au milieu de ce ruisseau d'injures, vous répondre

1 pour la question, je me répéte, je ne sais pas où est la province, qui est un terme quelque peu injurieux utilisé pour qualifier tout ce qui n'est pas parisien. Des regroupements de collectivités permettent de mutualiser des budgets, de fédérer des énergies. Cela ne veut nullement dire qu'il faut, comme vous souhaitez, tout recentraliser autour de l'Etat.Juste qu'il y a un poids critique qui permet de peser davantage sur les points pré mentionnés

2-vous confondez états fédérés (californie etc...) et Etat fédéral. Pour mémoire, mais vous ne l'ignorez pas, Rhode Island, est une part des USA comme Rhone-Alpes est une part de la France. Leurs pouvoirs différents mais mon billet ne porte pas sur le fédéralisme.


En espèrant un peu plus de sérénité dans nos prochains échanges, je vous souhaite une bonne soirée.

Déposé le 04/06/2014 à 18h13  
Par Foldire Citer

Kestion a écrit le 04/06/2014 à 11h09

Si la taille fait la force, pourquoi ne pas supprimer toutes les régions et ne faire que 2 régions, l'île de France et la Province ?

En une question concise, vous avez déstabilisé plusieurs dizaines de lignes de croyances.

www.bruitdevert.fr Déposé le 04/06/2014 à 17h45  
Par www.bruitdevert.fr Citer

La réforme territoriale nous livre tous les jours des modifications importantes ; si nécessité il y a, ce n'est pas toujours des économies que ces regroupements vont générer. Pourtant ces regroupements de régions peuvent s'avérer bénéfiques s'ils permettent des synergies économiques, soutenues par des initiatives fortes en matières fiscales, en matières d'adaptation des formations professionnelles....

http://bruitdevert.fr/2014/06/rhone-alpes-auvergne-une-synergie-a-trouver/

Déposé le 04/06/2014 à 17h32  
Par Fred1 Citer

Tu as de moins en moins de temps pour réfléchir ou on t'a forcé à écrire ça? primo comparer une région française avec un état américain est idiot: Un état c'est un état, avec des lois et tout ça, une région est une région, comme un comté dans un état américain.
deuxio: l'intérêt pour Lyon je ne le vois pas, en revanche je vois bien les problèmes que cela risque de créer pour les auvergnats qui verront s'éloigner le centre de décision.
Enfin le commentaire de Kestion est pertinent, tant qu'on y est si plus gros = plus fort alors revenons sur la décentralisation et remettons tout à l'état.
On éloigne les centres de décision des citoyens, vous en avez pas eu assez aux européennes, vous voulez vraiment qu'il n'y ait plus que les électeurs du FN qui aillent voter?
Une réforme de gribouille comme celle des rythmes scolaires.

Déposé le 04/06/2014 à 13h35  
Par prosaique Citer

pour adhérer à c eprojet encore faudrait il qu'on nous démontre en quoi il est pertinent et générateur (ou pas) d'économies. Pour le moment bien peu de réponses sur ces points

Déposé le 04/06/2014 à 12h44  
Par romainblachier Citer

Kestion a écrit le 04/06/2014 à 11h09

Si la taille fait la force, pourquoi ne pas supprimer toutes les régions et ne faire que 2 régions, l'île de France et la Province ?

La province? c'est où ça?

Déposé le 04/06/2014 à 11h09  
Par Kestion Citer

Si la taille fait la force, pourquoi ne pas supprimer toutes les régions et ne faire que 2 régions, l'île de France et la Province ?

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.