Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Métropole de Lyon : le Grand Lyon répond aux inquiétudes des agents du Département

Alors que les agents du Conseil Général manifestaient ce jeudi matin pour faire part de leur inquiétude liée à la mise en oeuvre de la Métropole de Lyon le 1e janvier 2015, le Grand Lyon joue la carte de l'information.

Dans un communiqué publié ce jeudi soir, le Grand Lyon parle d'un "chantier Ressources Humaines hors du commun". Dans 6 mois, la Métropole de Lyon prendra en charge les compétences de la communauté urbaine de Lyon, à savoir la propreté, l'eau, la voirie, les transports ou encore l'habitat, mais également celles du Département (services de l'enfance, des personnes âgées, de la culture, du sport ou de l'éducation).
Près de 8700 agents travailleront pour cette Métropole, dont 4800 agents du Grand Lyon, et une large partie des agents de l'actuel Conseil Général. "Un chantier hors du commun par son ampleur", précise le communiqué, car "la Métropole de Lyon comptera plus de 250 métiers différents provenant de toutes les fonctions publiques (Etat, territoriale et hospitalière)". "Cette intégration ne peut évidemment se faire en un jour. La mise en place d'une nouvelle collectivité locale, fruit d'un rapprochement de deux entités à la culture et aux régimes professionnels différents, nécessite du temps et de la concertation."

Toujours selon ce communiqué, "le 1er enjeu est avant tout de garantir au 1er janvier 2015, la continuité du service public et des prestations offertes aux usagers, tout en assurant à chaque agent de la nouvelle collectivité un poste, un salaire, un lieu de travail identifiés.
Le Grand Lyon précise également que "sur les 8 700 postes de la future Métropole, la majeure partie des agents connaît dès à présent son affectation" .
Seuls les agents des services centraux du département ont été amené à formuler des voeux d'affectation : soit au Nouveau Rhône, soit à la Métropole. A ce jour, 122 postes d'encadrement sont d'ores et déjà pourvus dont 81 seront occupés par des cadres du département. L'objectif final étant que tous les agents connaissent leur affectation et leur employeur à la mi-septembre.

Concernant les questions de la rémunération et du temps de travail des agents, des négociations sont ouvertes avec les organisations syndicales. En attendant, tous les agents, qu’ils soient issus du Grand Lyon ou du département conserveront à titre personnel leur régime indemnitaire et les avantages sociaux collectivement acquis.

En ce qui concerne le temps de travail, la métropole devra acter dès le mois de janvier toutes ses règles de fonctionnement dont le temps de travail fait partie. Là encore, des négociations sont en cours. "Prenant en compte la situation d’agents du département qui étaient autorisés jusqu’à présent à travailler sur 4 jours, le Grand Lyon a d’ores et déjà acté que ces agents pourraient continuer à bénéficier de leur aménagement du temps de travail jusqu’au 31 août 2015, pour leur permettre, si nécessaire d’organiser au mieux l’articulation entre leur vie personnelle et professionnelle, le cas échéant, au 1er septembre 2015", précise le Grand Lyon.

Enfin, sur la question de la localisation des services, les discussions sont encore en cours sur le partage du patrimoine de l’actuel département entre le Nouveau Rhône et la future Métropole de Lyon. Au 1er janvier 2015, les maisons du Rhône sur le territoire métropolitain seront inchangées ; quant aux services centraux, une délocalisation en dehors de Lyon n’est pas envisagée, le siège de l’actuel Grand Lyon devenant le siège de la
Métropole.




Tags : métropole de Lyon |

Commentaires 3

Déposé le 05/07/2014 à 05h34   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par liso Citer

Autour de moinon me dis on c bon t u es fonctionnaire t a unnboulot te plaint pas! Oui c est vrai, mais les conditions de travail?! Nous n avons aucune information , pour moi agent du conseil general que vais je gagné ou perdre en allant a la metropole?! Nous sommes les pions de leurs decision politique..c honteux.

Déposé le 04/07/2014 à 17h37  
Par basfing Citer

que des menteurs ces politiques a 6 mois on c'est rien de notre avenir dans cette métropole et les avantages tous remis en causse .
c'est une grosse merde

Déposé le 04/07/2014 à 10h00  
Par FactureSalée Citer

Hallucinant. Rien n'est prévu, une gabegie incroyable et des politiques aux abonnés absents. Michel Mercier et Gérard Collomb : les deux grands responsables.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.