Denis Broliquier : "Cours de Wauquiez à l'emlyon : je n'ai pas du tout été choqué"

Le maire du 2e arrondissement de Lyon, Denis Broliquier, était l'invité ce mardi matin de Gérard Angel, dans les Coulisses du Grand Lyon.

Denis Broliquier : "Cours de Wauquiez à l'emlyon : je n'ai pas du tout été choqué"
Denis Broliquier - LyonMag

Alors que l'édile lyonnais a récemment annoncé son départ de l'UDI, Denis Broliquier expliquait ce lundi "avoir sincèrement cru à l'élan porté en 2012 par Jean-Louis Borloo pour le rassemblement de toute la famille centriste. Et puis six ans plus tard, on s'aperçoit que ça n'a pas fonctionné. Donc aujourd'hui l'UDI n'a plus vraiment de colonne vertébrale. (…) Plus de la moitié des adhérents a quitté le parti et cela correspond à mon choix de départ."

"Je n'ai pas du tout été choqué par le fait qu'il s'affiche très cash face à des étudiants", a par ailleurs déclaré le maire du deuxième arrondissement, concernant la polémique sur le cours donné par Laurent Wauquiez à l'EM Lyon. "Lorsque l'on est politique, on s'adapte, tout en gardant le même fond et le même discours, au public que l'on a en face de soi. On ne parle pas de la même façon dans un amphithéâtre avec des jeunes de 22 ans dans le supérieur que dans une maison de retraite. Je pense que si l'on veut rénover la politique pour pouvoir réintéresser les jeunes, le fait de leur parler comme ça, sans filtre, est plutôt une bonne chose", a poursuivi celui qui donne lui aussi des cours dans le supérieur.

Les Coulisses du Grand Lyon à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en vidéo sur LyonMag.com.

16 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Pareil ailleurs le 20/02/2018 à 18:33
C’est bon pour l’aïd. a écrit le 20/02/2018 à 18h15

L’UMPS est mort ,ses électeurs ont compris qu’on les prends pour se qu’ils sont ´ de la MOUTONNAILLE ´.

Vu les scores du FN et de FI aux dernières élections législatives, c'est toute la démocratie qui est morte !
Vive l'abstention.

Signaler Répondre

avatar
C’est bon pour l’aïd. le 20/02/2018 à 18:15

L’UMPS est mort ,ses électeurs ont compris qu’on les prends pour se qu’ils sont ´ de la MOUTONNAILLE ´.

Signaler Répondre

avatar
L’abstentionniste confirmé le 20/02/2018 à 18:11
Vincent Pous a écrit le 20/02/2018 à 16h48

Vous quittez donc l’UDI qui n’aurait plus de colonne vertébrale pour le parti clivant de Laurent Wauquiez.
Vous lui faites allégeance en associant notre bel arrondissement à ses relents millonistes et extrémistes.
Est-ce que notre Métropole Européenne doit couvrir des propos insultants envers les dirigeants allemands et canadiens ?
L’image de notre Métropole doit être irréprochable pour continuer à accueillir de grands groupes internationaux qui créent des emplois.

Est-ce que les élus de la Mairie du deuxième arrondissement pensent que nos députés sont des guignols et que la France est une dictature ?
Notre arrondissement devrait se confiner dans l’opposition aux sacrifices de ses équipements et de projets ambitieux.

Est-ce que nos prestigieuses écoles de commerce doivent être des tribunes pour des discours haineux politisés ?
En vomissant sur tous les pouvoirs de la cinquième république, vous pensez redonner envie aux étudiants de retourner aux urnes.

Je prends acte que pour les prochaines élections vous chasserez l’électorat d’extrème-droite et que vous ne vous reconnaissez plus dans votre électorat centriste, progressiste et pro-européen qui ne cautionne pas les bullshits de Monsieur Wauquiez.

En france, dès lors que l’on est pas aristocrate,noble ,escrocs...ect.... on est catalogué d’extremistes. Le peuple ,ils s’en fouttent,les référendums ont s’en fout, les francais subissent . N’oubliez pas qu’aux deuxième tours la moitié des français n’ont pas voté. Alors, oui ,comme vous dites la France a des relents de revolte. Car,effectivement,on ne tiens’ plus compte du choix du peuple mais on les prends pour des moutons ,mode de scrutins,référendum inexistant et quand ils s’expriment comme pour l’europe ,on leur’ refuse. Mr wauquiez a dit tout haut se que les francais ressentent,du dégoût pour ses dirigeants et un’ sentiment de dictature qui est vérifiable. Votre système démocratique vas voir s’elever L’autre extrême celle de gauche et quand celle là aura échouer .ils comprendront dans leur majorité que tout est verrouillé dans votre dictature,douce,peut-être mais dictature pour toujours garder la main.

Signaler Répondre

avatar
Pffff le 20/02/2018 à 17:04

Et bla-bla-bla et bla-bla-bla et re bla-bla-bla ! Bravo L Wauquiez !!! suit ta route .

Signaler Répondre

avatar
Vincent Pous le 20/02/2018 à 16:48

Vous quittez donc l’UDI qui n’aurait plus de colonne vertébrale pour le parti clivant de Laurent Wauquiez.
Vous lui faites allégeance en associant notre bel arrondissement à ses relents millonistes et extrémistes.
Est-ce que notre Métropole Européenne doit couvrir des propos insultants envers les dirigeants allemands et canadiens ?
L’image de notre Métropole doit être irréprochable pour continuer à accueillir de grands groupes internationaux qui créent des emplois.

Est-ce que les élus de la Mairie du deuxième arrondissement pensent que nos députés sont des guignols et que la France est une dictature ?
Notre arrondissement devrait se confiner dans l’opposition aux sacrifices de ses équipements et de projets ambitieux.

Est-ce que nos prestigieuses écoles de commerce doivent être des tribunes pour des discours haineux politisés ?
En vomissant sur tous les pouvoirs de la cinquième république, vous pensez redonner envie aux étudiants de retourner aux urnes.

Je prends acte que pour les prochaines élections vous chasserez l’électorat d’extrème-droite et que vous ne vous reconnaissez plus dans votre électorat centriste, progressiste et pro-européen qui ne cautionne pas les bullshits de Monsieur Wauquiez.

Signaler Répondre

avatar
dubonsens le 20/02/2018 à 16:03

Arrêtons l’ hypocrisie les propos de Laurent Wauquiez sont ceux que l’on retrouve depuis 20 ans en page deux du canard enchaîné la différence est qu’il a fait alors que les autres le font en off

Signaler Répondre

avatar
mi-itou le 20/02/2018 à 15:10

Enfin un politique qui parle sans filtrer ! Quel plaisir d’entendre des vérités que personne n’osait révéler. Quel courage ! Vive Wauquier ! Bientôt la même chose sur les grands médias et la France redeviendra le pays des politiques qui ont quelque chose à dire !!!

Signaler Répondre

avatar
Cle6 le 20/02/2018 à 14:29

J’approuve totalement M. BROLIQUIER... tant pour avoir quitté UDI que pour son soutien à M. Wauquiez Il n’y a pas que des nuls en politique...

Signaler Répondre

avatar
IH le 20/02/2018 à 13:30

En ce moment, les hommes courageux et engagés sont rares. Bravo, tu es "remarquable" !

Signaler Répondre

avatar
BF le 20/02/2018 à 12:11

Lorne et Broliquier
Habitants des beaux quartiers
Fervents soutiens de Wauquiez
La droite bien habillée et bien née

Signaler Répondre

avatar
Sidoine P. le 20/02/2018 à 11:57

Heureusement il n'y a pas que des "béni-oui-oui" en politique.
Désolé pour les gogos crédules mais L.R. m'a fait du bien.

Signaler Répondre

avatar
oups ! le 20/02/2018 à 11:20

Consternant...
Défendre l'indéfendable devient l'unique occupation des LR.
Après Fillon défendons, contre toute logique autre que stupidement partisane, la mythomanie haineuse de Wauquiez....
Il dit ce qu'il pense vraiment devant les étudiants ?
Le problème est que ce qu'il a dit est, soit complètement faux, soit particulièrement haineux et bas de gamme.
Sa conception de la politique relève de la baston de cour de récré.
Il sulfate tous azimuts, y compris dans son propre camp !
il se prend pour un génie indispensable, le sauveur de la droite, alors qu'il accumule les âneries les plus ridicules...
Lamentable !

Signaler Répondre

avatar
Jean Hub.. le 20/02/2018 à 10:42

A Lyon les seuls maires du 2ème et 6ème se sont affranchis de la pensée unique .
M.Broliquier a tout a fait raison de ne pas être choqué quand L.Wauquiez dit courageusement ce qu'il pense, notamment en ce qui concerne les dernières présidentielles, même si les médias aimeraient occulter ce passage.

Signaler Répondre

avatar
sylvie2 le 20/02/2018 à 10:01

Une polémique, mon avis sur la polémique, l'avis de mes collègues sur mon avis sur la polémique, l'avis de mon boulanger sur la contre-polémique...

Ah qu'est-ce qu'il faut brasser pour que rien ne bouge!

Signaler Répondre

avatar
valency le 20/02/2018 à 09:38

un godillot de wauquieze ?

Signaler Répondre

avatar
Lolo W le 20/02/2018 à 09:04

Bravo Denis tu l auras ta place

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.