Grève à la SNCF : le trafic très fortement perturbé en Auvergne-Rhône-Alpes jeudi

Grève à la SNCF : le trafic très fortement perturbé en Auvergne-Rhône-Alpes jeudi
Lyonmag.com

L'appel à la grève, lancé par plusieurs syndicats pour dénoncer les nombreuses réformes du gouvernement Philippe, sera particulièrement suivi à la SNCF ce jeudi.

Les prévisions trafic ont été dévoilées par la direction. On apprend ainsi que 4 TGV sur 10 circuleront sur l'axe Sud-Est, seul 50% des liaisons TER seront assurées en Auvergne-Rhône-Alpes.

Dans le détail, la relation Lyon-Clermont-Ferrand sera assurée par une circulation sur 3 en autocars. Les trajets au départ de Lyon et à direction de Roanne, Paray-le-Monial, Brignais ou Sain Bel seront également assurés en cars.

Concernant la ligne Lyon-St Etienne, seul 1 TER sur 8 sera en circulation au départ de la Part-Dieu, tandis que les trains au départ de Perrache seront tous annulés. Comptez 1 TER sur 3 ente Lyon et Grenoble, 1 TER sur 4 entre Lyon et Ambérieu, 1 TER sur 5 entre Lyon et Valence et 1 circulation sur 2 entre Lyon et Chambéry ou entre Lyon et Genève.

Il y aura par ailleurs 1 TER sur 5 entre Lyon et Dijon, 2 circulations sur 5 partiellement en cars entre Lyon et Mâcon, et aucun train entre Villefranche et Vienne. La ligne Lyon-Bourg-en-Bresse ne sera, elle, assurée que par la route.

La SNCF appelle les voyageurs à reporter leur voyage, d'autant que des perturbations pourraient subsister vendredi matin.

Tags :

greve

SNCF

17 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
étude des retraites le 22/03/2018 à 19:21

pour ceux qui tenteraient de raconter nimporte quoi:une étude d'écart en tre les privilèges du régime spécial SNCF RATP et le régime de tous les slaariés frnaçais qui paient pour celui de la SNCF
http://www.ifrap.org/retraite/reformer-les-regimes-speciaux-sncf-et-ratp

Signaler Répondre

avatar
propagande sur le forum le 22/03/2018 à 19:12
démagogie où ? a écrit le 22/03/2018 à 17h19

Pour contrer des manipulations, il suffit de regarder un peu de partout des avis différents :

http://www.nouvelobs.com/societe/social/20180320.OBS3918/sncf-7-temoignages-pour-vous-faire-une-idee-juste-du-statut-des-cheminots.html

quant à la « solution voiture », sûr, c'est une solution pour perdre son temps, son argent, sa vie.

https://www.scoop.it/t/les-temps-de-la-ville/p/4095914657/2018/03/21/chaque-annee-les-francais-passent-une-semaine-a-se-rendre-au-travail

Et si la SNCF manque de "dialogue" avec ses employés, ce n'est pas un hasard, mais voulu par des gens ayant des cerveaux.
Cette "chienlit" est donc voulue.

pourquoi nous mettre des revues comme le nouvel obs journal de gauche complaisant avec les syndicat SNCF? de la désinformation bien entendu et surtout de la propagande

Signaler Répondre

avatar
démagogie où ? le 22/03/2018 à 17:19
refrain démagogique a écrit le 22/03/2018 à 15h42

on entend ce discours manipulateur depuis 30 ans:
les syndicats disent défendre les usagers (pour se faire soutenir par l'opinion publique) ce qui n'a jamais été le cas quand on se rappelle de toutes leur grève comme celle contre Juppé notamment de 1995 qui devait déjà tenter d'aligner leur statut au privé pour une question d'équité et qui a perturbé la France durant 1 mois entrainant une dette qui n'a cessé de s'accroitre depuis ..
Défendre notamment leur retraite anticipée (52 ou 57 ans) qui est payé par tous les contribuables à 70% de leur pension (3 milliards par an de subventionné) ,tout le monde le sait dorénavant dans les rapports officiels:comme disait une certain PM ,c'est prendre aux uns (les plus défavorisés pour leur retraite) pour donner aux autres (retraite au petit oignon SNCF...RATP...)

Pour contrer des manipulations, il suffit de regarder un peu de partout des avis différents :

http://www.nouvelobs.com/societe/social/20180320.OBS3918/sncf-7-temoignages-pour-vous-faire-une-idee-juste-du-statut-des-cheminots.html

quant à la « solution voiture », sûr, c'est une solution pour perdre son temps, son argent, sa vie.

https://www.scoop.it/t/les-temps-de-la-ville/p/4095914657/2018/03/21/chaque-annee-les-francais-passent-une-semaine-a-se-rendre-au-travail

Et si la SNCF manque de "dialogue" avec ses employés, ce n'est pas un hasard, mais voulu par des gens ayant des cerveaux.
Cette "chienlit" est donc voulue.

Signaler Répondre

avatar
refrain démagogique le 22/03/2018 à 15:42
Courage à tous les esclaves qui travaillent à la SNCF a écrit le 22/03/2018 à 14h42

Pas facile de défendre le service public face aux lobbys des voitures et autres transports,
pas facile d'éviter la démagogie et le mensonge du libéralisme,
pas facile d'avoir une voie non déformée médiatiquement,
pas facile de faire "autrement" avec un autre job lorsque le marché du travail est en perdition.

Alors courage à ceux qui ne se laissent pas faire et vont perdre du salaire (grévistes) pour défendre le droit des usagers à avoir un bon service.

on entend ce discours manipulateur depuis 30 ans:
les syndicats disent défendre les usagers (pour se faire soutenir par l'opinion publique) ce qui n'a jamais été le cas quand on se rappelle de toutes leur grève comme celle contre Juppé notamment de 1995 qui devait déjà tenter d'aligner leur statut au privé pour une question d'équité et qui a perturbé la France durant 1 mois entrainant une dette qui n'a cessé de s'accroitre depuis ..
Défendre notamment leur retraite anticipée (52 ou 57 ans) qui est payé par tous les contribuables à 70% de leur pension (3 milliards par an de subventionné) ,tout le monde le sait dorénavant dans les rapports officiels:comme disait une certain PM ,c'est prendre aux uns (les plus défavorisés pour leur retraite) pour donner aux autres (retraite au petit oignon SNCF...RATP...)

Signaler Répondre

avatar
Merci quand même le 22/03/2018 à 14:43
Alternative a écrit le 22/03/2018 à 12h45

Prenez les cars Flixbus confortables, toujours à l’heure et 3 fois moins chers que la SNCF Un ami qui vous veut du bien !

Malgré la bonne intention de votre conseil, la grande majorité des gens concernés sont des gens abonnés, et qui donc auraient pas forcément envie de payer même 10 / 20 euros par jour pour aller et revenir de leur travail

Signaler Répondre

avatar
Courage à tous les esclaves qui travaillent à la SNCF le 22/03/2018 à 14:42
courge aux "usagers prisonniers" a écrit le 22/03/2018 à 13h07

je compatis à tous ceux qui sont dans la galère pour aller travailler en train à cause d'un corporatisme individualiste qui ne date pas d'hier

Pas facile de défendre le service public face aux lobbys des voitures et autres transports,
pas facile d'éviter la démagogie et le mensonge du libéralisme,
pas facile d'avoir une voie non déformée médiatiquement,
pas facile de faire "autrement" avec un autre job lorsque le marché du travail est en perdition.

Alors courage à ceux qui ne se laissent pas faire et vont perdre du salaire (grévistes) pour défendre le droit des usagers à avoir un bon service.

Signaler Répondre

avatar
courge aux "usagers prisonniers" le 22/03/2018 à 13:07

je compatis à tous ceux qui sont dans la galère pour aller travailler en train à cause d'un corporatisme individualiste qui ne date pas d'hier

Signaler Répondre

avatar
Stop le 22/03/2018 à 12:56

Le 1er ministre a dit qu'il n'est pas dans une logique de bras de fer.
Mais il n'est pas dans une logique de chemin de fer non plus.

Signaler Répondre

avatar
Alternative le 22/03/2018 à 12:45

Prenez les cars Flixbus confortables, toujours à l’heure et 3 fois moins chers que la SNCF Un ami qui vous veut du bien !

Signaler Répondre

avatar
nonmaiscepaspourdire le 22/03/2018 à 06:49

Se plaindre de sa condition en critiquant celle des autres, cela s'appelle subir ou autrement dit le syndrome du larbin. On connait aussi les mensonges des politiques répétés dans les médias sur les avantages des classes moyennes qui défendent leurs acquis. Quand à dire qu'un conducteur de train n'est pas sérieux et faire reposer ses erreurs sur tous les agents SNCF c'est un peu réducteur, non ?

Signaler Répondre

avatar
Vesper le 21/03/2018 à 22:34
Sérieux le service public a écrit le 21/03/2018 à 15h54

Bas-Rhin : occupé au téléphone, le conducteur du TGV oublie un arrêt
Selon un journaliste de "L'Alsace", le train qui reliait Paris à Colmar n'a pas desservi la gare de Sélestat.
Pour rallier la ville, lui et une dizaine de passagers se sont donc vu proposer un aller simple dans le TER suivant pour seule consolation.

Oui par téléphone, il parle de la radio qui permet d'appeler les AC ou le régulateur.. . Remercions une fois de plus les journaleux pour laisser planer le doute sur la nature du "telephone"

Signaler Répondre

avatar
Contre manip le 21/03/2018 à 17:23

Pour contrer des manipulations, il suffit de regarder un peu de partout des avis différents :

http://www.nouvelobs.com/societe/social/20180320.OBS3918/sncf-7-temoignages-pour-vous-faire-une-idee-juste-du-statut-des-cheminots.html

quant à la « solution voiture », sûr, c'est une solution pour perdre son temps, son argent, sa vie.

https://www.scoop.it/t/les-temps-de-la-ville/p/4095914657/2018/03/21/chaque-annee-les-francais-passent-une-semaine-a-se-rendre-au-travail

Et si la SNCF manque de "dialogue" avec ses employés, ce n'est pas un hasard, mais voulu par des gens ayant des cerveaux.
Cette "chienlit" est donc voulue.

Signaler Répondre

avatar
Sérieux le service public le 21/03/2018 à 15:54

Bas-Rhin : occupé au téléphone, le conducteur du TGV oublie un arrêt
Selon un journaliste de "L'Alsace", le train qui reliait Paris à Colmar n'a pas desservi la gare de Sélestat.
Pour rallier la ville, lui et une dizaine de passagers se sont donc vu proposer un aller simple dans le TER suivant pour seule consolation.

Signaler Répondre

avatar
dehem le 21/03/2018 à 15:35
Vesper a écrit le 21/03/2018 à 15h24

Oui la direction et le gouvernement de fout de la gueule des cheminots et des usagers. La ministre de l'esclavage.... Je veux dire du travail conseille le télétravail. Complément à l'ouest ces gens...

Je vois bien l'employé des pompes funèbres faire du télétravail. Déjà qu'il ne peut pas ramener du boulot chez lui. :)

Signaler Répondre

avatar
Vesper le 21/03/2018 à 15:24
Key a écrit le 21/03/2018 à 13h32

Ah ouais, tous les jours je suis une voyageuse, je peux me permettre de reporter mon voyage jusqu'à mon travail, c'est vrai, ça forme la jeunesse comme le dit le dicton.

C'est ballot, je pensais que les TER c'était pour les longs trajets de vacances, pas pour rejoindre son travail ou sa fac. Malin la SNCF, ils ne savent même pas QUI utilisent leurs lignes.

SInon à part ça je suis sincèrement d'accord avec leurs employés, leur hiérarchie se fout de la gueule du monde. Courage les gars et lâchez rien. Moi j'irai prendre un blablacar en attendant :)

Oui la direction et le gouvernement de fout de la gueule des cheminots et des usagers. La ministre de l'esclavage.... Je veux dire du travail conseille le télétravail. Complément à l'ouest ces gens...

Signaler Répondre

avatar
aidez les cheminots!? le 21/03/2018 à 15:07
Key a écrit le 21/03/2018 à 13h32

Ah ouais, tous les jours je suis une voyageuse, je peux me permettre de reporter mon voyage jusqu'à mon travail, c'est vrai, ça forme la jeunesse comme le dit le dicton.

C'est ballot, je pensais que les TER c'était pour les longs trajets de vacances, pas pour rejoindre son travail ou sa fac. Malin la SNCF, ils ne savent même pas QUI utilisent leurs lignes.

SInon à part ça je suis sincèrement d'accord avec leurs employés, leur hiérarchie se fout de la gueule du monde. Courage les gars et lâchez rien. Moi j'irai prendre un blablacar en attendant :)

vous avez raison:il faut qu'on continue à payer 3 milliards par an pour assurer les retraites privilégiés de ces "pauvres travailleurs" à la retraite dès 52 ans...
cotisez-vous à la sécu en espérant toucher que 50% de votre salaire de base+ ARRCO à 62 ans après 43 ans de cotisations et payer en plus la retraite de cheminots (qui ne serait que de 1000 euros par mois sans nos impôts...) ou êtes vous dans un régime spécial retraite donc solidaire de ces inégalités?

Signaler Répondre

avatar
Key le 21/03/2018 à 13:32

Ah ouais, tous les jours je suis une voyageuse, je peux me permettre de reporter mon voyage jusqu'à mon travail, c'est vrai, ça forme la jeunesse comme le dit le dicton.

C'est ballot, je pensais que les TER c'était pour les longs trajets de vacances, pas pour rejoindre son travail ou sa fac. Malin la SNCF, ils ne savent même pas QUI utilisent leurs lignes.

SInon à part ça je suis sincèrement d'accord avec leurs employés, leur hiérarchie se fout de la gueule du monde. Courage les gars et lâchez rien. Moi j'irai prendre un blablacar en attendant :)

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.