Vénissieux : l'alcoolisme de Thierry Vignaud pas incompatible avec son mandat d'adjoint selon la maire

Vénissieux : l'alcoolisme de Thierry Vignaud pas incompatible avec son mandat d'adjoint selon la maire
Thierry Vignaud - LyonMag DR

La maire de Vénissieux, Michèle Picard ne souhaite pour le moment ne pas retirer ses fonctions à Thierry Vignaud, son adjoint qui comparaissait vendredi dernier au TGI de Lyon.  

Jugé pour des faits de violences et de débordements au café comptoir l'Industrie dans le 8e arrondissement, Thierry Vignaud a été condamné à 6 mois de prison avec sursis avec mise à l'épreuve pendant deux ans ainsi que l'obligation de se soumettre à des soins. Mais l'élu pourra garder son poste. En effet, le tribunal n'a pas émis d'interdiction à ce sujet.

L'élu (MRC) de 55 ans souffrirait des sérieux problèmes d'alcoolisme. Il avait par ailleurs adressé sa démission à Michèle Picard, mais cette dernière avait refusé la décision prétextant un temps de réflexion. La maire communiste précise dans les pages du Progrès ce mercredi avoir été touchée par les excuses de son adjoint et souhaite donc laisser une chance à ce père de famille.

Pour Michèle Picard, les problèmes de Thierry Vignaud ne sont pas en contradiction avec ses fonctions d'adjoint, conserver cet emploi serait bénéfique et l'aiderait peut-être même à guérir.

Si l'élu garde pour le moment son poste, c'est sous la vigilance de la maire de Vénissieux, qui précise également qu'elle n'hésitera pas à trancher si la situation s'envenime.

13 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
À l’eau?mais à l’eau quoi! le 05/07/2018 à 18:22
chris a écrit le 05/07/2018 à 12h53

Mise à pied et obligation de cure de désintox.

Qu’il demande à BORLOO .........

Signaler Répondre

avatar
GROS ROUGE QUI TACHE le 05/07/2018 à 17:12
C'est la fête au village! a écrit le 05/07/2018 à 14h15

Il y a pas de règlement intérieur dans les mairies? On peut venir totalement torché au travail?

C'est la fête! Voila pourquoi ils veulent tous le job!

Et puis a force d'avoir la gueule de bois pas étonnant qu'ils manient si bien la langue de bois.

Ne critiquez pas la consommation d'alcool s'il vous plait.
Cette consommation, c'est des emplois ! C'est des bénéfices ! C'est des taxes pour les services publics !
Limite, critiquer la dépendance à l'alcool, ce serait presque prôner les religions qui n'en consomment pas ! Alors attention, attention !

Signaler Répondre

avatar
C'est la fête au village! le 05/07/2018 à 14:15

Il y a pas de règlement intérieur dans les mairies? On peut venir totalement torché au travail?

C'est la fête! Voila pourquoi ils veulent tous le job!

Et puis a force d'avoir la gueule de bois pas étonnant qu'ils manient si bien la langue de bois.

Signaler Répondre

avatar
chris le 05/07/2018 à 12:53

Mise à pied et obligation de cure de désintox.

Signaler Répondre

avatar
corsica69 le 05/07/2018 à 10:05

les communards toujours un verre de rouge a la main

Signaler Répondre

avatar
henon le 04/07/2018 à 18:11

Sauf qu'un élu et un salarié n'ont strictement rien à voir. Un élu reçoit un mandat des électeurs et pour cela, sa conduite se doit d'être exemplaire.Il ne perçoit pas un salaire mais une indemnité. La décence aurait voulu que ce triste personnage soit mis en disponibilité pendant quelques mois, pendant une période de mise à l'épreuve, car Thierry Vignaud est multi récidiviste. Nous ne sommes pas dans une commune comme les autres, mais dans un bastion stalinien, mené comme au temps de l'URSS; la preuve: il y a encore les rues Thorez, déserteur qui a fui la France pour se rendre à Moscou au début de la guerre, Lénine, à l'origine de centaines de milliers de morts. Donc, on ne résonne pas comme à Villeurbanne, Lyon ou Bron. On est "hors sol", dans un autre monde

Signaler Répondre

avatar
Sage décision! le 04/07/2018 à 16:35

L'alcoolisme est une maladie, comme le cancer...
Il est contraire au code du travail de licencier un travailleur pour raisons de santé... Aussi je ne vois pas pourquoi Thierry VIGNAUD qui outre sa maladie à de grandes qualités devraient être mis au ban de la société...

Les maldes alcooliques sont légion et sans doute aussi parmi ceux qui commentent sur LYON-MAG et si ça se trouve parmi ceux qui crient "Haro sur le baudet"!

Bravo à Michèle PICARD, si ce malheureux épisode permet à Thierry VIGNAUD de réagir, de se soigner et de guérir, cela aura été finalement une bénédiction.

Signaler Répondre

avatar
Bravo Mme Le Maire! le 04/07/2018 à 16:31
boubouphile a écrit le 04/07/2018 à 14h36

Pour votre famille et surtout pour vous, soignez vous sérieusement de cette maladie, Monsieur Vignaud. L’alcoolisme est une maladie, une addiction comme beaucoup destructrice et désocialisante. Dépendance existant dans toutes les couches de la société. Bon courage

Bravo. J'ai exactement la même position. M.J.

Signaler Répondre

avatar
Pépé69 le 04/07/2018 à 15:31

Le laxisme stalinien est à l'oeuvre.On s'étonne après
que les cocos piquent dans la caisse,embauche la famille,
font payer leur frais d'avocat par le contribuable ! suivez mon regard à Givors

Signaler Répondre

avatar
Cocoalcolo le 04/07/2018 à 14:48
veat a écrit le 04/07/2018 à 11h01

En même temps chez les coco , l'alcoolisme n'est pas perçu comme un problème..

Eh oui un p'tit coup de rouge au PCF, ça ne fait pas de mal ;-)

Signaler Répondre

avatar
boubouphile le 04/07/2018 à 14:36

Pour votre famille et surtout pour vous, soignez vous sérieusement de cette maladie, Monsieur Vignaud. L’alcoolisme est une maladie, une addiction comme beaucoup destructrice et désocialisante. Dépendance existant dans toutes les couches de la société. Bon courage

Signaler Répondre

avatar
CCCP le 04/07/2018 à 12:33

Staline doit se retourner dans sa tombe!

Signaler Répondre

avatar
veat le 04/07/2018 à 11:01

En même temps chez les coco , l'alcoolisme n'est pas perçu comme un problème..

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.