Etienne Blanc : "Lyon-Turin : il y 3 milliards d’euros à Bruxelles qu’il faut aller chercher"

Etienne Blanc, 1er vice-président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, est l’invité ce vendredi matin de Gérard Angel, dans les Coulisses du Grand Lyon.

Etienne Blanc : "Lyon-Turin : il y 3 milliards d’euros à Bruxelles qu’il faut aller chercher"
Gérard Angel et Etienne Blanc - LyonMag

C’est l’une des polémiques de la semaine. Etienne Blanc avait annoncé que l’Union Européenne était prête à financer 50% des accès français du Lyon-Turin, cette ligne à grande vitesse polémique et de moins en moins plébiscitée côté italien. "Il y a, à Bruxelles, 2,8 à 3 milliards d’euros qu’il faut aller chercher. Ce que nous avons demandé au gouvernement, c’est de faire la demande. La question que l’on devrait se poser, c’est pourquoi est-ce qu’aujourd’hui, ça n’a pas encore été fait", s’interroge Etienne Blanc, remonté contre le ministère des Transports qui a tempéré ses révélations.

Candidat déclaré à la mairie de Lyon en 2020 pour les Républicains, le 1er vice-président de Laurent Wauquiez espère bien poursuivre encore un peu son travail à la Région : "A force de dire qu’on ne baisse pas parce que c’est trop faible, on n’arrête pas d’augmenter les impôts en France", glisse Etienne Blanc en référence aux micro-baisses instaurées par la collectivité.

Les Coulisses du Grand Lyon à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en vidéo sur LyonMag.com.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Freddy's le 23/02/2019 à 12:05

Évidement qu'au ministère des transports on sait que l'Union européenne participera au financement des accès français du Lyon Turin à hauteur de 50%. En réalité, cet individu essaye de s'agiter pour exister politiquement, c'est tout.

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 22/02/2019 à 22:50

C'est beau de voir s'écharper les politiciens pour des raisons de fric...

un bon moyen de ne plus voir ce spectacle ?
Un monde postmonétaire basé sur la démocratie réelle directe :)

Signaler Répondre

avatar
oui oui le 22/02/2019 à 10:53

ils en pensent quoi les habitants de Divonne-les-bains dans l'Ain?

M Blanc pourra faire toutes les déclarations qu il souhaite, il apparait a mes yeux comme un profiteur en cour de parachutage... qui abandonne son mandat de maire et ceux qui lui ont fait confiance!

Signaler Répondre

avatar
philenice le 22/02/2019 à 08:35

Ne vous excitez pas! Sarkozy a pompé toutes les capacités d’investissement du pays pour les travaux du « Grand Paris ».

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.