Maire de Rillieux menacé sur Facebook de décapitation et d'émasculation : amendes avec sursis pour les internautes

Maire de Rillieux menacé sur Facebook de décapitation et d'émasculation : amendes avec sursis pour les internautes
Alexandre Vincendet - LyonMag

L'affaire avait fait grand bruit en février, sur fond de rivalité entre Alexandre Vincendet et Abdelaziz Boumediene.

Le maire de Rillieux-la-Pape, pour avoir refusé à l'association du second de distribuer des colis alimentaires à cause du contexte sanitaire, avait été menacé sur Facebook.

Le jugement a été rendu ce mardi par le tribunal judiciaire de Lyon. Selon le Progrès, deux internautes ont été condamnés à 500 euros d'amende avec sursis. Ils devront également verser 200 euros de dommages et intérêt à Alexandre Vincendet, et 200 euros au titre des frais de justice.

Sous une publication Facebook où Abdelaziz Boumediene se plaignait de ne pas avoir obtenu gain de cause auprès de la mairie pour son association, un échange se créait dans les commentaires, visant Alexandre Vincendet : "Faut lui couper les couilles !" - "Il en a pas ce lâche!" - "Ah merde ! Ben la tête alors !!!".

L'affaire n'est toutefois pas totalement terminée puisque Abdelaziz Boumediene, attaqué, jugé et relaxé pour ces mêmes faits, a lancé une procédure en diffamation contre le maire LR de Rillieux. Selon nos confrères, l'audience se tiendra à Lyon en novembre.

26 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Mylène le 19/06/2021 à 08:46
Prout the real one a écrit le 16/06/2021 à 17h01

Mais tout le monde sait qu'ils ne payent pas leurs amendes puisqu'ils sont non solvables la plupart du temps ou s'arrangent pour l'être.
C'est le fond de solidarité qui casque.
Les juges sont au courant ?
Bonjour la sanction.
Ils n'en ont rien à foutre.
Par contre, supprimer les allocations, ça fonctionne.

Sanytol, ça fonctionne!

Signaler Répondre


avatar
enzo k le 16/06/2021 à 17:35
bleuet de travers a écrit le 16/06/2021 à 11h13

on attend que le maire soit jugé de la même manière pour toutes les diffamations qu'il essaime et on en reparle.

Exemple?

Signaler Répondre

avatar
Prout the real one le 16/06/2021 à 17:01

Mais tout le monde sait qu'ils ne payent pas leurs amendes puisqu'ils sont non solvables la plupart du temps ou s'arrangent pour l'être.
C'est le fond de solidarité qui casque.
Les juges sont au courant ?
Bonjour la sanction.
Ils n'en ont rien à foutre.
Par contre, supprimer les allocations, ça fonctionne.

Signaler Répondre

avatar
levilleur le 16/06/2021 à 16:36

On pourrait avoir des pv de stationnement avec Sursis ? Au bout du 10e tu comences a payer....

Signaler Répondre

avatar
vrailyonnais le 16/06/2021 à 14:09

500€ avec sursis: GALÉJADE !!!!! 5000€ de Travaux d’Intérêt Général a minima pour éviter le grotesque et le ridicule !!! Sur quelle planète, dans quel monde vivons-nous?

Signaler Répondre

avatar
Et les autres alors? le 16/06/2021 à 12:30
bleuet de travers a écrit le 16/06/2021 à 11h13

on attend que le maire soit jugé de la même manière pour toutes les diffamations qu'il essaime et on en reparle.

Au début du mandat, un député LAREM a littéralement cassé la figure d un autre député à coup de casque de moto
Il ne dors pas en prison …. Contrairement à celui qui a « giflé » notre leader suprême

Signaler Répondre

avatar
bleuet de travers le 16/06/2021 à 11:13
francoist a écrit le 16/06/2021 à 10h16

il n'y a plus de justice en France. ce devrait être la prison ferme pour ceux qui ont menacé ce maire. en France il y a des lois mais elles ne sont pas appliquées !

on attend que le maire soit jugé de la même manière pour toutes les diffamations qu'il essaime et on en reparle.

Signaler Répondre

avatar
bleuet de travers le 16/06/2021 à 11:11

Sauf que les propos déplacés ce n'était pas sous les propos de M Boumedienne lol mais sous une page facebook indépendante reprenant un article de presse citant l'interdiction de ditribution solidaire.
Le travail de journaliste doit se faire indépendamment de ce que le lr vous dit.
Il n'a pas été menacé puisque en plus ces faits ne sont pas retenus mais insulté. Soyez précis non d'une pipe sinon on va finir par se dire que lyonmag a une petit préférence lol.
Et pour Kikou, sachez que la préfecture a autorisé toute association à venir en aide aux personnes en situation de précarité via des distributions alimentaires solidaires quelles que soient leurs agréments à la base durant le temps de cette pandémie. Se renseigner plutôt que persifler cela peut être utile. Et l'association en question ne demande pas la religion ou l'origine des personnes qui viennent, tu as besoin elle donne c'est tout. Affirmer le contraire c'est de la diffamation ou du faux témoignage.

Signaler Répondre

avatar
Foxy69 le 16/06/2021 à 10:58
Seark a écrit le 16/06/2021 à 08h11

Parodie de justice.....
Gifler Macron est considéré comme bien plus grave qu'insulter un maire....
Ecœurant

On ne gifle pas Dieu

Signaler Répondre

avatar
BECK le 16/06/2021 à 10:46
Découverte a écrit le 16/06/2021 à 09h55

Ma découverte du matin : l'amende avec sursis.

LOL

Signaler Répondre

avatar
1789 le 16/06/2021 à 10:29

Comme réponse à des menaces par écrit envers un maire, qui est un important représentant de l'état, de telles sanctions peuvent-elles inciter au respect minimum de la vie des citoyens ordinaires ?

Signaler Répondre

avatar
francoist le 16/06/2021 à 10:16

il n'y a plus de justice en France. ce devrait être la prison ferme pour ceux qui ont menacé ce maire. en France il y a des lois mais elles ne sont pas appliquées !

Signaler Répondre

avatar
comprenette le 16/06/2021 à 10:08
Seark a écrit le 16/06/2021 à 08h11

Parodie de justice.....
Gifler Macron est considéré comme bien plus grave qu'insulter un maire....
Ecœurant

et bien oui : gifler est plus grave qu'insulter . Rien d anormal
pas pour vous on dirait

Signaler Répondre

avatar
Mouhaha01 le 16/06/2021 à 10:04

Pas étonnant qu’on ait décapité un prof, tué des ados, continuons cette justice de bisounours cette politique qui fait que les menaces de morts les insultes ne sont pas punissables :-(

Signaler Répondre

avatar
Découverte le 16/06/2021 à 09:55

Ma découverte du matin : l'amende avec sursis.

Signaler Répondre

avatar
Ex Précisions le 16/06/2021 à 09:43

Maintenant on peut insulter, menacer de mort, de plus un représentant de la république, et on ne risque strictement rien ??
Lamentable, navrant, lâche, etc... notre justice.

Signaler Répondre

avatar
Jupiter100 le 16/06/2021 à 09:07
Lagazet a écrit le 16/06/2021 à 08h22

Au fait les habitants de Rilleux , ont ils manifestés afin de soutenir leur maire, ? Ca valait le coup du genou à terre de leur part, non ?

Les cocus de Macron, levez la main !

Signaler Répondre

avatar
Pourquoi? le 16/06/2021 à 09:04

Lorsque le radar me flash à 54km/h, aucun sursis l'amende arrive directement chez moi?

Quand on veut, on peut !

Signaler Répondre

avatar
C'est qui le patron ? le 16/06/2021 à 08:56

MDR !Quelle belle et surtout gentille justice !!!De pire en pire et ça ne va pas dans le bon sens de l'amélioration ....

Signaler Répondre

avatar
menaces le 16/06/2021 à 08:54

Encore une fois, la justice laxiste de notre pays ne sanctionne pas assez les menaces sur Internet.
Tant que la justice prononcera des parodies de sanctions, les faits continueront de s'aggraver et seront de plus en plus nombreux.
Il faudrait un bon coup de vis afin de dissuader fermement en tapant fort au porte monnaie.
Par contre moi j'ai été flashé en ville à 57 km/h retenu 52 km/h, j'ai pris 90 € et ca c'est pas du sursis ! C'est du cash direct, alors que les autres ont pris 500 € avec sursis !
Ca veut dire quoi 500 € avec sursis, c'est comme la prison quand tu prends 6 mois avec sursis tu ne vas pas en taule ? Donc la c'est 500 € qu'ils ne vont même pas payer !
Lamentable.

Signaler Répondre

avatar
Poudre à Ballon le 16/06/2021 à 08:52
Lagazet a écrit le 16/06/2021 à 08h22

Au fait les habitants de Rilleux , ont ils manifestés afin de soutenir leur maire, ? Ca valait le coup du genou à terre de leur part, non ?

Ils / Elles préfèrent aller insulter les FDO devant le commissariat, pour passer la nuit à l'Hôtel.... de Police avec les enfants..

Signaler Répondre

avatar
kikou le 16/06/2021 à 08:35

Prolifération d'associations égale mégalomanie de leur président et de leurs adhérents. Ils sont tous, d'après eux, tout un chacun meilleurs que les autres . Une surveillance accrue des services fiscaux, de la police, préfectoraux, doivent soumettre ces associations à se tenir aux statuts quelles ont déposé lors de l'inscription auprès du JOURNAL OFFICIEL . D'aucune elle dénonce un parti politique, mais on s'aperçoit bien vite que ce n'est que foutaise, quand ces dites associations ne sont pas associées à un culte religieux séparatiste et qui n'officie que pour qu'une partie de la population ce qui n'est pas le cas par exemple de " Secours catholique " ou " Secours populaire " qui eux s'occupent de toutes personnes sur le territoire.

Signaler Répondre

avatar
CQFD. le 16/06/2021 à 08:34

On devrait aussi payer nos impôts avec sursis, puisque le travail n'est pas fait !!!

Signaler Répondre

avatar
Lagazet le 16/06/2021 à 08:22
Seark a écrit le 16/06/2021 à 08h11

Parodie de justice.....
Gifler Macron est considéré comme bien plus grave qu'insulter un maire....
Ecœurant

Au fait les habitants de Rilleux , ont ils manifestés afin de soutenir leur maire, ? Ca valait le coup du genou à terre de leur part, non ?

Signaler Répondre

avatar
Seark le 16/06/2021 à 08:11

Parodie de justice.....
Gifler Macron est considéré comme bien plus grave qu'insulter un maire....
Ecœurant

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.