Tensions autour de la PPI de la Métropole de Lyon : les écologistes accusent l'opposition de vivre encore au temps de la COURLY

Tensions autour de la PPI de la Métropole de Lyon : les écologistes accusent l'opposition de vivre encore au temps de la COURLY
Benjamin Badouard - LyonMag

Ce lundi matin, quatre groupes d'opposition à la Métropole de Lyon unissaient leurs forces pour dénoncer la politique menée par Bruno Bernard concernant la PPI.

Et d'estimer que le président écologiste de la collectivité "ne sait pas et ne veut pas travailler en réelle concertation avec les communes, engager un dialogue constructif et équilibré avec les maires, et qu’il préfère écouter poliment avant d’imposer sa vision dogmatique sans tenir compte des réalités terrain".

Dans un communiqué de presse, le groupe écologiste de la Métropole répond à celui de Gérard Collomb, David Kimelfeld ou encore François-Noël Buffet. Et de leur rappeler que "la Métropole n'est plus la COURLY (ancien nom de la collectivité, avant le Grand Lyon ndlr) !". "Elle n’est plus une chambre obscure où chaque maire vient négocier des projets pour son territoire. Il y a eu un changement de méthode. La nouvelle méthode en déçoit certain·es car la PPI ne fait plus la liste des courses commune par commune, elle n’est plus l’addition des projets des maires. Elle décline une politique métropolitaine dans les territoires en prenant en compte les besoins, ce qui amène aussi à un rééquilibrage des financements au profit de communes longtemps désavantagées", indique Vinciane Brunel-Vieira.

Tandis que le co-président du groupe écologiste, Benjamin Badouard, affirmait préférer "une PPI réaliste, avec des projets que la Métropole est sûre de mettre en œuvre, quitte à affiner ensuite, plutôt qu’une liste détaillée de projets qui ne seront pas réalisés, comme lors du précédent mandat".

23 commentaires
Laisser un commentaire

avatar
Vicente69 le 06/07/2021 à 10:22
Lolipop a écrit le 06/07/2021 à 09h44

Au "temps de la Courly" les rues étaient propres, les migrants n'envahissaient pas la ville ! la ville de Lyon attirait les touristes... Lyon est devenue une "poubelle" à l'image de Paris, Grenoble, Bordeaux... Merci aux électeurs lyonnais d'avoir contribuer à cette mascarade !

Encore 5 ans à tenir
Cela va être long et quand je pense une connerie par semaine cela va faire beaucoup en un mandat.
Merci à cette secte de pastèques

Signaler Répondre

avatar
Lolipop le 06/07/2021 à 09:44

Au "temps de la Courly" les rues étaient propres, les migrants n'envahissaient pas la ville ! la ville de Lyon attirait les touristes... Lyon est devenue une "poubelle" à l'image de Paris, Grenoble, Bordeaux... Merci aux électeurs lyonnais d'avoir contribuer à cette mascarade !

Signaler Répondre

avatar
-- Forza EELV** le 06/07/2021 à 08:24

B.B. & B.B. prouvent qu'outre leurs compétences incontestables iles ont aussi le sens du dialogue, presque autant qu'Eric Piolle même !

Signaler Répondre

avatar
Le GaGa le 05/07/2021 à 22:59

PPI
Pan Pluriannuel Investissement
3 mots qui ne font pas partie du vocable Ecolo, donc pour les tenant de l’Economie: « Circulez, y a rien à voir! »....

Signaler Répondre

avatar
Mouhaha 001 le 05/07/2021 à 20:04
Mais encore… a écrit le 05/07/2021 à 17h25

Donc Badouard assume de privilégier certaines communes par rapport à d autres, ce qui est déjà un problème en soit. D autres part, qu appelle t il territoire délaissé ? Tous va aller au mairies de gauche, Lyon, Villeurbanne, Vaulx, Venissieux. Ces même communes qui ont pleins d opérations d aménagement à plusieurs dizaines de millions, des lignes de transport en commun lourdes (tramway, métro…), des subventions… Qu il prouve ce qu il avance. Les 50 autres communes ont que les bus (souvent à des fréquences ridicules) et donc la voiture est privilégié. Laisser cela en l état est censé aller contre la baisse du nombre de voitures. De même, il faut plus de logements sociaux mais ils ne font pas d opération dans les communes concernées. Nous voyons donc que tout cela n est qu une politique clientéliste teintée d arrogance.

la loi du 17 juillet 1978 méconnue du grand public, est pourtant une des très rares lois à établir une nouvelle liberté, celle du libre accès aux documents administratifs, alors que la plupart des lois restreignent les libertés..... Elle permet de mettre en oeuvre le principe de transparence inscrit dans l'article 15 de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen : « La société a le droit de demander compte à tout agent public de son administration » :-)

Signaler Répondre

avatar
Lepapet le 05/07/2021 à 18:57

Ha ces PPI ! avec leurs belles et généreuses enveloppes à distribuer. D'abord aux vassaux en toutes priorités : les nouveaux comme les reconvertis. Des indemnités d'élus, ça se mérite et ça se paye aussi... Rien ne change entre Rhône et Saône. Pourquoi cela changerait-il d'ailleurs.
Qui sont les mieux placés pour connaître les priorités en investissements locaux des petites et moyennes communes de cette Administration tentaculaire qu'est devenue "La défunte Courly ". Qui ?. Si ce ne sont les Maires. Celles et ceux (avec leurs Adjoints et Conseillers Communaux) qui labourent leur terrains communaux depuis bien souvent vingt ans (voir plus).
A La Métropole le Gros Oeuvre (Transports lourds-Voiries et assainissements) et le reste; TOUT le reste aux Communes. La majorité de ces dernières, elle savent le faire. Et souvent très bien.

Signaler Répondre

avatar
Dommage le 05/07/2021 à 18:51
Electeur EELV-.. a écrit le 05/07/2021 à 18h21

Les communes qui n'ont pas voté pour nous seront puni par les arbitrages budgétaires.
S'ils veulent leurs infrastructures, ils savent qu'ils devront voter EELV la prochaine fois.

Encore faudrait il que les écolos se présentent aux municipales dans ces petites communes périphériques.
Pas facile de connaitre la vie en dehors du centre de la métropole !!!!

Signaler Répondre

avatar
Electeur EELV-.. le 05/07/2021 à 18:21
Dommage a écrit le 05/07/2021 à 18h07

Le défaut du système actuel que pointe les élus communaux c'est le manque de représentativité des communes dans la métropole depuis les dernières élections.
Ce mode de scrutin commence à montrer des failles qui ne vont aller qu'en augmentant.
Les petites communes périphériques seront les parents pauvres de la métropole dans peu de temps.

Les communes qui n'ont pas voté pour nous seront puni par les arbitrages budgétaires.
S'ils veulent leurs infrastructures, ils savent qu'ils devront voter EELV la prochaine fois.

Signaler Répondre

avatar
Dommage le 05/07/2021 à 18:07

Le défaut du système actuel que pointe les élus communaux c'est le manque de représentativité des communes dans la métropole depuis les dernières élections.
Ce mode de scrutin commence à montrer des failles qui ne vont aller qu'en augmentant.
Les petites communes périphériques seront les parents pauvres de la métropole dans peu de temps.

Signaler Répondre

avatar
Confusion le 05/07/2021 à 18:06

Manifestement personne ne prend le temps de vérifier ce qui est écrit.
La métropole de Lyon a bien "succédé" à la communauté urbaine de Lyon mais le nom grand lyon a été utilisé pour les 2 entités.

Signaler Répondre

avatar
gty le 05/07/2021 à 17:56

Encore celui-là, il est pas trop mal habillé.......les autres avec leur scandales et leur jeans

Signaler Répondre

avatar
EricdeLyon le 05/07/2021 à 17:53

Bonne tête dedictateur, bienvenu à Gataca, oups, à Lyon

Signaler Répondre

avatar
Mais encore… le 05/07/2021 à 17:25

Donc Badouard assume de privilégier certaines communes par rapport à d autres, ce qui est déjà un problème en soit. D autres part, qu appelle t il territoire délaissé ? Tous va aller au mairies de gauche, Lyon, Villeurbanne, Vaulx, Venissieux. Ces même communes qui ont pleins d opérations d aménagement à plusieurs dizaines de millions, des lignes de transport en commun lourdes (tramway, métro…), des subventions… Qu il prouve ce qu il avance. Les 50 autres communes ont que les bus (souvent à des fréquences ridicules) et donc la voiture est privilégié. Laisser cela en l état est censé aller contre la baisse du nombre de voitures. De même, il faut plus de logements sociaux mais ils ne font pas d opération dans les communes concernées. Nous voyons donc que tout cela n est qu une politique clientéliste teintée d arrogance.

Signaler Répondre

avatar
Vicente69 le 05/07/2021 à 17:21
Carlton a écrit le 05/07/2021 à 15h18

Ça ressemble à la méthode Macron non? J'écoute et après je fais ce que je veux, mais c'est bien j'ai quand même écouté.

comment peut-on mélanger MAcron avec les pastèques ?
Je ne comprends pas ce commentaire .............

Signaler Répondre

avatar
la place des terreaux le 05/07/2021 à 16:42

bonjour toujours la même chose

Signaler Répondre

avatar
fbdfb le 05/07/2021 à 16:34
PPI_C_KOI a écrit le 05/07/2021 à 15h42

Et ça veut dire quoi PPI ?
Je ne comprends pas qu'on puisse rédiger un article en utilisant une abréviation sans jamais exprimé ce que veut dire cette abréviation.
Pensez aux lecteurs qui n'ont pas forcément ces connaissances.

Programmation Pluriannuelle des Investissements. En gros, la liste des projets réalisés pendant le mandat

Signaler Répondre

avatar
PPI_C_KOI le 05/07/2021 à 15:42

Et ça veut dire quoi PPI ?
Je ne comprends pas qu'on puisse rédiger un article en utilisant une abréviation sans jamais exprimé ce que veut dire cette abréviation.
Pensez aux lecteurs qui n'ont pas forcément ces connaissances.

Signaler Répondre

avatar
Carlton le 05/07/2021 à 15:18

Ça ressemble à la méthode Macron non? J'écoute et après je fais ce que je veux, mais c'est bien j'ai quand même écouté.

Signaler Répondre

avatar
C est étonnant le 05/07/2021 à 15:16

Nos ecocos qui fond des "bons mots" à proposde la Courly (qu ils n'ont pas connus...)
Ce sont pourtant ceux qui en parle le mieux ....

Signaler Répondre

avatar
Demander le programme le 05/07/2021 à 15:13

Tout est annoncé :"une PPI réaliste,.... quitte à affiner ensuite,"
Navigation à vue programmée

Signaler Répondre

avatar
Wallah., le 05/07/2021 à 15:08

Encore une vaste escrologie.

Signaler Répondre

avatar
Ex Précisions le 05/07/2021 à 15:02

Et les écolos qui vivent encore au temps du moyen âge, du moins ils aimeraient nous y faire régresser mais sans les cheminées qui polluent. Quoique sur la photo avec l'oreillette futur déchet non recyclable, en fait que ce qu'ils les arrangent...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.